Archive

Category Archives for "Faire l’amour a une femme"

Sexe tantrique : le guide du debutant

Le sexe tantrique, c’est une expérience sexuelle mystique. En effet, le tantrisme est une approche lente mais sensuelle, et il connecte le rapport physique à l’union spirituelle. Utilisez des techniques de tantra telles que le contrôle de la respiration, du toucher et de la méditation nourricière pour renforcer vos relations sexuelles et créer cette intimité spéciale avec votre partenaire.

Ainsi, grâce à ces nouveaux rituels partagés entre les partenaires, avec des phases d’immobilité, de frôlements, de toucher, etc., l’atteinte de l’orgasme est intense et elle permet de vous revitaliser.

Les rapports sexuels tantriques sont également susceptibles d’atténuer les problèmes psycho-sexuels comme l’éjaculation précoce, l’incapacité d’avoir des orgasmes et même les problèmes érectiles.

Débuter dans le sexe tantrique, les choses à savoir :

  • Le tantra est plus qu’une simple pratique sexuelle
  • Créez de l’intimité grâce au Kundalini et l’énergie primaire
  • 3 choses importantes sur le sexe tantrique
  • Connaitre les 5 phases du sexe tantrique
  • Les avantages du sexe tantrique

Le sexe tantrique a été rendu célèbre au cours des dernières années, avec pour focus, la recherche d’orgasmes plus intenses qui seront une vraie découverte pour les novices.

Mais contrairement à la croyance populaire, il ne s’agit pas de rituels sexuels exotiques ni d’orgasmes et de pratiques étranges. En effet, selon les adeptes, il s’agit d’une nouvelle approche du sexe, et une pratique transformatrice. Ainsi les partenaires se rapprochent, et rendent le sexe plus épanouissant et plus sensuel.

Voici donc ce que vous devez savoir sur cette approche de la sexualité.

Le tantra est plus qu’une simple pratique sexuelle

Le concept de sexe tantrique a une origine mystique issue de la philosophie du tantra et de la vie tantrique. Le tantra se base sur les désirs naturels et se concentre sur le développement de l’esprit, et une utilisation de la vie à son plein potentiel. Contrairement à ce que l’on pense, le tantra n’est pas un simple guide de la pratique sexuelle. Il s’agit en effet d’un ensemble d’enseignements liés à  hindouisme et bouddhisme et qui établit des règles de vie en général. Ainsi, vous pouvez appliquer les principes du tantra à divers aspects de votre vie quotidienne, et cela inclut l’intimité entre les partenaires et la sexualité.

Impact des aliments chauds et froids: une perspective ayurvédique

Créez de l’intimité grâce au Kundalini et l’énergie primaire

La philosophie qui accompagne le sexe tantrique, a pour objectif de vous aider à maximiser votre propre énergie, de la canaliser et d’apprendre à l’échanger avec votre partenaire.

Pour cela, il vous faudra débloquer vos sept centres énergétiques, appelés les chakras. Ceux-ci sont situés tout au long de votre corps, et vos chakras s’étendent  de la tête au aux pieds, en passant par votre colonne vertébrale.

Votre corps est la source d’un mouvement d’énergie qui se diffuse dans, et hors, de votre corps grâce à votre chakra placé sur le dessus de votre tête.

Le sexe et a pratique, sont aussi considérés comme certains des nombreux moyens d’ouvrir vos chakras. La méditation ou le yoga, et même la danse, ou la pratique de la musique, sont d’autres moyens de les ouvrir.

Il est considéré que grâce au sexe tantrique, on peut libérer la puissante énergie primale appelée Kundalini qui permet de nettoyer l’esprit et le corps. Cette pratique ancienne vous apprend à exploiter votre énergie en contrôlant votre respiration et votre souffle. De plus par l’apprentissage d’un toucher plus lent et l’apprentissage du contrôle de soi pour des orgasmes différés permet d’atteindre un niveau d’intimité plus profond avec votre partenaire sexuel. Grace au sexe tantrique, vous pouvez travailler sur les aspects physiques de votre sexualité, mais également sur les liens énergétiques et émotionnels entre vous et vos partenaires sexuels.

3 choses importantes sur le sexe tantrique

La sexualité tantrique est souvent une approche très différente de ce que vous avez connu jusqu’à présent. Alors, soyez prêt mentalement à faire de nouvelles découvertes et à mettre en place les bases de votre expérience tantrique.

  1. Abandonnez votre ego

Pour cela, vous devez vous concentrer sur l’intimité avec votre partenaire et cela au niveau spirituel, mais aussi physique.

Grace au tantra, vous créez une nouvelle intimité et vous apprenez à vous concentrer sur la personne et ses énergies. le sexe n’est plus  seulement l’aspect physique de la chose et votre partenaire devient plus qu’un corps qui délivre du plaisir.  Ainsi, le plaisir sexuel que vous vivez ensemble n’est plus seulement l’acte sexuel en lui-même, mais le moyen d’établir un lien spirituel et émotionnel plus profond entre vous. Cela devrait ainsi vous aider à ressentir un plus grand plaisir et à mieux comprendre votre partenaire. Pour ce faire, vous devez être prêt à abandonner votre ego et à vous laisser aller aux rythmes naturels du sexe tantrique.

  1. L’acte sexuel est ralenti avec le tantrisme

Cependant, votre expérience sensorielle est bien plus importante, et les préliminaires deviennent l’un des aspects les plus essentiels du sexe par le tantrisme. Des lors, l’orgasme n’est pas le but final.

Alors, préparez-vous à dépenser beaucoup plus de temps que d’habitude dans les préliminaires. Ceci est considéré comme une partie très importante de la création de l’intimité dans son ensemble et par le tantra, ils doivent être prolongés.

Selon la pratique tantrique, lors de la pénétration, faites seulement trois coups profonds, où vous auriez auparavant probablement donné beaucoup plus. Ne pensez pas que cela « tue la passion et l’excitation », car chaque sensation devient plus intense lorsque vous ralentissez tout le processus.

Avec le tantrisme, vous pourriez finir par avoir des relations sexuelles qui durent pendant des heures, parfois même en faisant une pause pour méditer ensemble. Lorsque vous aurez enfin atteint votre apogée, ce sera généralement une expérience plus intense, car tous vos sens seront en éveil, et vous aurez cette bonne sensation de sérénité et de relaxation qui est une expérience vraiment enrichissante.

  1. Explorez votre côté masculin et votre côté féminin

Contrairement aux normes traditionnelles, avec le tantra, l’homme n’a pas a toujours être  l’initiateur. En effet, le tantra encourage les femmes à devenir les initiateurs de l’acte sexuel et donne aux hommes l’occasion de laisser aller leur côté tendre et à recevoir. L’idée est de créer une union basée sur le  yin féminin et le yang masculin, qui sont deux énergies opposées que nous possédons tous.

En d’autres termes, n’ayez pas peur de vous exprimer de la manière qui vous semble naturelle, et gardez-en tête que cela ne doit pas nécessairement être défini par les règles et codes sociaux.

Connaitre les 5 phases du sexe tantrique

Voici maintenant une introduction plus détaillée du sexe tantrique, de son approche et des moyens que vous avez pour améliorer votre vie sexuelle. Il s’agit d’une interprétation moderne de techniques et enseignements anciens.

Le tantra comprend donc 5 phases :

  1. Partagez les rituels

Un rituel partagé avec votre partenaire, aura la capacité d’accroitre le désir de l’acte sexuel et le plaisir. Créez des expériences privées et uniques que vous partagez seulement avec votre partenaire. Qu’il s’agisse de prendre un bain, de cuisiner ensemble ou simplement de rester assis et de profiter pleinement de la présence de l’autre, tout cela aura un effet positif sur votre vie en général, remplissant votre relation et votre vie d’un amour unique et partagé entre les deux partenaires.

Vous pouvez également travailler à la construction cet amour et à l’approfondissement de vos liens grâce à diverses techniques tantriques:

La main sur le cœur

Asseyez-vous les jambes croisées face à votre partenaire et placez votre main droite sur le chakra du cœur de votre partenaire et votre main gauche sur la main droite de votre partenaire. Concentrez-vous sur votre cœur, puis sur l’énergie qui en émane. Prenez le temps de ressentir votre rythme cardiaque, mais aussi la main de votre partenaire se connectant à votre propre cœur. Vous pouvez fermer les yeux ou choisir de vous regarder et de respirer en harmonie, ensemble.

La méditation nourricière

Vous devez vous coucher en position de cuillère avec le «donneur» à l’arrière et le « receveur », celui qui a besoin d’être nourri de l’énergie, installé à l’intérieur. Le partenaire de derrière doit utiliser son bras droit pour couver son partenaire  et placer sa main sur le chakra du cœur du receveur. Le receveur doit placer sa main sur celle de son partenaire. Le bras gauche du donneur doit passer sous le cou du partenaire, lui permettant de toucher le chakra coronal ou le «troisième œil» du front du partenaire receveur.

Permettez à vos autres chakras de s’aligner.

En effet cœur à cœur, ventre contre ventre. Harmonisez votre respiration, visualisez et ressentez l’énergie provenant du chakra du donneur à chaque expiration. Concentrez votre attention sur un groupe de chakras à la fois jusqu’à ce que tout le corps se sente connecté et nourri de l’énergie partagée.

Commencez par le cœur, puis le troisième œil, suivi du chakra a la base de la colonne vertébrale, du deuxième chakra : le chakra génital, du chakra du nombril, du chakra de la gorge et enfin du chakra de la couronne.

  1. La respiration synchronisée et harmonisée

Contrairement à la respiration rythmique et systématisée du yoga, la respiration tantrique est aussi un moyen pour votre corps de s’exprimer. Alors, n’essayez pas de modifier votre façon de respirer, il suffit juste de prendre conscience de cela.

Ensuite, concentrez-vous sur la respiration de votre partenaire et soyez conscient de votre propre respiration. Maintenant, essayez de synchroniser votre respiration pour inspirer et expirer ensemble.

Ensuite, passez à l’échange de respiration où vous inspirez lorsque votre partenaire exhale, puis expirez lorsque votre partenaire inspire, comme si vous inspiriez l’énergie de l’autre personne. Faites-le pendant environ 10 minutes environ. Dans certain cas, cette respiration synchronisée peut même vous mettre dans un état de transe.

  1. Un contact visuel fort

Trop souvent, vous fermez les yeux pendant les rapports sexuels. Avec le sexe tantrique, vous faites appel à tous vos sens, y compris le regard. Regardez profondément dans les yeux de votre partenaire, observez les détails en profondeur, comme si vous regardiez dans l’âme de votre partenaire. Ne fermez pas les yeux, ne détournez pas le regard … cela peut être difficile au début et vous faire sentir mal à l’aise, mais vous allez créer une sensation et une situation vraiment intime.

  1. Les rapports sexuels « immobiles »

Lors des relations sexuelles conventionnelles, qui se basent sur un mouvement constant, le sexe tantrique se « pose » lorsque vous vous connectez sexuellement. L’absence d’ego dans le sexe tantrique signifie également que les relations sexuelles ne sont pas interrompues par des paroles ou des mots qui ne servent à rien que se rassurer. Bien sûr, les bruits et sons naturels à l’acte sexuel continueront et sont une simple expression de ce nouveau plaisir.

Le « Yab Yum » est une pose tantrique classique où la femme est assise à cheval sur l’homme. Ici, les deux partenaires se regardent dans les yeux et respirent ensemble. C’est un préliminaire de l’acte sexuel et avec la pose « Yab Yum », même si vous pouvez toucher votre partenaire avec des caresses légères, il n’y a aucun contact sexuel.

Ensuite, vous passez simplement de la position assise sur les genoux de votre partenaire à l’enveloppement de vos jambes autour de lui, afin de vous retrouver assis poitrine contre poitrine, cœur à cœur, et d’organes génitaux contre organes génitaux. Vous êtes alors assis sur les genoux de votre partenaire, nus, face à face, les jambes enroulées autour de sa taille.

Commencez à respirer en synchronisation, et alors vous pouvez passer aux caresses et aux baisers puis aux rapports sexuels et la pénétration. Rappelez-vous juste d’aller lentement.

La pose de « Yab Yum » aligne les chakras des deux partenaires et améliore les sensations. C’est également une pose idéale pour une respiration partagée en se regardant dans les yeux.

  1. Prolongez l’orgasme

L’un des aspects les plus agréable du tantra, est le bénéfice en termes d’expérience sexuelle est à mon avis que vous ne vous concentrez pas seulement sur un moment précis lorsque vous êtes submergé par un orgasme. Au lieu de cela, vous prolongez le plaisir et vous exploitez le pouvoir et les sensations qui viennent aussi lorsque vous êtes au bord de l’orgasme.

L’objectif est d’intensifier l’énergie sexuelle, mais aussi spirituelle, de manière à ce que vous ayez une phase d’énergie accrue bien plus longue qu’un bref plaisir que pourrait procurer un orgasme de courte durée.

Le tantrisme offre une nouvelle approche des rapports sexuels que vous avez connus jusqu’à maintenant.

Les avantages du sexe tantrique

Le tantrisme permet de se sentir énergisé, mais aussi de vaincre l’anxiété sexuelle et les problèmes érectiles.

Contrairement à la fatigue que vous pourriez ressentir à la suite d’une expérience sexuelle classique, plus frénétique dans ses mouvements et plus rapide, le sexe tantrique est plus lent, voire même plus langoureux et profondément revitalisant. Le sexe tantrique offre des rapports sexuels sans stress et sans pression. Le tantrisme se concentre sur les orgasmes comme but ultime de l’acte sexuel.

Ainsi, si le stress et l’anxiété vous empêche de profiter pleinement du sexe, la sexualité tantrique pourrait vous aider en de très nombreux points.

De nos jours, il y a même des chercheurs qui étudient les pratiques sexuelles tantriques pour le traitement des problèmes psychosexuels. Ces problèmes étant souvent à la source de l’éjaculation précoce, de la dysfonction érectile ou même l’incapacité à atteindre un orgasme malgré une excitation réelle.

Alors lancez-vous et découvrez tous les bénéfices qu’offre le sexe tantrique.

Apprenez tout ce que vous devez savoir pour faire un bon cunni. Faites votre partenaire monter au 7e ciel avec ce guide : Le cunnilingus: Comment faire un bon cunnilingus ?

Tout sur les exercices kegel. Dans cet article, vous en saurez plus sur le muscle PC ainsi que sur les techniques de son renforcement : Renforcer le muscle PC | Exercices pour tonifier le muscle pubo coccygien

Comment la rendre folle de vous au lit ?

Rendre une femme amoureuse, et folle de vous au lit est-ce vraiment possible ? En fait oui, chaque homme le peut.

En fin de compte, c’est un schéma qui peut s’appliquer à chaque nouveau partenaire. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une femme est maintenant amoureuse de vous, ou pourquoi pas, pourquoi elle ne veut pas autant de sexe que vous, ou surtout comment la rendre vraiment demandeuse au lit ?

A travers cet article, je vais vous donner les réponses et les conseils essentiels pour rendre votre femme, ou votre partenaire, folle de vous au lit.

Comprendre la psychologie des femmes

Il est important que vous compreniez que les femmes fonctionnent totalement différemment des hommes. Pour nous, les hommes, l’attraction est simple: nous voyons une femme aux lèvres charnues, aux seins dressés et aux longues jambes, et nous sommes même excitées et nous la trouvons sexuellement attirante. C’est parce que nous, les hommes, sommes très visuels. Donc, l’essentiel de l’attraction sexuelle qu’un homme ressent provient de ce qu’il voit. C’est différent avec les femmes.

Les sentiments sont extrêmement importants pour elles. Cette sensation qu’une femme ressent avec vous est la clé pour éveiller sexuellement ses envies. Et ce qu’elle ressent vis à vis de vous est déterminé par votre comportement, c’est-à-dire ce que vous faites et ce qui vous dites, alors voici le point central pour rendre votre partenaire folle de vous au lit.

Votre comportement est ce qui vous rend irrésistible

Toute femme sera en mesure de vous confirmer qu’elle a peut-être déjà vu un gars avec un des abdos parfaits et une belle apparence ; mais une fois qu’il a commencé à ouvrir la bouche, elle a perdu tout intérêt pour lui, simplement parce qu’il était en fait peu intéressant.

Alors, donnez le meilleur de vous-même. Vous est plus grand, plus fort, et meilleur que vous ne le pensez. Être capable d’impressionner une femme est très étroitement lié à l’estime de vous-même, et ce que vous osez montrer.

C’est un processus à long terme et qui vous rend 100% attirant, qui permet que les femmes tombent amoureuses de vous, et c’est la meilleure façon de créer cette envie de sexe avec vous.

La rendre accroc à vous au lit

Si vous utilisez déjà les conseils ci-dessus, et qu’elle commence déjà à être plus active et plus demandeuse au lit, voici encore quelques points pour la rendre folle de vous au lit.

Tout d’abord, vous devrez peut-être réaliser que vous n’êtes peut être pas un étalon de film pour adultes. Mais ne vous inquiétez pas, il y a en fait très peu d’hommes qui sont vraiment bons au lit.

Il y a deux ans, je pensais aussi que j’étais assez bien au lit … jusqu’à ce que je commence à approfondir mes connaissances et mes techniques. Puis j’ai réalisé que j’avais encore beaucoup à apprendre pour rendre les femmes folles de moi au lit.

Ce n’est un secret pour personne qu’il est important d’avoir une bonne relation sexuelle avec une femme, mais il reste sous-estimé en beaucoup de points.

La science a révélé que les femmes deviennent folles du sexe parce qu’il libère des hormones d’envie et d’attachement dans leur corps. L’ocytocine est la plus connue de ces hormones, et cela garantit que les femmes doivent toujours penser à l’homme et aimeraient passer chaque seconde avec lui.

En principe, il n’est pas très important d’avoir des relations sexuelles  « hors-normes » avec votre partenaire, vous ne devez donc pas vous mettre sous pression. Le but est de créer des moments ou elle s’éclate au lit, ou vous prenez le temps de penser et vous centraliser sur le fait de lui faire prendre son pied et de lui donner un maximum d’orgasme.

Et si vous voulez rendre une femme folle de vous au lit, vous devriez coucher avec elle le plus souvent possible.

Le moyen le plus rapide de rendre une femme folle de vous

Donnez-lui des orgasmes et créer ces moments au lit qui lui font penser qu’elle est la fille la plus excitante et que vous êtes l’homme le plus fort du monde.

Ce qui rend les femmes excitées

Voici donc 5 choses importantes à comprendre afin de rendre votre partenaire folle de vous au lit. Ce sont des choses simples, mais leur efficacité est incroyable.

  1. Ayez confiance en vous

Malheureusement, la plupart des hommes ne réalisent pas l’importance de la confiance en soi pour traiter avec les femmes, et comment ils peuvent l’obtenir.

Développez votre personnalité masculine, et devenez un homme avec des objectifs dans la vie, plutôt que de simplement vivre nonchalamment vos journées.

Écoutez les femmes et reconnaissez leurs besoins, prenez l’initiative plutôt que de leur laisser toute décision, protégez-les et tenez-vous fermement à leurs côtés, ayez le courage d’être honnête et représentez toujours vos propres opinions.

Une femme féminine tombera toujours amoureuse d’un homme masculin. Cela signifie devenir un homme avec la bonne attitude.

  1. Le toucher et les caresses

Toucher une femme est l’un des moyens les plus efficaces de créer une tension sexuelle instantanée et rapide. Parce qu’au moment où vous les touchez, quelque chose de magique se produit.

Les deux  partenaires ressentent immédiatement cette sensation électrisante qui traverse tout le corps et la tension sexuelle monte toute seule. L’erreur que 99% des hommes font, est qu’ils pensent qu’ils doivent d’abord créer une attraction sexuelle.

Ce que ces hommes ne réalisent pas, c’est que le toucher est ce qui peut créer beaucoup de tension sexuelle. Ce n’est que lorsque vous les touchez que vous pouvez également développer une forte attraction sexuelle et les rendre excitées.

Vous souvenez-vous des premiers jeux de tâtonnements avec votre partenaire ? Il suffit de remonter le temps et de repartir à la découverte au lit, au lieu d’aller directement droit au but. Redécouvrez le chemin très lentement et de manière ludique. Les femmes adorent sentir que leur partenaire est toujours aussi curieux de leur corps qu’au premier jour.

  1. Prenez le contrôle

Pour la plupart des hommes, ils laissent la femme être « le frein ». L’homme essaie de faire le premier pas, de commencer ses avances et ses de réaliser ses envies, et c’est souvent la femme qui va freiner l’action : «Hé pas si vite» ou «Je ne suis pas encore prête» ou autre.

C’est une tactique incroyablement efficace que de jouer ce rôle en tant qu’homme. Vous êtes donc celui qui franchit l’étape suivante, mais en même temps vous êtes le frein et vous faites monter le désir et l’envie.

C’est ce qui rend les femmes encore plus désireuses au lit, c’est la tension sexuelle. Et avec cette technique, elles ne sont pas habituées à ce qu’un homme prenne le contrôle et soit le frein, ce qui vous permettra de vraiment créer une attente, une envie décuplée, et donc un meilleur plaisir … c’est le meilleur moyen de la rendre folle au lit.

  1. Les femmes aussi aiment le sexe

Il existe des différences entre les hommes et les femmes en termes de sexe, mais outre les différences physiques évidentes, je pense que le désir sexuel et les préférences sexuelles sont plus similaires que dissemblables. Sinon, vous ne pourriez pas ressentir le sexe ensemble de façon si agréable.

Il est faux de penser que seules les femmes souhaitent un lien entre le sexe et les sentiments, car les hommes le souhaitent aussi. On entend souvent dire que les hommes sont plus intéressés par le côté physique et les femmes plus par les aspects émotionnels, mais je ne connais pas un homme qui veut une partenaire régulière qui ne fait que rester au lit et qui écarte les cuisses.

Nous voulons du sexe, nous aimons les jeux, nous sommes tous prêts à pimenter notre vie de couple, etc. Les femmes ont aussi un côté coquin, curieux et un peu fétichiste. Elles veulent aussi se sentir coquines, et créer ces jeux et ces aventures est un bon moyen de les rendre folle de vous au lit.

  1. L’amener à l’orgasme

Le sexe n’est pas une compétition, un orgasme n’est pas une obligation. Comme beaucoup de femmes arrivent rarement à l’orgasme extatique, elles l’apprécient particulièrement si vous prenez le temps de bien connaître son corps.

Pour que les femmes atteignent leur point culminant, il faut beaucoup d’habileté et la facilité avec laquelle une femme parvient à l’orgasme dépend de plusieurs points. Ainsi, il est bon de savoir qu’à partir de 30 ans seulement, la puissance féminine est à son maximum.

La relaxation est aussi un facteur important pour l’orgasme féminin. Donc, faites-en sorte que votre partenaire puisse sentir qu’elle a tout son temps.

Que ce soit directement ou indirectement, le clitoris est impliqué à chaque orgasme. Alors n’oubliez pas de mettre votre langue ou vos doigts en jeu de temps en temps, de préférence à un rythme constant.

Un autre élément important est aussi de  montrer votre désir. Les femmes sont très excitées quand elles réalisent ce qu’elles déclenchent en vous.

Garder une femme folle de vous au lit

Au début, il y a la question « comment les femmes tombent-elles amoureuses ? ». De toute évidence, votre partenaire  est tombée amoureuse de votre personnalité, et de ce que vous représentez. C’est ce qui lui a donné cette envie de se mettre au lit avec vous. Vous la fascinez avec votre personnalité, avec ce que vous êtes.

Si vous demandez à une femme pourquoi elle est tombée amoureuse de vous, elle vous répondra généralement quelles sont les qualités qu’elle apprécie chez vous.

Pour rendre une femme folle de vous au lit, vous devez d’abord devenir cet homme qu’elle admire. Et vous avez donc tout un attirail de façons de le faire.

Pour le reste, il ne vous reste plus qu’à appliquer ces techniques et elle sera folle de vous au lit.

Le guide complet sur : Comment bien faire l’amour à une femme ? Apprenez à bien baiser une femme. Tout à un seul endroit : Comment bien faire l’amour à une femme ? Apprendre à bien baiser

Le guide complet pour faire jouir une femme et trucs pour lui donner un orgasme à une femme : Comment faire jouir une femme? Trucs pour lui donner un orgasme

Comment jouir sans éjaculer ?

L’éjaculation remplit la fonction physique d’expulser le sperme. Mais l’orgasme est la sensation de point culminant qui peut inonder tout le corps. La plupart des hommes, et des femmes, considèrent l’éjaculation et l’orgasme comme deux choses fondamentalement liées.

Parfois, cependant, ils peuvent aussi être retardés, venir en décalés, ou même être deux actions et actions indépendantes, c’est-à-dire un orgasme sans éjaculation ou une éjaculation sans orgasme.

A la recherche des orgasmes multiples

Ca ne serait pas génial si, comme les femmes, nous pourrions avoir des orgasmes multiples et mieux contrôler notre activité sexuelle? Eh bien, c’est tout à fait possible !

Pour cela, il nous suffit d’apprendre à avoir un orgasme sans éjaculer. En effet, pour la majorité d’entre nous, l’éjaculation et l’orgasme reste liés et on pense qu’il s’agit en fait de la même chose. Cependant, il est possible de gérer et de contrôler ces deux éléments en suivant certaines techniques.

  1. Le « Slow Sex »

Il existe des moyens fantastiques de donner une nouvelle vie à vos relations sexuelles.

Le « Slow Sex », comme son nom l’indique, est basé sur le contrôle du rythme lors de vos relations avec votre partenaire. Le but est de pouvoir atteindre l’orgasme sans passer par l’éjaculation.

Cependant, cela ne signifie pas qu’à partir de maintenant, vous devez toujours avoir des rapports sexuels effectués que très lentement.

Le « Slow Sex » offre un certain nombre d’avantages dont j’aimerais vous donner cinq ici:

La conscience de son propre corps et de celle du partenaire est renforcée. Il est ainsi possible de reconnaître quelles positions et pratiques sont réellement agréables.

Les hommes apprennent à éviter l’éjaculation prématurée et les femmes peuvent augmenter leur capacité orgasmique en se laissant plus facilement et en reconnaissant ce qui les excite.

Ainsi, les rapports sexuels créent un lien véritable entre les partenaires qui se perçoivent réellement, leur corps et leur union, et qui ne se perçoivent pas comme des objets sexuels.

Les performances et la pression temporelle sont réduites au fur et à mesure que le couple crée son propre espace d’amour physique et émotionnel, dans lequel les délais et autres perturbations externes n’existent plus. En outre, l’accent n’est pas mis sur l’éjaculation, mais sur le plaisir et sa recherche.

Les besoins individuels sont au premier plan. Le sexe n’est plus simplement consommé et aucun des partenaires n’est sous pression de devoir jouer le rôle décrit dans les films pour adultes.

  1. Ne tenez pas compte de l’éjaculation

Les couples subissent souvent des pressions pendant les rapports sexuels, car ils veulent absolument faire l’expérience d’un orgasme. Les hommes sont souvent frustrés parce qu’ils atteignent leur point culminant trop tôt et ne peuvent pas satisfaire leur partenaire. Cependant, il n’est pas toujours facile pour les femmes de laisser tomber, ce qui est une condition préalable à un orgasme.

  1. Le contrôle musculaire

Cette technique n’est pas basée sur les « échanges d’énergies » entre les partenaires, il ne vous sera pas nécessaire de vous tourner vers la méditation, le yoga ou toute autre préparation ésotérique, etc., il s’agit simplement du contrôle de votre corps.

Avec un meilleur contrôle musculaire, vous pourrez donc retarder votre éjaculation et vous serez alors capables d’attendre de multiples orgasmes tout au long de partie de sexe durant une heure ou plus.

C’est aussi le moyen de transformer un orgasme simple de 5 secondes en un orgasme que vous ressentirez pendant plusieurs minutes.

  1. La relaxation

Grace à l’orgasme sans éjaculation, le sexe ne connaît plus de limite de temps. Au lieu de cela, vous pouvez atteindre un niveau de relaxation élevé afin de ressentir les plus petites nuances et sensations de votre corps.

En cas de succès, les hommes peuvent également atteindre des orgasmes multiples sans éjaculation, et les femmes peuvent garder cette vague d’excitation intense plus longtemps.

Pour atteindre un certain niveau de relaxation, par exemple, des exercices du plancher pelvien ou de la respiration, ainsi que du yoga et de la médiation sont utiles.

  1. La communication avec le partenaire

Un autre élément important est la communication. Souvent, les couples ne savent pas parler de ce qu’ils aiment vraiment au lit. Cependant, cet échange est extrêmement important pour que les deux jouissent de leur sexualité.

Le plus de communication vous pouvez établir, le plus de chances de pouvoir varier votre rythme, proposer votre approche de la relation, jouer avec votre capacité à faire monter l’extase sans avoir à éjaculer trop vite, mais en recherchant l’orgasme

  1. La connaissance de votre corps et du sexe

La connaissance de la sexualité et de ses effets est également importante. Souvent, même les personnes avec plus d’expériences ne connaissent pas vraiment leur corps. Ils n’ont jamais entendu parler des différents rythmes sexuels des hommes et des femmes et ne peuvent donc pas y prêter attention.

Vous pouvez ainsi apprendre à mieux comprendre votre corps et celui de votre partenaire, pour maximiser le plaisir et aller chercher l’orgasme sans en venir pas l’éjaculation.

  1. Prenez votre temps

Il s’agit d’un point primordial. Pour mieux atteindre un orgasme sans éjaculation, vous devriez savoir vraiment prendre le temps. Par exemple, choisissez un week-end, et prenez délibérément plusieurs heures pour vous séduire et vous exciter avant de rester uni au lit pendant longtemps.

Cherchez une chambre calme que vous rendez très confortable, peut-être avec des bougies et des oreillers confortables. Lancez silencieusement une musique calme ou de méditation ou appréciez être ensemble dans un silence complet.

  1. La technique stop/start et le tantrisme

Il s’agit du réflexe d’éjaculation, et ce que beaucoup d’hommes ne savent pas, c’est que ce réflexe d’éjaculation peut être entraîné … et les deux partenaires peuvent le faire ensemble.

Le partenaire, ou l’homme lui-même stimule le pénis jusqu’à peu de temps avant l’apogée et l’éjaculation. Puis il s’interrompt jusqu’à ce que l’excitation disparaisse.

Ensuite, le pénis est à nouveau massé jusqu’à ce que l’orgasme soit imminent. Le tout est répété plusieurs  fois avant que l’homme ne vienne vraiment. Grâce à cette pratique, vous allez apprendre à rester en contrôle et à développer vos orgasmes sans avoir d’éjaculation.

  1. Tantrisme et « orgasme sec »

Avec le tantrisme, il en va un peu de même qu’avec le « start and stop », mais une notion mêlant la relaxation, la conscience de l’autre, la communication et le partage sont inclus dans l’approche tantrique. C’est un peu le résumé et l’ensemble de toutes ces techniques.

L’essentiel est un changement de conscience, de sorte que vous ressentiez intensément chaque contact de votre partenaire et que vous le touchiez également de manière consciente.

Les rapports sexuels doivent vous éloigner des pensées telles que la sexualité est toujours synonyme de pénétration, ou que l’objectif de l’acte est toujours un orgasme avec éjaculation.

En bref

Considérer l’orgasme sans éjaculation est aussi le fait d’accepter que les idées sociales et morales  habituelles sont brisées. Alors libérez-vous des idées traditionnelles et réalisez que la satisfaction de la sexualité compte pour une variété de facteurs, mais pas nécessairement par une éjaculation.

Dites a dieu aux mouvements mécaniques bien exécutés, et sachez également que ce n’est pas l’autre personne qui est responsable de votre épanouissement sexuel, mais vous-même.

L’ « orgasme sec », qui vient sans le besoin d’éjaculation, est le meilleur moyen d’intensifier l’orgasme et de pouvoir atteindre les orgasmes multiples. Alors il ne vous reste qu’à appliquer ces techniques.

Apprenez tout ce que vous devez savoir pour réduire la sensibilité du pénis et d’éviter d’éjaculer trop vite. Tout à un seul endroit : Comment réduire la sensibilité du pénis pour éviter d’éjaculer trop vite

5 Solutions instantanées et rapides permettant de durer plus longtemps au lit et de vaincre l’éjaculation précoce : 5 solutions pour durer plus longtemps au lit : Éjaculation précoce

Comment faire monter une femme au 7e ciel ?

Bien que vous n’ayez pas forcément besoin d’un orgasme pour trouver le sexe agréable, c’est vraiment un bonus formidable dans une relation de couple et il reste important de garder cela en tête lors de vos relations avec votre partenaire.

Il existe une multitude de raisons pour lesquelles nous devrions tous avoir des orgasmes réguliers, et nous allons mieux comprendre pourquoi vous devriez prendre soin de faire monter votre partenaire au septième ciel et quels en sont les bénéfices.

Comment atteindre l’orgasme ?

La majorité des femmes a rapporté avoir atteint l’orgasme en stimulant leur «point G», leurs parois vaginales, leur clitoris, leur urètre, et leurs lèvres, mais tout cela fait partie du même organe, le clitoris.

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas que la pénétration et le petit bouton au sommet qui procurent du plaisir et qui mènent à l’orgasme féminin. Cela contourne et fonctionne toute la zone. Ainsi, lorsque vous touchez le «point G», vous stimulez une partie du clitoris. Il en va de même pour un orgasme vaginal.

Mais il faut noter que certaines personnes peuvent atteindre l’orgasme en stimulant l’anus, les seins, certaines zones de peau, en faisant de certains exercices physiques et certaines activités, ou même en ne se touchant pas du tout .

Des raisons physiques et psychologiques

Voici ce qui arrive à votre corps et à votre cerveau lorsque vous l’orgasme. Grace à l’orgasme, il y a une série de changements qui s’opèrent dans le corps de la femme, et dans son cerveau lorsqu’elle atteint son paroxysme.

En effet, cela agit à de nombreux niveaux comme pour le flux sanguin et l’activité des neurones dans le cerveau.

  1. La partie logique de votre cerveau se ferme

Il y a une raison pour laquelle les gens ont tendance à se sentir plus décontractés, plus aventureux, moins inhibés pendant les rapports sexuels. La partie de votre cerveau en charge de notre raisonnement logique part temporairement en vacances.

Notre partie du cerveau responsable de la raison, de la décision et des jugements de valeur devient moins actif pendant les rapports sexuels. La désactivation de cette partie du cerveau est également associée à une diminution de la peur et de l’anxiété.

  1. Avoir un orgasme stimule votre cerveau

En effet, cela se passe de la même manière que de se droguer ou d’écouter votre musique préférée. Étonnamment, le cerveau ne différencie pas beaucoup le sexe des autres expériences agréables.

Le sexe est une expérience agréable, car les chemins de récompense de notre cerveau sont activés pendant toutes les phases qui conduisent à l’orgasme. Ce sont les mêmes parties de votre cerveau qui vous font vous sentir bien qui sont activés en réponse à la consommation de drogue, à la consommation d’alcool, ou en écoutant votre chanson préférée

  1. La dopamine se libère

Lorsque vous donnez un orgasme à une femme, son cerveau libère une poussée de dopamine. Ainsi, pendant l’orgasme, le cerveau travaille pour produire une multitude d’hormones et de substances neurochimiques différentes. L’un d’eux est la dopamine, une hormone responsable des sentiments de plaisir, de désir et de motivation.

  1. La libération d’ocytocine

L’ocytocine est une autre hormone produite par le cerveau lors de l’orgasme. Cette hormone nous permet de nous sentir proches des autres et favorise l’affection.

L’ocytocine est connue comme l’hormone de liaison, car elle est également libérée pendant l’allaitement et elle est réputée pour favoriser le sentiment d’amour et d’attachement.

Les orgasmes aident la femme à évaluer le partenaire

La fréquence des orgasmes des femmes est associée à la qualité de leur partenaire. Certains pensent que les orgasmes existent aussi en partie pour guider les femmes vers des partenaires de meilleure qualité.

  1. L’orgasme que vous donnez et votre personnalité

L’orgasme des femmes peut même vous informer sur la personnalité de leur partenaire. Les femmes qui ont des orgasmes plus fréquents ont plus tendance à estimer que leurs partenaires sont plus créatifs, ont un bon sens de l’humour et une grande confiance en soi

  1. Orgasme et lien amoureux

Le fait de prendre soin de lui donner des orgasmes peut aussi vous aider à garder votre partenaire.

Les orgasmes de femmes aident non seulement les femmes à trouver un bon partenaire, mais contribuent également à maintenir une relation avec ce bon partenaire en renforçant les liens du couple et en réduisant le risque d’infidélité.

LES orgasmes pour qu’elle se sente femme

Lorsque vous êtes dans une relation avec une femme depuis un certain temps, il est facile de prendre votre partenaire pour acquis. Vous êtes ensemble depuis assez longtemps pour que vous ayez déjà perdu cette sensation des papillons dans le ventre, et votre partenaire est devenu l’une des composantes de votre vie de tous les jours.

Bien sûr, vous avez atteint un niveau de confort et un amour plus profond que celui que vous avez connu au tout début, mais il est facile d’oublier l’importance de faire en sorte que votre partenaire se sente aimé tout le temps, pas seulement pendant cette phase de « lune de miel ». C’est donc là que réside l’importance de lui donner régulièrement des orgasmes, afin que votre partenaire se sente aimé en offrant ces moments concrets, qui montrent comment vous pouvez la faire se sentir pleinement aimée et appréciée à travers le sexe et la recherche de son orgasme.

  1. Elle veut se sentir désirée

En tant que la moitié du couple, une femme veut savoir que son partenaire l’apprécie vraiment, pour tout ce qu’elle apporte et tout ce qu’elle représente pour lui.

Il ne faut ne pas que vous doutiez du fait que votre partenaire se sent valorisée pour qui elle est. Le fait de se concentrer à avoir du sexe régulièrement et de vous concentrer sur le fait de la faire à monter au septième ciel et de lui donner des orgasmes est important.

C’est un excellent moyen de lui montrer qu’elle est toujours attirante à vos yeux, et le meilleur moyen de la faire se sentir désirée et aimée.

  1. Lui donner de nouvelles expériences

Le fait de se concentrer sur la recherche de l’orgasme de votre partenaire lors de vos relations sexuelles est un atout réel dans votre relation et dans le fait de consolider de partenaire idéal.

En effet, en vous concentrant sur ce point, vous pouvez devenir cet homme qui lui fait découvrir une autre façon de faire l’amour et peut-être le même le premier à lui faire découvrir autant de sensation et d’expériences.

En emmenant votre partenaire au septième ciel, vous lui donner un véritable plaisir sexuel, mais vous assure aussi votre position, et le fait d’être un homme diffèrent, un homme qui se démarque de la moyenne et de tout ce qu’elle a connu avant.

C’est un avantage indéniable, et cela lui procure aussi un sentiment de besoin et d’attachement plus fort envers vous.

  1. Les orgasmes et la beauté

En effet, les orgasmes rendent les femmes belles. Des phéromones qu’elles émettent, les rendent plus attractive, et ainsi, l’œstrogène produit, rend les cheveux brillants et la peau lisse. C’est pourquoi les personnes qui ont du bon sexe, et les femmes qui profitent de bons orgasmes, sont plus rayonnantes.

Les femmes qui montent au 7e ciel régulièrement, dégagent un certain magnétisme, un « je-ne-sais-quoi » qui est en fait le bénéfice de l’orgasme.

ORGASMES ET BIEN-ETRE

Se sentir mal ? Déprimé ? A plat ? Irritable ? Ou tout simplement pas tout à fait vous-même ces derniers temps ? Avec un manque de joie de vivre ?

Si vous avez le sentiment que votre femme est dans cette situation, la solution simple et efficace est de lui donner un orgasme, de relancer votre vie sexuelle et de la faire monter au septième ciel.

En effet, les orgasmes sont simples, gratuits, agréables et il ils vont lui redonner le sourire, l’énergie le plaisir.

  1. L’orgasme est un anti-stress

Vous libérez des tonnes d’ocytocine avec l’orgasme, ce qui lui permet de vous heureuse, de se sentir plus sociable, contente, et détendue. En fait, l’ocytocine est l’antidote naturel au stress. Alors donner lui une cure de relaxation par des orgasmes réguliers.

D’autre part, vous allez libérer votre génie créatif, car l’énergie sexuelle, le fait de profiter des orgasmes, sont sources de l’énergie créatrice. Relancer ou conserver votre vie sexuelle et la faire monter au 7e ciel, sont des moyens puissants de conserver votre énergie, et votre joie.

  1. Orgasme et antivieillissement.

Les personnes ayant plus de sexe et le fait de rechercher les orgasmes avec votre partenaire vous rend et vous garde plus jeune.

De plus, c’est bon pour le cœur. Certaines études américaines montrent que trois orgasmes ou plus par semaine réduisent de moitié le risque de crise cardiaque et d’AVC, ainsi que le risque de maladie cardiaque et d’hypertension.

  1. L’orgasme comme exercice hebdomadaire

En effet, une séance vigoureuse et le recherche de l’apogée brûlera des calories. Ensuite tout dépend de la vigueur, de la régularité et des efforts que vous mettez à la faire monter au septième ciel. De plus, le sexe et l’orgasme renforcent les muscles internes qui sont généralement peu utilisés, et qui vous gardent souple.

Votre relation de couple en bénéficiera également, car le sexe renforce votre lien avec votre partenaire, en approfondissant votre sens et désir de connexion avec votre partenaire, alors que les autres couples le perdent durant les années de leur vie de couple.

Rendre une femme amoureuse, et folle de vous au lit est-ce vraiment possible ? En fait oui, chaque homme le peut. Voir comment : Comment la rendre folle de vous au lit ?

Le guide complet sur comment bien baiser une femme et la faire monter au 7eme ciel : Comment bien baiser une femme et la faire monter au septième ciel ?

Le cunnilingus: Comment faire un bon cunnilingus?

Qu’est-ce qu’un cunnilingus ?

Aussi connue sous le nom de cunnilingus, la technique pour faire jouir une femme en stimulant son clitoris avec sa bouche et sa langue est l’une des plus rapides et des plus efficaces pour mener votre partenaire à l’orgasme. Comment faire un bon cunnilingus? Nous allons le voir ensemble.

Souvent fantasmé, parfois vu avec aversion, le cunnilingus est presque toujours une pratique sexuelle méconnue, voire taboue, qui consiste à stimuler le sexe de la femme avec la bouche et la langue afin de lui faire atteindre la jouissance. Un cunnilingus bien fait peut rapidement amener votre partenaire au septième ciel, tandis que des gestes maladroits peuvent occasionner gêne voire douleur. Alors, quelles sont les clés d’un cunnilingus réussi ? Existe-t-il des techniques pour garantir un résultat sans accros ? Dans cet article, nous vous livrons les clés de cette pratique et vous donnons de précieux conseils pour passer maître en la matière…  La question de comment faire un bon cunnilingus sera une histoire ancienne.

Cunnilingus vs pénétration : quelle différence pour votre partenaire ?

Le clitoris est un organe se situant au sommet des petites lèvres, à quelques centimètres à peine au-dessus du vagin. Constitué presque exclusivement de terminaisons nerveuses, il est le principal vecteur du plaisir sexuel féminin et mène bien souvent à l’orgasme. Aussi, se concentrer sur cette zone pendant l’acte sexuel est bien plus stimulant pour la femme qu’une pénétration « classique ». En effet, la simple pénétration vaginale est bien moins source de plaisir. C’est pour cela qu’il est important de savoir comment faire un bon cunnilingus?
L’orgasme par le clitoris est le plus connu chez la femme et bien souvent du plus facile à atteindre.

Cependant, le cunnilingus diffère d’une stimulation du clitoris avec les doigts ou la main, car il se fait avec la bouche et la langue. À ce titre, il passe chez certains pour une pratique « sale » et soulève la question de l’hygiène sur laquelle nous reviendrons plus tard. De plus, si le sexe féminin est mal connu par le partenaire prodiguant l’acte.

Quelles sont les parties du vagin qui peuvent être stimulées pendant le cunnilingus ?

Pour faire un bon cunnilingus, il est important de connaître l’emplacement des parties génitales

Organe emblématique du plaisir féminin, le clitoris se situe en haut de la vulve, au-dessus de l’entrée du vagin et près de l’urètre. Le plus souvent, l’extase est atteinte rapidement en stimulant le gland, la partie externe du clitoris. Pourtant, il ne s’agit que de la manière la plus « basique » d’exciter votre partenaire et de la mener vers l’orgasme. En effet, le clitoris est un organe bien plus complexe qu’il n’y parait : il est également composé de deux « ramifications nerveuses » qui entourent le vagin et s’imbibent de sang quand la femme est excitée. De ce fait, il est possible de stimuler le clitoris de l’intérieur, notamment par la pénétration de votre langue à l’intérieur du vagin. La pénétration de la langue peut également permettre de stimuler le point G, une autre partie particulièrement sensible de l’anatomie féminine et qui mène à la jouissance.

D’autre part, il existe d’autres zones érogènes qui peuvent être stimulées pendant l’acte et donner de ce fait un peu de répit au clitoris. Par exemple, les grandes lèvres et les petites lèvres peuvent être léchées ou mordillées. De plus, il est possible de combiner les stimulations pour encore plus de plaisir ! Vous pouvez lécher les grandes lèvres tout en excitant le point G avec vos doigts. Les combinaisons sont multiples et dépendent des goûts et de la sensibilité plus ou moins accrue de votre partenaire sur certaines zones.

Ces premiers éléments nous amènent donc à aborder plus en détail les techniques spécifiques pour la réalisation d’un cunnilingus.

Comment faire un bon cunnilingus : les différentes techniques.

Tout d’abord, la clé pour faire bon cunnilingus réussi réside dans la préparation de votre partenaire à le recevoir. Cette préparation doit être tout autant mentale que physique. En effet, certaines femmes sont gênées à l’idée de recevoir un cunnilingus. Une étape fondamentale et donc de s’assurer que votre partenaire est à l’aise. Vous pouvez la caresser et l’embrasser sur le ventre, et les cuisses, en particulier l’intérieur des cuisses qui est une zone très érogène. N’hésitez pas à déjà utiliser votre langue voire à mordiller un peu selon ce que votre partenaire semble apprécier. Concentrez-vous ensuite uniquement sur son sexe : embrassez-le et léchez-le un peu partout afin de ne laisser aucune zone de côté. Commencez doucement puis augmentez l’intensité et la pression de vos lèvres sur le sexe de votre partenaire. Si cette dernière commence à frémir et à se laisser aller à vos caresses et baisers, c’est très bon signe ! Passez alors au clitoris. Embrassez-le doucement, procédez à des mouvements circulaires avec votre langue. D’abord sur un rythme lent, assurez-vous ensuite d’augmenter l’intensité de ces mouvements circulaires de la langue au fur et à mesure que le plaisir augmente chez la femme. À ce stade, la clé est de varier le rythme et les sens de variations. Les plus aventureux introduiront alors un doigt dans le vagin de leur partenaire tout en continuant à lui embrasser le clitoris. Lorsque votre partenaire commence à gémir, c’est que vous avez trouvé le bon rythme et le bon endroit : ne changez rien ! Sachez également que la jouissance peut mettre quelque temps à venir, et ce même si votre partenaire commence à gémir et à montrer des signes d’excitation. Aussi, il est primordial pour le partenaire prodiguant l’acte de se mettre dans une position confortable afin de pouvoir faire durer le plaisir plus longtemps pour la femme. Le mal de cou est souvent une conséquence de ce type de préliminaire. C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à le faire savoir à votre partenaire et à éventuellement lui demander de changer de position si vous sentez l’inconfort arriver. Ne négligez pas non plus votre respiration : puisqu’il s’agit d’un exercice de longue haleine, nous vous conseillons d’inspirer par la bouche (cela crée un mouvement d’aspiration agréable pour votre partenaire également) et d’expirer par le nez. Ainsi, vous pourrez prodiguer le cunnilingus plus longtemps sans devoir faire une pause pour reprendre votre souffle. Enfin, afin de ne pas avoir de crampe de la langue ou de la mâchoire, assurez-vous de garder cette dernière confortablement ouverte et détendue. Et surtout, gardez en tête que plus vous serez vous-même confortablement installé et plus vous serez à même de donner la meilleure performance possible et donc de décupler le plaisir de votre partenaire ! Une fois dans la bonne position et détendu, continuez à stimuler la zone sur le même rythme : l’orgasme n’est plus très loin… Lorsque votre partenaire commence à jouir, continuez à stimuler son clitoris pendant quelques secondes puis laissez la magie du plaisir opérer…

Les lettres de l’alphabet

Une technique  efficace pour bien faire un cunnilingus souvent méconnu du grand public consiste à dessiner avec sa langue les lettres de l’alphabet sur le sexe de sa partenaire. Cette méthode comporte trois avantages principaux : tout d’abord, si vous manquez d’inspiration ou n’osez pas vous lancer dans des mouvements de langue de votre invention, il s’agit d’un moyen pour débuter dans l’art du cunnilingus. Ensuite, il s’agit d’une technique qui permet d’éveiller tout en douceur le désir et l’excitation de votre partenaire, un jeu de devinettes pour faire monter la jouissance ! Enfin, faire ces mouvements vous permettra de sécréter de la salive, un autre élément indispensable à la réussite d’un cunnilingus ! En effet, plus il y a de salive, plus la zone sera lubrifiée et plus vos caresses paraitront douces et excitantes pour votre partenaire.

L’importance du contact visuel

Comment faire un bon cunnilingus? C’est dans le contact visuel avec votre partenaire que peut résider la clé d’un cunnilingus réussi. En effet, regarder la femme dans les yeux, lui communiquer votre désir par le regard peut vraiment faire la différence et prodiguer un orgasme très intense !

Que faire de sa langue ?

Lors d’un cunnilingus, votre langue sera votre meilleur atout. En effet, s’agissant d’un organe particulièrement agile et mobile, il vous permettra de mener votre partenaire jusqu’à l’orgasme en un rien de temps. Il existe une multitude de techniques qui utilisent la langue, mais le plus important est de savoir jouer des rythmes et des différentes parties du sexe féminin vecteur de plaisir. Par exemple, vous pouvez utiliser la partie supérieure de votre langue, celle qui a un côté plus rugueux à cause des papilles, pour remonter le long des petites lèvres jusqu’au clitoris, puis, avec la partie arrière de la langue, beaucoup plus lisse et douce, redescendez de l’autre côté du clitoris. Commencez ces mouvements lentement, puis accélérez petit à petit et augmentez également la pression de votre langue sur le clitoris de votre partenaire au fur et à mesure de l’accélération. Alterner les rythmes et les variations sont les deux clés d’un cunnilingus réussi. Vous pouvez également utiliser vos lèvres pour « coincer » le gland du clitoris de votre partenaire et ainsi pouvoir le lécher ou le sucer avec plus d’intensité.

Utiliser les autres parties de son visage : menton, nez, etc.

Comment faire un bon cunnilingus? Bien sûr, la langue n’est pas le seul organe qui doit être utilisé lors d’un cunnilingus. Les détails de votre visage offrent tellement d’autres opportunités d’innovation qui peuvent être source de plaisir ! Le menton par exemple, ou le nez peuvent également être mis à contribution. Certaines femmes apprécieront même la sensation de la barbe ou des joues caressant leur sexe. Dans ce dernier cas, attention tout de même à ne pas trop exercer de pression, car les poils de la barbe peuvent avoir un effet irritant.

Lécher vs Sucer : que choisir ?

Là encore, pas de règles précises. Le mieux est d’alterner les techniques et les sensations et d’être à l’écoute de votre partenaire. Si les gémissements ou le plaisir semblent plus intenses lorsque vous léchez son clitoris, alors continuez ainsi. Même conseil si elle semble préférer être sucée. L’élément essentiel à retenir ici est le suivant : il y a beau exister différentes techniques pour faire jouir votre partenaire, la véritable clé de la réussite est d’être à son écoute, à l’écoute de son plaisir et de savoir alterner et varier les techniques afin de suivre les indicateurs que sont ses gémissements et sa respiration par exemple. Si ce que vous faites semble fonctionner, ne vous arrêtez surtout pas !

Pénétrer sa langue dans le vagin.

Une autre technique pour faire un bon cunni commune est celle qui consiste à insérer sa langue dans le vagin de sa partenaire. Le problème avec cette technique est que ses effets sont limités si elle est mise en pratique seule. Nous vous conseillons donc d’utiliser vos doigts afin de stimuler d’autres parties du sexe féminin, en particulier le clitoris et d’en même temps insérer votre langue dans le vagin (qui ne l’oublions pas abrite des ramifications du clitoris !) afin d’obtenir de réels effets sur la jouissance et l’excitation de votre partenaire.

Utiliser sa respiration comme outil de plaisir.

Une des astuces les plus faciles pour faire un bon cunni (qui ne requiert aucune technique particulière ni aucun « savoir-faire ») est celle de la respiration… Peu d’hommes y pensent et pourtant… Les résultats sont garantis ! Lorsque vous êtes dans la phase d’excitation, que vous cherchez à faire monter le plaisir, une astuce remarquablement efficace est d’expirer par le nez sur le sexe de votre partenaire. Cela aura pour résultats de la faire frémir et de la surprendre agréablement avec de nouvelles sensations. Pas la peine cependant de s’attarder trop longtemps : il s’agit d’un jeu pour faire monter l’excitation, mais n’oubliez pas de rapidement passer aux choses sérieuses ensuite…

Laisser sa partenaire choisir le rythme pour faire un bon cunni.

Si après tous ces conseils vous vous demandez toujours comment faire un bon cunni et vous n’avez pas vraiment d’idée de ce qui plait à votre partenaire et que vous n’êtes pas d’humeur aventureuse, vous pouvez lui proposer un cunnilingus pour lequel ce sera à elle d’imposer le rythme qui lui convient. Ainsi, pas de surprises et vous pourrez compter sur elle pour savoir quel tempo lui convient. Ce choix peut également dépendre de vos humeurs respectives. Dans tous les cas, lui proposer de bouger contre votre langue est une option à considérer puisqu’elle permet non seulement de laisser les rênes du plaisir à votre partenaire, mais également de se libérer d’une routine dans laquelle seul celui qui prodigue le sexe oral décide du rythme.

La technique des glaçons :

En plus de la technique des lettres de l’alphabet mentionnée plus haut, celle des glaçons est également une alternative ludique à considérer pour faire un bon cunni. Il s’agit tout simplement de promener un glaçon sur les parties intimes de votre partenaire, en se concentrant sur les zones érogènes précédemment évoquées. La sensation de froid devrait, tout comme la sensation du souffle, ouvrir la porte à de nouveaux ressentis et faire monter plaisir, excitation et jouissance chez votre partenaire. Attention tout de même à la sensation de brûlure si la glace reste trop longtemps au même endroit. N’oubliez jamais que le sexe féminin est une région particulièrement sensible de l’anatomie de nos partenaires !

Cunnilingus et pénétration avec les doigts.

Nous l’avons déjà brièvement abordé : le cunnilingus est un type de sexe oral qui peut se pratiquer seul ou bien être combiné avec d’autres pratiques de masturbation. Afin de décupler la jouissance de votre partenaire, nous vous conseillons vivement d’utiliser vos doigts pour stimuler d’autres parties érogènes de son sexe. Vous pouvez par exemple concentrer vos mouvements de langue sur le gland du clitoris de la femme, puis insérer deux doigts dans son vagin et stimuler son point G. Si vous êtes tous les deux à l’aise avec cette idée, une pénétration de l’anus avec vos doigts pendant le cunnilingus peut également être source d’un plaisir intense.

Cunnilingus : que faire de vos mains ?

Comment faire un bon cunnilingus? Utilisez vos mains pour mettre un peu de piquant sous les draps. Même si la langue et la bouche sont les éléments principalement en action lors d’un cunnilingus, ne négligez pas pour autant d’autres parties de votre anatomie telles que les mains. En effet, bien positionnées, ces dernières peuvent se révéler particulièrement utiles et aider votre partenaire à atteindre l’orgasme. Vous pouvez par exemple les placer sur les seins de votre partenaire et nonchalamment jouer avec ses mamelons (les caresser, voire les pincer légèrement) pendant le sexe oral. Ou bien sur ses fesses ou sur ses hanches en y exerçant une légère pression pour lui faire sentir que vous la voulez au plus près. Vous pouvez également lui saisir les poignets et les maintenir dans la position que vous souhaitez.

Cunnilingus et sex-toys.

Si vous souhaitez aller plus loins dans votre quête concernant comment faire un bon cunnilingus et si vous aimeriez varier les plaisirs et avez déjà mis à contribution toutes les autres régions de votre anatomie, sachez qu’il est possible d’avoir recours aux sex-toys pour pimenter vos rapports et explorer de nouvelles sensations. Dans ce cas trois options s’offrent à vous :

  • Utiliser un sex-toy en plus de votre bouche pour stimuler d’autres zones.

Tout d’abord, vous pouvez vous équiper d’un vibromasseur classique, ou dédié à la stimulation du point G. Les godes et les dildos par exemple, permettent d’expérimenter une pénétration complète pendant le cunnilingus. D’autre part, le plug anal permet de décupler les sensations au niveau des zones érogènes de l’anus et peut aussi être utilisé pour une pénétration vaginale. Outre la plug, vous pouvez utiliser des boules anales, qui, comme les boules de geisha, permettent d’atteindre la jouissance. Enfin, vous pouvez utiliser, toujours en accord et en harmonie avec votre partenaire, des kits de restreints pour lit : en attachant et/ ou en bandant les yeux de votre partenaire, vous donnez une nouvelle dimension au cunnilingus et décuplez les sensations de votre partenaire.

  • Utiliser un sex-toy spécial pour prodiguer le cunnilingus.

Cela en étonnera peut-être certains, mais il existe des jouets dédiés au cunnilingus, utilisables spécifiquement pour cette activité et qui s’utilisent avec la langue et la bouche. Le premier est le vibromasseur pour langue, qui permet de décupler les sensations que votre langue prodigue déjà. Le second est le Sqweel, un jouet composé de plusieurs langues artificielles qui tournent à vitesse variable sur le clitoris. Ces deux jouets sont absolument extraordinaires pour décupler les sensations et vous offrir, à vous et votre partenaire, un véritable moment de jouissance et de partage.

 

Renseignez-vous sur les préférences de votre partenaire.

Cela peut paraitre évident, mais il est primordial de communiquer avec votre partenaire sur ses préférences avant et pendant le rapport. Avant afin de vous donner une idée de comment procéder. Et pendant afin de pouvoir vous orienter. Les rapports sexuels en général et le cunnilingus en particulier sont en effet toujours meilleurs s’il existe une bonne communication entre les deux partenaires.

Parler ou rester silencieux ?

Pas de réponse magique à cette question. Si vous souhaitez dire quelque chose à votre partenaire surtout faites-le, les chuchotements coquins peuvent avoir quelques choses de très excitant durant un bon cunnilingus. Attention cependant à ne pas vous lancer dans un monologue sans fin et de surtout éviter absolument les questions en rafale de type « C’est bien ? », « Tu aimes ça ? », etc. ! N’oubliez pas que vous pratiquez le cunnilingus et que donc votre bouche doit être utilisée à bon escient…

Que faire si votre partenaire ne parvient pas à atteindre l’orgasme ?

Pour faire un bon cunnilingus est-il nécessaire que votre dulcinée atteigne le 7e ciel? Malgré tous vos efforts, il est possible que votre partenaire ne parvienne pas à atteindre l’orgasme. Dans ce cas, il est absolument primordial (et nous insistons particulièrement sur ce point), de ne surtout pas la faire culpabiliser. Ne jamais lui faire sentier que c’est sa faute si elle n’a pas atteint la jouissance. En tant que partenaire sexuel, vous devez être dans l’accompagnement, la douceur et la compréhension afin de ne pas briser le cercle de confiance et qu’elle continue de se sentir à l’aise avec vous.  De plus, l’orgasme chez la femme est souvent lié à des facteurs psychologiques. Aussi, trop de stress, une mauvaise journée, quelque chose qui lui trotte dans la tête, etc. sont autant d’éléments qui peuvent expliquer que votre partenaire n’arrive pas à atteindre l’orgasme, sans lien quel qu’il soit avec la qualité de votre prestation. C’est pourquoi, de votre côté, vous ne devez pas prendre comme une atteinte à vos compétences le fait que votre partenaire n’ait pas jouie. Ce sentiment ne ferait que renforcer une atmosphère négative et alimenter un sentiment de méfiance entre partenaires alors que l’expérience même du cunnilingus doit reposer sur la communication et la confiance. Si vous vous retrouvez dans ce cas, notre conseil est donc de se détendre et de recommencer l’expérience plus tard, quand les deux partenaires seront à leur aise.

Cunnilingus et hygiène : quelles sont les règles ?

Comment faire un bon cunnilingus? Cela semble évident, compte tenu de la nature même du cunnilingus, il est primordial pour les deux partenaires d’avoir une hygiène irréprochable quand ils décident de le pratiquer. L’idéal est de le pratiquer après la douche ou après que la femme se soit consciencieusement nettoyé le sexe. Pourquoi ne pas en profiter d’ailleurs pour commencer sous la douche ? Sachez également qu’il est normal pour le sexe féminin d’avoir une odeur. Chaque femme a sa propre fragrance, mais si celle-ci vous dérange, il est important d’en parler avec votre partenaire afin de trouver une solution. Gardez tout de même en tête qu’il s’agit de quelque chose de complètement naturel, tout comme les fluides qui sortent du vagin lorsque la femme est excitée. Enfin, si malgré une douche, la mauvaise odeur persiste et vous dérange toujours, conseillez à votre partenaire de prendre rendez-vous chez son gynécologue.

De même, celui qui prodigue le cunnilingus doit également faire attention à son hygiène. S’assurer que ses ongles et ses mains soient propres par exemple font partie des vérifications à opérer avant de se lancer ! Les hommes avec une barbe pourront également faire attention que cette dernière soit bien douce et entretenue afin de ne pas occasionner d’inconfort voire de douleur.

Outre le fait de faire attention à son hygiène avant le cunnilingus, il est primordial de respecter certaines règles pendant également. À ce titre, évitez de passer de l’anus au vagin avec votre langue, doigts ou vibromasseur. En effet, l’anus contient des bactéries qui pourraient affecter la flore vaginale de votre partenaire.

Enfin, si vous sentez la fatigue arriver et que votre partenaire est encore sur la voie de la jouissance, n’hésitez pas à reposer votre mâchoire et votre langue et remplacez-les par une stimulation par vos mains ou grâce à un vibromasseur. Il s’agit d’un exercice d’endurance alors pensez à faire des pauses pour pouvoir revenir encore plus en force et faire atteindre l’orgasme à votre partenaire !

Dans quelle position pratiquer le cunnilingus ?

Comment faire un bon cunnilingus? Continuions de voir comment nous pouvons améliorer la pratique du cunni. Afin de varier les plaisirs, il existe une grande variété de positions dans lesquelles pratiquer le cunnilingus. En voici les principales et les plus communes :

  • La femme sur le dos

À l’image du missionnaire lors d’un coït par pénétration, il s’agit de la position la plus classique et celle vers laquelle le plus de partenaires ont tendance à se diriger. La femme est tout simplement étendue sur le dos, les jambes écartées, et c’est son partenaire, le visage entre ses jambes, qui maitrise la situation.

  • La femme sur le ventre

Il s’agit d’une variante de la position précédente. Dans cette position, le clitoris est plus difficile à atteindre tandis qu’il s’agit de la position idéale pour une pénétration vaginale avec la langue ou pour une pénétration anale. La femme peut elle-même exciter son clitoris à l’aide de frottements tandis que vous vous chargez du point G, parfaitement atteignable dans cette position.

  • La femme debout

Nouvelle variante pour faire un bon cunni, cette fois la femme n’est pas allongée, mais bel et bien debout, l’homme agenouillé devant elle. Si cette position est excitante, car elle peut se pratiquer presque partout, il n’en reste pas moins que l’homme aura du mal à atteindre toutes les zones érogènes en comparaison avec les positions couchées.

  • La femme chevauchant le visage de l’homme, lui-même allongé sur le dos

Il s’agit sans aucun doute de la variante la plus osée. La femme est assise à califourchon sur le visage de l’homme. Il est alors libre d’utiliser ses mains pour lui presser ou caresser la poitrine ou bien agripper ses fesses. Dans cette position, le partenaire prodiguant le cunnilingus a accès à toutes les parties érogènes du sexe féminin. À ce titre, elle est souvent très appréciée des femmes lorsqu’elles reçoivent un cunnilingus.

Le cunnilingus : vraie vie vs film porno 

Comment faire un bon cunnilingus? Ne faites pas comme dans les films pornos. Le cunnilingus est un grand classique des films pornos. Pourtant la réalité de cette pratique est bien différente de l’image que ces films en donnent. Tout d’abord, dans la réalité, il est bien plus agréable pour la femme que l’homme couvre tout le sexe avec sa bouche, qu’il en lèche ou en suce toutes les parties. Dans un film porno, l’acteur ne se concentre que sur une certaine partie du sexe, car il faut laisser l’angle de la caméra libre pour filmer correctement. Cela donne une image biaisée de la réalité de la pratique pour faire jouir une femme. Par ailleurs, les films pornos ont tendance à montrer une version exagérée de la réalité. Vous verrez parfois l’acteur mordre plutôt violemment le clitoris de sa partenaire ou bien tirer dessus. Rien de tout ça dans la réalité ! Le clitoris est une zone sensible et très nervée de l’anatomie féminine et il est absolument nécessaire d’être le plus délicat possible, sauf accord de votre partenaire. Dans ce dernier cas, restez bien à son écoute et assurez-vous qu’elle se sent toujours à l’aise avec vos actions.

Enfin, il est important de mentionner le fait que certaines femmes n’apprécient pas le cunnilingus. Les raisons pour cela sont variées, mais elles ne doivent en rien vous troubler. En effet, le sexe doit absolument rester un moment privilégié entre deux partenaires consentants. Avoir un partenaire frustré, car il/ elle se sent obligé de pratiquer/ recevoir quelque chose qu’il n’apprécie pas est donc la pire des erreurs à commettre. Par ailleurs, il existe plein d’autres manières d’atteindre la jouissance ou de faire atteindre la jouissance à votre partenaire. Des manières dans lesquelles les deux personnes concernées seront complètement à l’aise, permettant ainsi de décupler le plaisir de chacun (stimulation du point G, pénétration, usage de vibromasseurs, etc.). Maintenant, vous savez comment faire un bon cunnilingus. Allez hop! Mettez en pratiques vos nouvelles connaissances.

Il est possible de gérer et de contrôler l’éjaculation et l’orgasme en suivant certaines techniques. Il ne vous reste qu’à appliquer : Comment jouir sans éjaculer ?

 

2

Comment bien baiser une femme et la faire monter au septième ciel?

Apprenez à bien baiser une femme.(respectueusement)

Avant tout, il faut comprendre ce que le sexe signifie vraiment pour les femmes.

Beaucoup de femmes sont sexuellement demandeuses et désireuses. Bien que son orgasme soit moins rapide, il est souvent plus puissant et elles sont plus susceptible d’avoir des orgasmes multiples. Mais les manières dont les femmes vivent et expriment leur sexualité sont souvent très différentes de celles de leurs partenaires masculins. Voici donc quelques éléments utiles pour comprendre certaines des différences les plus courantes entre une femme et un homme. Nous apprendrons dans cette article comment bien baiser une femme respectueusement bien sur et la faire monter au 7ième ciel.

  1. Le sexe est aussi un élément psychologique.

Pour bien baiser une femme, il faut aussi exciter son mental. Stimulez son imagination. Faites-la fantasmer. Prenez votre temps

Les hommes sont souvent déçus de ne pas avoir de sexe plus régulièrement avec leur partenaire. Il faut savoir que le corps d’une femme est très différent hormonalement. La testostérone provoque un désir physiologique chez les deux sexes, mais à des degrés divers. Pour faire plus imagé, la pulsion hormonale masculine est une envie puissante et instinctive. Pour les femmes, ce sont ses fantasmes, ses désirs, ses souvenirs d’expérience sexuelle qui leurs donnent l’envie de sexe. Ainsi, en période de célibat ou de rupture, elles pensent beaucoup plus souvent au sexe, et leur appétit sexuel est élevé et l’excitation plus facile.

  1. Pour une femme, le sexe consiste à être désirée.

L’orgasme est lié au sens du désir pour les femmes. Bien que d’être avec un homme séduisant puisse provoquer une certaine excitation chez une femme, c’est en général l’idée d’être la plus désirable possible qui va créer l’envie et le plaisir. Il ne faut pas négliger le côté imaginatif qui se passe chez la femme, afin de développer sa passion. Un exemple simple de cette différence est visible chez les couples mariées. Tout comme les hommes s’attendent souvent à une sexualité abondante après le mariage, les femmes s’attendent à une relation amoureuse qui assure un certain désir sexuel et l’attrait qu’elles créent chez leur partenaire. Chérissez son corps et son être” au complet” pour bien baiser votre femme. Faites en sorte qu’elle se sente spéciale et unique.

En connaissent déjà ces 2 éléments, voici comment faire en sorte qu’une femme ressente le désir d’avoir des relations sexuelles est en réalité beaucoup plus facile que la plupart des hommes le pensent.

 

COMMENT UNE FEMME SE SENT ATTIRÉE PAR UN HOMME?

  1. Lui faire sentir sexuellement que vous êtes attiré par la façon dont vous interagissez avec elle.

Pour inciter une femme à avoir des relations sexuelles avec vous, la première et la plus évidente des choses à faire est de lui faire ressentir un attrait sexuel pour vous.

L’attirance sexuelle d’une femme est principalement basée sur ce que vous dites et faites-en sa présence.

Par exemple: Êtes-vous capable de la faire se sentir féminine en votre présence, ou, est-ce que vous la faites simplement se sentir comme une bonne amie?

Plus vous êtes capable de faire en sorte qu’une femme se sente attirée vers vous lorsqu’elle interagit avec vous, plus son désir sexuel sera intense.

Soyez masculin (pas toutes, mais la plupart des femmes préfère cela): dans votre énergie, votre style de conversation, votre comportement et votre langage corporel au point qu’elle se sente « comme une vraie femme » en votre présence.

Flirter avec elle. Le fait de flirter crée une étincelle entre vous et une femme lorsque vous la rencontrez et c’est également l’une des choses qui permettent à l’étincelle de rester vivante dans une relation.

  1. Faites-lui bien comprendre que vous la trouvez sexuellement attirante

C’est une chose essentielle à faire lorsque vous rencontrez une femme pour la première fois, que vous la connaissez et que vous êtes en couple. Les femmes sont en général peu sûres de leur apparence. Donc, ne supposez pas qu’elle sache qu’elle est belle. Quand une femme veut coucher avec vous, elle veut se sentir vraiment sexy à vos yeux.

Après avoir bavardé avec elle pendant une petite période, regardez-la avec appréciation aimante et dites: « Tu es vraiment très belle. Je t’aime bien.” Je n’ai jamais eu de mauvaise réaction en disant cela à une femme.

  1. Le contact physique.

Lorsque vous rencontrez une femme pour la première fois, donnez-lui une charmante poignée de main lorsque vous vous présentez. Tenez sa main fermement, mais doucement, et maintenez un contact visuel tout en la tenant pendant environ 5 secondes, tandis que vous vous présentez: « Salut, je m’appelle Sylvain, vous êtes vraiment la plus belle femme ici ».

Elle pourrait se sentir charmée par le fait que vous soyez détendue, confiant et que vous ne vous êtes pas précipitée pour lâcher sa main. Faire preuve de masculinité, la fera immédiatement sentir comme une femme en votre présence.

  1. Savoir passer les tests qu’elle met en place.

Les femmes testent toujours les hommes. Vous ne pouvez pas y échapper.

Par exemple, si une femme est attirée par vous et veut avoir des relations sexuelles avec vous, elle pourrait vous tester en prétendant ne même pas vous aimer ou ne ressentir aucune attirance pour vous, juste pour voir comment vous réagissez.

Pourquoi ferait-elle cela? Elle veut confirmer que vous êtes un homme confiant et digne d’être dans une position plus dominante qu’elle. Elle peut avoir confiance en vous pour être l’homme à tout moment, ce qui lui permet d’être plus féminine avec vous.

Rappelez-vous, l’attraction vient en premier et tout le reste suit. Plus elle sera attirée par vous, mieux ce sera. Les femmes sont attirées par la force émotionnelle des hommes et neutralisées par les faiblesses émotionnelles d’un homme telles que l’insécurité, le doute de soi, ou la faible estime de soi.

Lorsque vous commencez à interagir avec les femmes, faites-le de manière qu’elles se sentent attirées par vous, les femmes doivent vouloir être avec vous avant de penser au sexe

 

LES PRELIMINAIRES : UNE PHASE A NE PAS NEGLIGER

Les préliminaire sont essentielle pour bien baiser une femme respectueusement.

Pour vivre des relations sexuelles intenses avec votre partenaire, veillez à utiliser certains de ces conseils de préliminaires sexuels. Il existe un art des préliminaires.

Les préliminaires ce n’est pas : embrasser, toucher les seins, puis avoir des rapports sexuels…. le tout en cinq minutes!

En réalité, les préliminaires consistent vraiment à attiser des réponses sensuelles et l’excitation sexuelle de votre partenaire. Passons en revue les bases essentielles des préliminaires:

  • Les préliminaires font partie de la phase de préparation au sexe.
  • Les préliminaires visent à aider votre partenaire à être excité sexuellement.
  • Les préliminaires ne doivent pas être précipités, passez au moins 20 à 30 minutes sur les préliminaires.

 

Apprendre à bien baiser  une femme : Maintenant, passons aux « mécanismes » des préliminaires

Étape 1: il y a toute une partie des préliminaires qui se passe hors de la chambre. Voici quelques points importants :

  • Embrassez-la doucement en public
  • Touchez son visage et caressez ses cheveux
  • Dites-lui que vous l’aimez ou que vous la trouvez belle.
  • Tenez-lui la main ou mettez votre bras autour d’elle en public

Étape 2: créer l’excitation

  • Commencez lentement à la déshabiller
  • Embrassez-la de tendres baisers sur les lèvres
  • Caressez -lui doucement le visage
  • Prenez le temps de lui faire un massage complet du corps ou des épaules, et caressez doucement toutes les parties de son corps, pas seulement les parties «sexuelles» typiques
  • Murmurez-lui comme elle est belle
  • Entrelacez vos doigts avec les siens
  • Touchez-la et caressez-la en l’embrassant sur tout le corps et en caressant son ventre
  • Continuez à parler de combien vous l’aimez et vous la trouvez belle
  • Essayez de découvrir de nouveaux points sensibles sur son corps et qui suscitent l’excitation sexuelle
  • Continuez à la regarder dans les yeux régulièrement

 

Arrêtez de vous précipiter. Allez-y doucement, pour l’exciter correctement!

Le pouvoir de l’anticipation. Cela semble presque cruel pour les hommes, qui ne comprennent pas comment cela fonctionne, mais la vérité est que les femmes aiment l’anticipation. Les femmes en ont besoin. Leur excitation s’en nourrit.

En termes simples, la construction de l’anticipation est l’acte de nier le plaisir de votre femme tout en augmentant son envie de le faire. L’idée, c’est que nous voulons tous ce que nous ne pouvons pas avoir. C’est la nature humaine.

Sachez simplement que vous devrez faire preuve de maîtrise de vous-même. Ce n’est donc pas pour les hommes faibles ou les amoureux paresseux.

 

Il existe 2 façons de créer une anticipation sexuelle incroyable chez votre partenaire.

  1. Faites-lui plaisir … mais pas assez.

Une fois que vous avez trouvé quelque chose que votre partenaire aime vraiment, les hommes, en général, lui en donne immédiatement plus. Mais, comme vous êtes un homme qui connait le pouvoir d’anticipation et incite les femmes à le désirer ardemment, vous choisissez plus judicieusement de lui en donner moins … du moins pour le moment.

Voici à quoi pourrait ressembler un scénario typique. Quand elle a vraiment besoin de votre technique de doigté, ou de son doigté, ralentissez-la un peu ou utilisez un peu moins de pression. Maintenant, arrêtez-vous et dites-lui qu’elle n’est pas encore prête. Ensuite, passez à ce que vous faisiez juste avant de commencer à faire ce que vous faisiez juste avant. Vous lui avez donné un avant-goût de ce que cela va donner et elle sait que cela va arriver … mais pas pour l’instant.  L’anticipation est un ingrédient à ne pas négliger si vous voulez bien baiser une femme et la faire monter au 7e ciel.

  1. Créer des barrières physiques.

Une barrière est tout ce qui entrave notre capacité à assouvir nos envies. En introduisant des barrières et en la faisant se concentrer sur leur présence, vous pouvez faire perdre tout contrôle à une femme Une de mes manières préférées de faire ceci est avant de descendre sur une femme, mettez la complètement nue, mais laissez sa culotte et au lieu d’essayer de la retirer le plus tôt possible, et passez un peu de temps à la taquiner à travers le tissu. Utilisez vos doigts pour lui donner un massage vulvaire à travers sa culotte.

Si elle essaie de l’enlever elle-même, ne la laissez pas faire. Saisissez ses poignets, accrochez-les à ses côtés et dites-lui de ne plus essayer.

Continuez à la lécher à travers le tissu. Assurez-vous que la zone qui touche son clitoris est humide. Maintenant, tirez votre tête en arrière de quelques centimètres et expirez légèrement de l’air chaud sur cet endroit humide. Vous avez maintenant transformé sa culotte en une barrière qu’elle doit enlever pour obtenir plus de plaisir.

 

PARTONS À LA RECHERCHE DE 12 ZONES ÉROGÈNES

Chez la femme, on retrouve  plusieurs zones érogènes , comprenant des zones que vous ignorez peut-être. Une zone érogène se trouvant n’importe où sur le corps, et elle a une sensibilité élevée et crée un sentiment de bien-être tout en augmentant le désir sexuel. C’est conseillé d’explorer les autres zones érogènes non traditionnelles pour multiplier le plaisir chez la femme et pour bien lui faire l’amour. Explorez son corps et partez à la découverte de nouvelles zones érogènes.

  1. Le clitoris

Vainqueur de la position « zone la plus érogène », contribuant le plus à l’orgasme féminin, va au clitoris. Si vous voulez bien faire l’amour à une femme, donnez-lui un orgasme du clitoris C’est une partie extrêmement sensible. Toucher et caresser avec la bonne pression le clitoris est la seule manière pour plusieurs femmes de jouir. Pour plusieurs femmes, la pression continue, la stimulation directe et la vibration sont les meilleurs moyens de lui donner un orgasme, alors que de le toucher légèrement n’apporte que peu de plaisir

  1. Le vagin

Il n’y a pas que le discutable « point G ». L’intérieur du vagin, contient plusieurs terminaisons nerveuses. La stimulation profonde conduit à des orgasmes plus intenses selon plusieurs femmes. Le haut du vagin proche du pubis est très sensible aussi. Cette partie s’appelle le point G. Le point G permet à plusieurs femmes de monter vers le 7e. C’est un point à ne pas négliger si vous voulez bien baiser une femme.

  1. Le col utérin

Le col de l’utérus possédant  ses propres voies nerveuses  et situées à l’extrémité inférieure de l’utérus procure beaucoup de plaisir pour certaines femmes lorsqu’il est touché. Certaines femmes trouvent cela douloureux par contre, alors messieurs faites attention à vos coups de bassin. Certains scientifiques croient que le clitoris,  le vagin ou le col utérin réagissent différemment à différentes stimulations sexuelles. Les nerfs du col utérin répondent le mieux avec une stimulation ferme  et avec une bonne pression. Cependant, il a également été démontré que le toucher léger provoque de belles réponses. Explorer le col de l’utérus de votre femme pour voir si ce point lui fait monter au 7e ciel.

  1. La bouche et les lèvres

Selon un sondage, il est  que les baisers étaient plus importants dans la construction d’une relation stable que dans le développement du désir sexuel. Un autre sondage démontre  que plusieurs femmes considèrent la bouche et les lèvres comme des zones hautement érogènes. Qui a dit que ce ne peut pas être les deux?

  1. Le cou

À partir d’un grand sondage mené auprès des femmes, la nuque fait partie des premières zones les plus sensibles chez la femme. Une autre recherche à démontré que le cou répond bien à un toucher léger, en particulier chez les femmes les femmes avec un faible pourcentage de gras.

  1. Les seins et les mamelons

Bien qu’autant les femmes que les hommes apprécient regarder les seins, ils ne sont pas juste pour être montré, ils possèdent également un rôle dans la sexualité de la femme. Il semble que la stimulation des mamelons déclenche un feu d’artifice dans le même coin du cerveau qui traite les sensations vaginales et clitoridiennes. Tout comme pour le clitoris, la stimulation directe et une bonne  pression sont habituellement les techniques à employer. Ne négligez pas cette partie si vous voulez bien baiser une femme.

  1. Les oreilles

Les oreilles sont très sensibles aux effleurements et au toucher léger. La raison de cela est que l’oreille à un grand nombre de terminaisons nerveuses. Même s’il n’y a pas encore d’études qui expliquent pour quelles raisons les oreilles sont des zones sensibles , elles semblent en être une zone érogène qui fonctionne. Même si les oreilles semblent banales, vous devez chérir toute le corps de la femme avec qui vous êtes si vous voulez bien lui faire l’amour.

  1. Les cuisses

Ils ne sont pas juste là pour vous entourer lors d’une position de missionnaire. L’intérieur des cuisses est extrêmement sensible aux morsures, pincements et léchages de votre partenaire. Lors d’une journée ensoleillée et chaude de l’été vous pouvez, passer un cube de glace de haut en bas de ses cuisses et laissez-la explorer cette nouvelle sensation.

  1. Le tertre pubien

Ce n’est peut-être pas la partie du corps la plus sexy, mais cette région au-dessus de l’os pubien est recouverte de tissu adipeux qui peut être un joli point d’excitation lorsqu’elle est stimulée correctement.

  1. L’estomac

La région de l’estomac, entre le nombril et le bassin en particulier, est une zone érogène moins connue. Si cet endroit peut être si agréable, c’est parce que vous pouvez réellement stimuler le point G d’une femme à partir de ce point, mais de son côté opposé.

Le bas de l’estomac est si proche du vagin et du clitoris que l’idée de se déplacer plus au sud est également particulièrement excitante pour beaucoup de femmes. Utilisez vos mains pour caresser doucement le bas-ventre, avant d’appliquer un peu plus de pression. Vous serez en mesure d’évaluer ce que votre partenaire aime et de l’intégrer à des préliminaires réguliers.

  1. Les mains

Les mains sont l’un de vos organes sexuels les plus importants. Les mains sont extrêmement sensuelles. Même un léger contact peut produire des vagues de sensations délicates. Et quand vous les sucez, vous avez en fait une forme de sexe oral.

Si un partenaire suce un doigt et le masse avec la langue, il envoie le signal au centre de la récompense du cerveau similaire au sexe. Cela, parce que les doigts font écho anatomiquement à un objet phallique et que la bouche produit une sensation d’orifice semblable à celle du vagin.

  1. Le dessous de ses pieds

Les pieds contiennent des points de pression qui déclenchent l’excitation. Comme certaines personnes sont chatouilleuses, vous voudrez vous concentrer sur des mouvements fermes et stables. Serrez vos doigts imbriqués autour de leurs orteils avec une pression ferme. Une autre façon de stimuler cette zone érogène est d’enfoncer vos ongles dans les boules des orteils ou de saisir le gros orteil.

 

L’ORGASME FÉMININ

Donner un orgasme à une femme est important si vous voulez  bien faire l’amour à une femme(essayez au moins).

On peut reconnaitre 4 types différents d’orgasmes féminins qui peuvent vous permettre de mieux satisfaire votre partenaire lors des rapports sexuels. Je ne pense pas que les femmes, en général, ont assez d’orgasmes. Cela peut sembler un peu étrange venant d’un homme, mais c’est mon opinion honnête.

Notre société et culture moderne accepte de plus en plus et encourage de plus en plus les femmes à apprendre à se connaître et à apprécier ce qui leur procure du plaisir.

Les quatre principaux orgasmes que les femmes peuvent expérimenter sont différents par leur localisation sur le corps de la femme, mais aussi par les sensations différentes qu’ils peuvent. Bien sûr, un orgasme ne devrait pas être le but ultime de toute expérience sexuelle. Ainsi, mis à part des sentiments absolument incroyables, les orgasmes offrent toute une gamme d’avantages, ce qui justifie de les apprécier régulièrement. Alors, voici quels sont les quatre principaux types de femmes et pourquoi vous devriez en avoir, ou en donner, plus.

  1. L’orgasme clitoridien

C’est le type d’orgasme féminin le plus connu pour bien faire l’amour à une femme. Le clitoris regorge de terminaisons nerveuses et son seul but connu est de procurer un plaisir frénétique.

Le meilleur moyen d’atteindre l’orgasme par le clitoris est une stimulation orale ou manuelle. Le sexe lui-même ne conduit généralement pas à celui-ci, car le clitoris a besoin d’une stimulation directe pour atteindre son apogée. La sensibilité de ce petit bouton, mais très efficace, peut varier d’une femme à l’autre. Il est donc conseillé de commencer lentement pour déterminer la pression à laquelle vous aboutirez.

  1. L’orgasme vaginal et le point G

Oui, il y a eu un débat sur la question de savoir si le point G existe, si le point G est une structure séparée, ou si c’est le bas du clitoris. Quoi qu’il en soit, je sais pertinemment que stimuler la zone avec un ou deux pouces à l’intérieur, sur le mur avant, a un effet très agréable pour la propriétaire dudit point G.

Ce type d’orgasme peut être provoqué par le sexe ou par une stimulation manuelle. La tache elle-même nécessite un toucher beaucoup plus dur que le clitoris pour induire un orgasme. Apparemment, ce type d’orgasme demande plus de pression qu’un orgasme clitoridien.

  1. L’orgasme mix

C’est l’un des orgasmes les plus puissants, sinon le plus puissant, qu’une femme puisse vivre. Comme vous pouvez probablement le deviner à partir du nom, c’est le bonheur absolu d’avoir un orgasme clitoridien et d’un orgasme vaginal en même temps.

Les deux zones distinctes, intérieure et extérieure, et elles doivent être stimulées simultanément pour atteindre leur point culminant. C’est peut-être un peu délicat à réaliser, mais c’est garanti que vous donnerez beaucoup de plaisir quad vous y arrivez.

  1. Les orgasmes multiples

Si vous arrivez à lui donner plusieurs orgasme, alors là je n’ai plus rien à vous dire sur comment bien baiser une femme.

C’est un peu comme une légende. Contrairement à la croyance populaire, il existe des orgasmes multiples, qu’il est tout à fait possible d’atteindre si vous êtes capable de bénéficier d’une stimulation constante après un premier orgasme. Ces orgasmes se succèdent rapidement les uns après les autres, généralement à quelques secondes d’intervalle. Ils ont tendance à provenir davantage du clitoris, mais une certaine pression sur le point G aiderait également. Chaque orgasme est censé être de moindre intensité, mais le fait que vous puissiez en avoir deux ou plus à quelques secondes près de l’autre le compense largement.

 

LA PÉNÉTRATION : LES ASTUCES POUR DONNER À VOTRE PARTENAIRE UNE EXPÉRIENCE UNIQUE

Plusieurs femmes ne sentiront pas bien baisée sans pénétration. Certaines seront même déçues. Apprenez les bonnes techniques de la pénétration pour bien baiser votre femme et pour qu’elle se sente comblée.

Les hommes ne sont pas nés avec un manuel d’instructions pour donner aux femmes des orgasmes alors voici un petit guide de la pénétration et quelques conseils pour donner à votre partenaire une expérience inoubliable.

Croyez-le ou non, il y a un art à pénétrer une femme et la façon dont vous vous enfoncez dans et hors de son vagin. Il ne s’agit pas uniquement de taper dedans comme on le voit dans le porno. Bien sûr, elle peut aimer ça, le fait d’aller fort et vite à certains moments pendant les rapports sexuels, mais il est probable qu’elle va en profiter davantage si vous modifiez un peu votre rythme.

 

La première chose à comprendre est que les femmes aiment la première poussée.

Chaque femme avec laquelle j’ai couché laisse échapper un gémissement quand elle sentira que vous la pénétrez complètement pour la première fois.

Sachant cela, j’aime toujours taquiner un peu et créer une certaine anticipation avant de me lancer complètement la première fois. Cela implique généralement de frotter la tête de votre pénis à l’intérieur et hors des lèvres de sa chatte et de frotter le bout de votre pénis sur son clitoris. Une autre chose que j’aime faire est de glisser mon pénis de haut en bas à l’extérieur de son vagin, mais sans  la pénétrer. Et vous pouvez toujours simplement reposer le bout de votre pénis à l’ouverture de son vagin pendant que vous vous embrassez, etc.

 

Il existe deux types de poussées pour la pénétration : la poussée peu profonde et la poussée profonde.

Il est important de varier les poussées pour bien baiser une femme. La variété… qui n’aime pas ça? Une poussée superficielle, et peu profonde, vous permet de stimuler l’ouverture du vagin dans ses premiers centimètres, ce qui, pour de nombreuses femmes, est une partie très sensible du vagin. En outre, l’ouverture de son vagin est souvent la partie la plus serrée, de sorte que des poussées peu profondes vous permettent de concentrer beaucoup de stimulation sur la tête de votre pénis, ce qui donne de nombreuses sensations.

La poussée profonde peut être extrêmement agréable pour vous deux. Rien de tel que le sentiment d’être pleinement dans sa partenaire et de l’entendre gémir de plaisir. Une poussée profonde peut vous permettre de viser son point G et de positionner votre os pelvien sur son clitoris, ou la zone autour de son clitoris, lui permettant de se frotter contre vous pour déclencher un orgasme clitoridien. J’explique ici une technique qui fonctionne très bien pour lui donner un orgasme clitoridien pendant la pénétration.

Une chose à noter à propos de la poussée profonde est que si le vagin de votre femme est particulièrement superficiel, ou si votre pénis est particulièrement long, il pourrait être inconfortable d’aller trop profondément trop vite, alors gardez cela à l’esprit.

En fin de compte, vous souhaiterez expérimenter des poussées aussi bien peu profondes que profondes avec des vitesses variables. En modifiant votre style de poussée, non seulement vous lui ferez une expérience incroyable, mais cela vous aidera également à durer plus longtemps pendant les rapports sexuels. Par exemple, l’un de mes gestes préférés est de donner à ma partenaire cinq poussées plus ou moins profondes, puis au sixième, d’enfoncer profondément et de laisser mon pénis au fond de son vagin pendant environ une seconde.

Comme pour toutes les techniques sexuelles, l’essentiel est de garder une ligne de communication ouverte avec votre partenaire et d’essayer différents styles de poussées. En un rien de temps, vous découvrirez ce qui la rend folle et vous procure un plaisir ultime.

 

Pourquoi c’est bon de pénétrer en profondeur.

Il existe au fond du vagin deux zones sensibles que vous ou votre partenaire pourrez peut-être stimuler.

Le premier est le point A, situé le long de la paroi frontale du vagin, près du col de l’utérus. Certaines femmes déclarent pouvoir atteindre l’orgasme à la suite d’une stimulation ponctuelle.

Le deuxième point est situé dans une position similaire le long de la paroi arrière du canal vaginal, près de la paroi anale.

Le spot A est particulièrement connu pour ne pas devenir hypersensible après un orgasme, ce qui signifie que vous pouvez continuer à profiter de la pénétration sans les tremblements et la gêne qui peuvent se produire lorsque vous essayez de stimuler le point G ou clitoris immédiatement après votre éjaculation.

 

Les positions pour une pénétration profonde

Pour bien baiser votre femme, amenez de la variation.

Voici quelques positions que vous pouvez essayer pour une pénétration plus profonde. Notez que si vous avez un gros pénis, ces positions peuvent être trop intenses pour votre partenaire.

La Cowgirl

Cowgirl est non seulement une excellente position sexuelle pour les rapports sexuels plus profonds, mais vous devez également contrôler le mouvement et le rythme. Vous pouvez vous pencher pour établir un contact visuel et l’un ou l’autre de vous est libre de frotter le clitoris pendant les rapports sexuels. De plus, vous pouvez tendre la main pour stimuler l’anus en même temps.

La levrette

C’est un favori parce qu’il fonctionne pour la plupart des personnes et fournit la stimulation de point G en plus d’une pénétration profonde. Allongez-là sur un oreiller peut vous aider à vous placer dans la bonne position.

L’enclume

Elle est sur le dos, comme dans le missionnaire. Vos vous penchez par-dessus votre jambe et repousse ses jambes vers le haut de votre corps. Ce pliage soulève les fesses et les hanches, ce qui signifie que la stimulation est meilleure. Si son ventre est plus rond, l’enclume risque de ne pas être aussi confortable. Parlez-en à votre partenaire pour découvrir ce qui vous convient.

L’angle droit

Cette position est assez similaire à celle ci-dessus, mais au lieu la femme doit s’agenouiller, et vous êtes assis sur le lit. Elle a les jambes allongées devant vous et ses fesses restent sur le lit avec les jambes droites , créant un angle de 90 degrés avec votre corps. Vos mollets reposent contre son corps.

Le Sandwich

Commencez par l’allonger sur le dos, les jambes en l’air. Dans un missionnaire, vous vous pencherez, mais vous placez une main à l’arrière de sa cuisse en la repoussant vers l’estomac. Cela pourrait être plus facile à réaliser si elle garde les genoux pointés vers l’extérieur plutôt que vers l’arrière.

La Tortue

Voici une autre position où vous la pénétrez par-derrière pendant qu’elle est à genoux. Au lieu d’être à quatre pattes, elle tend les bras derrière ses genoux et enroule le haut de son corps. Cette pose pourrait ne pas fonctionner pour tous les types de corps.

Le Jockey

Cette position peut sembler plus détendue parce qu’elle est simplement allongée sur le lit, la tête en bas. Vous chevauchez ses fesses tout en étant à genoux et vous la pénétrez par-derrière. Elle peut soit se coucher directement ou se tenir sur vos bras. Un oreiller peut également aider son visage à ne pas être planté dans le lit.

 

VOUS ÊTES PRÊT À DEVENIR UN PRO DU SEXE

Vous voilà maintenant paré avec de nombreux conseils et vous avez toutes les informations en main pour savoir comment bien faire l’amour a une femme et la faire monter au septième ciel.

Depuis la rencontre, en passant par les préliminaires, la création de l’excitation et cela jusqu’à la pénétration, vous êtes prêt à faire jouir une femme.

Rappelez-vous seulement qu’après le sexe et la pénétration, il est important de prendre le temps de se poser ensemble, de s’enlacer et de faire de petits câlins. Quelques mots doux et gentils vous permettront de finir en beauté et d’assurer de recommencer très prochainement.

Ont vous explique dans cet article en pratique quoi elle permet aux femmes d’atteindre plus facilement l’orgasme et la faire monter au 7e ciel : Comment faire monter une femme au 7e ciel ?

 

Comment doigter une femme? Devenez un pro du doigtage

Êtes-vous déjà demandé comment doigter votre copine? Êtes-vous stressé à l’idée de devoir performer lors de ce moment? Avez-vous peur de ne pas faire les choses correctement pour que ça soit agréable pour vous et pour votre copine? Beaucoup d’hommes sont dans votre situation, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. Grâce à cet article, vous allez savoir comment doigter une femme et vous allez savoir exactement quoi faire lors de ce moment qui doit être absolument magique et non un gros fiasco. Vous êtes prêt devenir un pro du doigtage?

Pourquoi doigter une femme?

Doigter une femme a plusieurs bienfaits comme:

Lui procurer du plaisir

Car elle aussi, elle veut avoir du plaisir. C’est son moment à elle. Vous, en tant qu’homme, vous avez plusieurs manières d’avoir du plaisir, mais la femme, c’est une des seules manières juste pour elle d’en avoir. Vous n’allez pas vous faire directement plaisir sexuellement en la doigtant même si ça peut bien sûr être très excitant.

Préparer une pénétration

Pour rendre la pénétration avec votre pénis tout de suite plus agréable au début de l’acte, il existe une bonne technique: pénétrer votre copine avec un ou 2 doigts pour dilater le vagin lors des préliminaires. De cette manière, il va y avoir beaucoup moins de chance d’avoir des douleurs lors de la pénétration avec votre pénis et ainsi vous allez pouvoir passer un meilleur moment.

Lui donner un orgasme avec le Point G

Êtes-vous déjà demandé si le Point G était réel ou c’était juste un mythe? Le point G est bien réel et c’est une zone à cibler pour obtenir un plaisir qui sort de l’ordinaire. Vous pouvez le trouver à 1 à 2 centimètres de profondeur dans le vagin de votre partenaire sur la paroi supérieure. Chaque femme a un point G, même votre copine! Alors, il suffit de le trouver, se pratiquer et trouver quel point votre copine aime mieux entre le Point G ou le Point A.

Lui donner un orgasme avec le Point A

Saviez-vous qu’il existe aussi le Point A? Plus profond, près du col de l’utérus, il est aussi appelé Deep Spot. Certaines femmes peuvent avoir plus de plaisir avec le Point A que le Point G. En fait, ça dépend de chaque femme, alors il faut expérimenter avec votre copine. Voir si elle aime mieux le Point G, le Point A ou les deux en remarquant comment elle se sent, ses réactions et en la questionnant.

Pendant la stimulation de l’anus

Certaines femmes aiment qu’on stimule leur anus en même temps de les doigter. C’est à voir avec votre copine. Premièrement, il faut la questionner. Si elle ne sait pas, il faut alors expérimenter. Avec le temps, vous et votre copine, vous allez savoir ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas dans une relation sexuelle.

 

Quoi faire avant de doigter votre copine?

Il est très important de faire certaines choses avant de doigter votre partenaire. Voici une liste à garder en tête pour un bon doigtage:

Coupez-vous les ongles

C’est une chose qu’on ne pense pas forcément toujours lorsqu’on veut doigter une femme, mais qui est très importante. Il faut donc que vos ongles soient propres et bien coupés pour ne pas faire mal à votre partenaire. Il est très facile de faire quelques lésions avec vos ongles si vous oubliez de bien les couper. Le vagin est une machine fragile.

Lavez-vous les mains

Si les ongles doivent être propres, c’est évident que vos mains doivent l’être aussi. Vous faites des dizaines de choses avec vos mains dans une journée. Même si vous êtes assez propre et vous vous lavez les mains souvent, il faut faire attention à cela. Comme dit précédemment, le vagin est fragile. Ça serait bête de ruiner le souvenir de ce moment magique à cause que vous n’avez pas lavé vos mains et qu’il y a eu complications.

Faites des préliminaires

À force de voir dans les films pornos, les actrices XXX jouirent en 2 minutes, les hommes ont tendance à faire le travail un peu trop vite. Il ne faut pas oublier les préliminaires! Selon une étude de l’entreprise Durex, un acte sexuel français, avec les préliminaires compris, ne dure que quinze minutes. Mais saviez-vous que les tissus érectiles de la femme prennent 20 minutes à réagir? En tant qu’homme, pour vous exciter, vos tissus se gorgent de sang en quelques secondes, mais pour la femme, c’est beaucoup plus long. Donc, faites les choses bien pour le plaisir de votre partenaire.

Donc, voici quelques préliminaires principaux que vous pouvez faire facilement. Ils en existent des centaines. Si vous voulez allez plus loin, utilisez votre imagination et surtout discuter et découvrez ensemble, vous et votre partenaire, de ce que vous préférez. C’est ça aussi qui est magique dans un acte sexuel.

Embrassez-la

Embrassez la d’un long et tendre baisé. Avec ou sans la langue.  À combiner, selon votre préférence à un autre préliminaire comme lui caresser les zones érogènes.

Dites-lui des mots doux

Comme je t’aime, tu es la seule personne de mon cœur et tant d’autres. Le mieux est de trouver des mots en rapport avec votre copine, l’histoire de votre couple et, etc. Qui de mieux que vous pour trouver les mots doux parfaits? Essayer en lui chuchotant dans les oreilles.

Faites-lui un massage

Certaines femmes aiment beaucoup les massages. C’est à voir avec elle. Si elle aime ça, pourquoi ne pas lui en offrir un avant d’aller plus loin?

Caressez-lui les zones érogènes

Quoi de mieux pour finir un préliminaire, avant de commencer les choses sérieuses, que de lui caresser les zones érogènes? Il y a des zones érogènes commun à beaucoup de femmes, comme le clitoris, le vagin, les lèvres, la langue et les seins. Mais selon la femme, il y a d’autres zones érogènes comme l’intérieur des cuisses, la nuque et les oreilles. C’est à voir avec votre copine.

Écoutez son langage corporel

Écoutez le langage corporel de votre partenaire. Vous allez tout de suite le sentir s’il y a quelque chose qui ne va pas. Soyez à l’écoute, c’est important. Il faut que ça soit agréable tant pour vous que pour elle.

Quoi faire pendant l’acte?

Ne pas oublier de faire ces choses pendant que vous doigtez votre partenaire.

Lubrifier vos doigts

C’est important de lubrifier vos doigts soit avec de la salive ou du lubrifiant. Il ne faut surtout pas le faire sans lubrifier vos doigts, vous pourriez faire mal à votre copine. Ça serait dommage de gâcher ce moment, car vous n’avez pas fait une action qui prend qu’une minute.

Stimuler son clitoris en même temps

Beaucoup de femmes aiment qu’on stimule leur clitoris en même temps de se faire doigter. En effet, il peut être très agréable pour une femme d’avoir les deux actions simultanées. Mais encore une fois, c’est propre à chaque femme. Donc, expérimenter ou questionner là, c’est les deux seules façons d’en être sûr.

L’embrasser

Il peut être très sensuel pour une femme de se faire embrasser en même temps de se faire doigter.

Doigtage 101 : Comment procéder à 1 et à 2 doigts

Il y a 2 types d’orgasmes: le Point G et le Point A ainsi que la possibilité de le faire à 1 ou à 2 doigts. Afin de devenir un pro du doigtage vous devrez amener de la variété.

Point G

Est-ce que vous vous rappelez que le point G se situe entre 1 à 2 centimètres à l’intérieur du vagin de votre partenaire, sur la paroi supérieure? Il est donc relativement facile à trouver. Sa texture est particulière, il a une texture qui ressemble à celle d’une fraise ou d’une peau d’orange. Mais ce n’est pas exclu que ça vous fasse penser à une autre texture, l’important est de savoir qu’à cet emplacement la sensation au toucher est différente du reste de la paroi du vagin.

 

Le Point G est très sensible donc caressez le de façon délicate avant d’y aller un peu plus fort.

 

Voici la façon de procéder pour un bon doigtage:

Premièrement, demandez à votre copine de se mettre sur le dos avec les jambes bien écartées pour que vous puissiez la doigter sans être encombré.

Vous pouvez aussi lui demander de se mettre sur le ventre, mais vous allez surement trouver que la première solution est plus pratique.

 

Deuxièmement, une fois que vous avez trouvé où est le Point G de votre copine, massez-le tranquillement avec la partie lisse de votre doigt.

Pour réussir à faire cela, il faut que vous courbiez votre doigt légèrement vers vous avec un mouvement, un peu comme en faisant le geste qui signifie « viens-là »

Effectuez de petits va-et-vient en courbant légèrement votre doigt et en effleurant la zone du Point G lorsque vous ramenez votre doigt.

Faites cela pendant plusieurs minutes.

Normalement votre copine devrait commencer à ressentir du plaisir et donc respirer plus fort ainsi que gémir légèrement.

 

Troisièmement, quand vous sentez que votre partenaire s’est bien habitué à ce moment, intensifiez le mouvement.

Pour faire cela, accélérez un peu la vitesse des va-et-vient et exercez un peu plus de pression sur la zone du Point G.

 

Quatrièmement, pour rendre le moment encore plus magique, vous pouvez insérer un second doigt à l’intérieur du vagin de votre copine.

Si vous avez inséré d’abord votre majeur, insérez ensuite votre index ou vice-versa.

Et surtout, surveillez les réactions de votre partenaire, si elle ne semble pas aimer cela ou que ça semble lui faire mal, n’insistez pas. Vous comme votre partenaire doivent avoir du plaisir en tout temps lors d’un acte sexuel. Demandez-lui si elle veut continuer avec un seul doigt ou si elle veut plutôt arrêter.

 

Cinquièmement, si vous avez réussi à introduire votre deuxième doigt, continuer à masser son Point G avec les deux doigts:

  • Soit jusqu’à tant qu’elle ait un orgasme (si c’est votre objectif)
  • Soit jusqu’à tant qu’elle soit vraiment excitée et prête pour que vous la pénétriez avec votre pénis.

 

Maintenant, voyons le Point A, aussi appelé Deep Spot.

Point A

Le Point A ou aussi appelé Deep Spot est situé plus en profondeur dans le vagin que le Point G.

Pour parvenir jusqu’au Deep Spot, il faut que vous enfonciez votre doigt le plus loin possible et que vous le courbiez pour mettre une pression sur la paroi du vagin de votre copine.

 

Il y a deux grosses différences entre le Point G et le Point A:

  1. La zone du Deep Spot est bien plus immense que la petite zone du Point G qui se situe uniquement sur la paroi supérieure dans le vagin de votre partenaire. Celle du Point A est relativement large et peut être stimulé de façon grossière et étendu : soit sur la partie supérieure du vagin ou sur celle inférieure.
  2. Le Deep Spot est beaucoup plus souple que le Point G. Donc vous allez pouvoir courber davantage vos doigts et appuyez encore plus fort sur cette zone dans le vagin de votre copine que si ça avait été le Point G.

 

Pour activer le Point A, voici comment faire:

Il y a deux manières: Soit vous demandez à votre partenaire de s’allonger sur le dos, comme avec la position du missionnaire, soit à quatre pattes, comme pour la position de la levrette.

Certaines femmes aiment mieux l’une ou l’autre de ces positions. Demandez à votre copine celle qu’elle préfère, si elle ne sait pas, expérimentez. Aussi, ça serait peut-être une bonne idée de changer de temps en temps, pour varier les plaisirs.

Quand votre copine est dans la position qu’elle a décidée, insérez votre doigt (votre majeur) bien lubrifié à l’intérieur de son vagin.

Insérez votre doigt le plus profondément possible dans le vagin de votre partenaire.

Plus loin votre doigt sera inséré, mieux ça sera!

Une fois votre doigt bien enfoncé, ne le retirez pas.

Il ne faut pas faire des mouvements de va-et-vient comme avec la pénétration avec votre pénis, mais il faut exercer une pression avec votre ou vos doigts sur la paroi supérieure ou intérieure du vagin de votre copine.

Mettez une pression légère avec le bout lisse de votre doigt.

 

Après l’avoir fait pendant quelques dizaines de secondes, vous devriez ressentir que la paroi se ramollit et que vous pouvez mettre une pression encore plus forte.

Si vous pouvez le faire, faites-le, appuyez plus fort au fur et à mesure, progressivement.

Après quelques minutes, vous allez pouvoir généralement exercer une pression assez forte.

Par contre, faite attention et assurez-vous que votre copine aime encore cela ou que vous ne lui fait pas mal. Il faut que votre copine récente du plaisir. Si vous n’êtes pas sûr, n’hésitez pas à la questionner pour voir si tout va bien.

Ensuite, vous pouvez, si votre copine aime cela, insérer un deuxième doigt dans son vagin et continuer de faire la même chose que vous avez faite progressivement avec un doigt.

 

Maintenant qu’on vous a appris le Point G et le Point A, on peut voir quoi faire après l’acte.

 

Doigtage 101 : Choses à faire après le moment magique

Pour continuer l’expérience magique du doigtage, il faut faire certaines choses après avoir doigté votre copine.

La complimenter

Il est important de la complimenter après de l’avoir doigté. Il ne faut pas tout de suite passer à autre chose sans lui dire quelques compliments. Pas besoin que ça soit compliqué, des compliments simples comme: j’ai aimé ça, tu t’es surpassé et autres vont suffire.

Être présent

Être présent veut dire d’être à l’écoute de ses besoins, de ses interrogations et de comment elle se sent. Il sera peut-être plus important de porter attention à comment elle se sent et à ses interrogations si c’est une des premières fois que vous la doigter ou que c’est une des premières fois que vous avez une relation sexuelle avec elle. Mais, il est quand même important d’y porter attention en permanence tout comme l’écoute de ses besoins.

Faire d’autres activités sexuelles

Si vous et votre copine, vous en avez toujours envie, pourquoi ne pas continuer avec une autre activité sexuelle? Ça permettrait de continuer le moment magique.

Doigter l’anus

En plus de doigter le vagin, il est possible de doigter l’anus. Mais il y a une grosse différence entre le vagin et l’anus: la lubrification lorsque vous doigter le vagin de votre copine est importante mais, il est y encore plus lorsque vous voulez doigter son anus. Donc il ne faut surtout pas y aller « à sec », il faut toujours bien lubrifier vos doigts, car l’anus est un orifice qui ne se lubrifie pas de lui-même. Si vous décidez d’y aller sans lubrifiant, vous allez lui faire très mal.

Il n’y a pas de Point A ou de Point G dans l’anus donc il vous suffit de faire des mouvements de va-et-vient comme pour la pénétration avec le pénis. Ça ne veut pas dire que votre copine ne peut pas l’apprécier.

Alors, comment s’y prendre pour lui doigter l’anus?

  • Il est très important de lubrifier votre doigt qui va être inséré dans l’anus. Alors, lubrifiez-le!
  • Commencez par lui frotter l’anus, en massant le contour avec la partie lisse de votre doigt.
  • Ensuite, entrez tranquillement environ 1 centimètre de votre doigt dans son anus.

Vous devriez ne pas avoir à forcer sinon c’est que votre doigt n’est pas assez bien lubrifié ou que votre copine est trop tendue (généralement, c’est qu’elle n’est pas à l’aise ou qu’elle a peur que vous lui fassiez mal).

 

Si c’est le cas, voici comment procéder:

  1. Faites de petits mouvements de va-et-vient avec votre doigt pour démarrer. Puis au fur et à mesure, insérez votre doigt de plus en plus loin en elle. Mais restez doux, vous ne devriez jamais à devoir vraiment forcer. Si vous forcez pas mal, c’est que c’est trop loin, il faut arrêter d’enfoncer votre doigt.
  2. Une fois que vous avez réussi à insérer complètement votre doigt sans lui faire mal, accélérez petit à petit les mouvements de va-et-vient.
  3. Comme que l’anus ne produit pas sa propre lubrification, n’oubliez pas de lubrifier votre doigt fréquemment.

 

Vous savez maintenant comment doigter un anus.

 

Le Cunnilingus

Pour faire un cunnilingus, il faut lécher le clitoris de votre copine. Et comment trouver ce fameux clitoris? C’est assez facile, vous ne devriez pas avoir beaucoup de difficulté à le trouver. Il est au-dessus de son sexe, souvent caché sous plusieurs couches de peau, il suffit de frotter légèrement avec vos doigts pour le faire ressortir.

Il y a beaucoup de manières de lécher le clitoris. Il n’y en a pas une mieux qu’une autre. Vous avez l’embarras du choix! C’est vraiment selon ce qu’aime votre copine.

Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez démarrer par frôler le clitoris de votre copine avec vos lèvres, puis entourez-les progressivement sur son clitoris. Tout doucement, c’est très sensible. Ensuite, des petits mouvements de langue permettront de continuer à coup sûr le moment magique.

Avec votre langue, commencez à lécher de bas en haut, car il sera beaucoup plus facile pour vous de le faire de cette manière vu que c’est quelque chose que tout le monde sait faire depuis tout jeune. Par exemple, c’est le même mouvement que pour manger une glace. À partir de ce mouvement de langue, allez s’y en diagonale et en circulaire. Ensuite, faites des formes aléatoires ou inspirez-vous de certaines lettres de l’alphabet comme le A, le E ou le G.

Le Coït

Le coït est la pénétration avec le pénis. Après d’avoir doigté votre copine, vous pouvez très bien continuer avec cette pénétration, car si vous vous souvenez, au début de l’article, pour préparer une pénétration avec le pénis, il est conseillé de pénétrer votre copine avec un ou 2 doigts pour enlever la douleur. Maintenant que c’est fait, pourquoi ne pas continuer avec le coït? Si vous ne savez pas comment faire, c’est très simple: faites des mouvements de va-et-vient avec votre pénis dans le vagin de votre partenaire.

L’embrasser

Embrassez-la, comme dit plus haut dans l’article, c’est très sensuel pour une femme. Donc vous pouvez très bien l’embrassez de longues minutes après de l’avoir doigté ou d’avoir fait une autre activité sexuelle listée ci-dessus.

Si vous avez terminé là, donnez-lui de l’attention

Si vous voulez terminer d’une bonne façon, donnez-lui le plus d’attention possible pendant quelques minutes après la fin de l’acte sexuel. Pourquoi ne pas avoir des discussions que vous n’avez pas d’habitude? Peut-être le classique: Comment a été ta journée? Ou bien: Comment ça va au travail? À vous de voir, c’est selon l’histoire de votre couple. Ou bien si discuter après l’acte sexuel ne vous plaît pas trop, vous pouvez simplement vous coller en écoutant la télévision.

Choses à absolument éviter

Il y a des choses à surtout pas faire durant un doigtage. Prenez bien en note ces actions et ne les faites surtout pas!

Changer trop rapidement de positions

Si elle aime ça, il ne faut surtout pas changer trop rapidement de positions. Il faut la laisser savourer ce moment. N’oubliez pas, vous la doigter pour elle, pour son plaisir à elle. Donc, laisser apprécier ces quelques minutes que vous lui offrez.

Ne pas mouiller ses doigts avant de la doigter

Pour faire un bon doigtage assurez-vous que vous ne causerez pas de douleur à votre copine. Il va être très désagréable pour elle de se faire doigter s’il n’y a pas de salive ou de lubrifiant sur vos doigts. Et c’est justement le but de la doigter: que ça soit agréable, qu’elle ait du plaisir. Si ce n’est pas le cas, ça ne vaut pas la peine de le faire.

Mouvement de va-et-vient si son vagin n’est pas lubrifié

Encore là, ne faites pas des mouvements de va-et-vient si son vagin n’est pas lubrifié, ça ne sera pas agréable et surement douloureux, ce n’est pas le but.

Lui insérer plusieurs doigts en même temps d’un coup

Il ne faut surtout pas insérer 2 doigts en même temps d’un coup. Il faut y aller tranquillement. Commencez par un doigt, doigtez-la et ensuite insérez le deuxième doigt.

Conclusion

Voilà, nous sommes rendus à la fin de l’article. Vous savez maintenant comment doigter correctement votre copine. Mettez-vous à la pratique et montrez à votre copinn comment vous êtes un pro du doigtage.

 

N’hésitez pas à partager cet article à vos amis qui se posent sûrement eux aussi le genre de questions que vous vous posiez.

FAQ

Est-ce que doigter sa copine est facile?

Oui en suivant un guide étape par étape comme celui-ci. Mais je peux comprendre qu’il peut être intimidant de doigter sa copine pour la première fois. Mais surtout pas de pression! Faites-le seulement quand vous et votre copine serez vraiment prêts à le faire.

Que faire si sa copine est vierge?

Si elle est vierge, il faut y aller doucement… Ce n’est plus une question d’orgasme, mais de faire attention à ce qu’elle ressent pour ne surtout pas lui faire mal. Commencez par vous embrasser et vous caresser. Les conseils pour la première fois ne sont pas du tout les mêmes que pour la suite. Caressez-lui les cuisses et avant de la doigter à un doigt, caresser la à travers ses sous-vêtements. Ensuite, vous pouvez essayer de la doigter avec un doigt, mais surtout soyez attentif à comment elle se sent. Pour la première fois, n’essayez pas à deux doigts, gardez cela pour la suite si tout se passe bien.

Est-ce que ma copine va perdre sa virginité en la doigtant?

Non, pour perdre la virginité, il faut pénétrer avec le pénis.

Le guide complet pour faire jouir une femme et trucs pour lui donner un orgasme à une femme : Comment faire jouir une femme? Trucs pour lui donner un orgasme

1

Donner envie à une femme de faire l’amour-Comment exciter une femme?

COMMENT FONCTIONNE L’EXCITATION SEXUELLE ? APPRENDRE À DONNER ENVIE À UNE FEMME DE FAIRE L’AMOUR

  • Qu’est-ce que l’excitation sexuelle ?

Comment exciter une femme : lui donnez envie de faire l’amour? L’excitation sexuelle est quelque chose qui se produit dans le corps. Ça commence par le réflexe d’excitation. C’est un réflexe physique qu’on ne peut pas déclencher consciemment. Vous pouvez alors augmenter l’excitation jusqu’à un point culminant, où un autre réflexe peut être déclenché, le réflexe de l’orgasme. Nous examinerons dans cet article comment donner envie à une femme de faire l’amour ou de baiser.

  • Que se passe-t-il physiquement lorsque le réflexe d’excitation est déclenché ?

Le réflexe d’excitation fait monter la tension artérielle et accélérer le pouls. La peau rougit un peu et les mamelons peuvent se redresser (mais ce n’est pas nécessaire). Votre sexe sera alors alimenté en sang : le clitoris et les lèvres sexuelles enfleront et deviendront plus rouges. Les glandes de Bartholini libèrent une sécrétion qui hydrate le vestibule vaginal. Selon la technique d’excitation, le vagin s’élargit et commence à transpirer : il devient de plus en plus humide. Si les muscles sont tendus, le vagin devient moins humide et le vagin ne s’élargit pas.

  • Comment se la femme se sent pendant l’excitation sexuelle ?

Chaque femme vit l’excitation sexuelle différemment. Certaines femmes se sentent très bien lorsque leur réflexe d’excitation est déclenché. Vous pouvez le sentir dans votre corps. Vous pouvez alors ressentir de la chaleur ou des picotements dans l’abdomen, ou une contraction des muscles de l’abdomen et du plancher pelvien. Les autres femmes ne le sentent même pas. Et il est également possible que l’attention soit dirigée vers autre chose et que l’excitation ne soit donc pas ressentie. Nous sommes sûr que le réflexe excitateur est déclenché beaucoup plus souvent qu’on ne le pense. Il est bien important que la femme se sente en confiance pour lui donner envie de faire l’amour avec vous.

  • Quand le réflexe d’excitation est-il déclenché ?

Vous ne pouvez pas consciemment déclencher un réflexe physique. Mais vous pouvez créer des conditions qui rendent plus probable le déclenchement du réflexe d’excitation : Vous pouvez toucher ou laisser votre sexe, toucher une autre personne, embrasser, sentir, goûter, avoir des fantasmes sexuels, regarder des images érotiques, imaginer des choses, rêver de quelqu’un, etc. Nous appelons toutes ces sources, des sources d’excitation.

  • Le réflexe d’excitation ne se produit-il que dans les situations sexuelles ?

Même si vous éprouvez des sentiments désagréables comme la colère ou la peur, si vous êtes excité ou tendu sur le plan émotionnel, le réflexe excitant peut parfois être déclenché. Ou il est déclenché simplement comme ça, peut-être par une contraction musculaire inconsciente ou un processus physique que nous ne remarquons même pas. Les hormones peuvent également jouer un rôle pendant le cycle menstruel.

  • Comment l’excitation sexuelle reste-t-elle ou augmente-t-elle ?

Pour donner le goût à une femme de baiser, vous devez faire monter la tension. Tout ce qui déclenche l’excitation sexuelle (c’est-à-dire toutes les sources d’excitation) la fait aussi rester et s’élever – peut-être jusqu’à l’orgasme. Il y a d’innombrables sources d’excitation, et chaque femme découvre par elle-même ce qu’elle trouve excitant : Cela varie d’une femme à l’autre. Nous donnons ici des exemples de ce qui peut être passionnant :

  • Fantasmes, images, porno, pensées, histoires, etc.
  • Toucher quelqu’un, embrasser, sentir, goûter, etc.
  • Toucher les parties excitables du sexe et aussi le reste du corps
  • Toucher de toutes sortes : caresser, frotter, frotter, presser, etc.
  • excitation, émotions intenses
  • tension musculaire
  • Prendre quelque chose avec ton fourreau
  • jouer avec les muscles du vagin, du bassin et du reste du corps
  • jouer avec les mouvements du bassin et du reste du corps
  • Jouez avec la respiration : respirez rapidement, arrêtez-vous, respirez profondément avec votre ventre.
  • Jouer avec les variations : tantôt plus vite, tantôt plus lentement, tantôt plus doucement, tantôt plus violemment, tantôt à un endroit, tantôt à un autre, etc.

 

  • L’excitation sexuelle, vous pouvez apprendre à la ressentir

Vous pouvez apprendre à ressentir l’excitation sexuelle. Pour que vous puissiez vivre quelque chose d’aussi excitant sexuellement, il est bon que vous vous donniez le temps de l’essayer et de le répéter souvent. Vous pouvez donc le relier de plus en plus à l’excitation sexuelle et aux sentiments sensuels. Avec le temps, vous développerez quelque chose comme une carte d’excitation de votre sexe et du reste de votre corps et vous saurez quel type de toucher vous trouvez excitant. Vous remarquez aussi comment vous pouvez utiliser au mieux votre corps pour vous exciter sexuellement.

  • Un “menu” large signifie en général plus de plaisir.

Cela apporte beaucoup si vous essayez et pratiquez beaucoup de choses différentes plus souvent. Vous pouvez le faire seul ou avec un partenaire. Ainsi, au fil du temps, vous disposez d’un “menu” sexuel à partir duquel vous pouvez choisir ce que vous voulez. Ça rend le sexe plus amusant. Parce qu’alors vous ne dépendez pas que votre partenaire fasse quelque chose de spécifique pour vous exciter. Si vous avez un menu aussi large, vous serez toujours capable de vous exciter sexuellement en tant que vieille femme et dans une relation de longue date.

  • Pourquoi devrais-je connaître l’excitation sexuelle ?

Vous avez peut-être lu pour la première fois dans ce texte que l’excitation sexuelle peut s’apprendre et ce qui arrive exactement aux femmes pendant l’excitation sexuelle. Un manque de connaissances peut entraîner des problèmes. Ce qui est important, c’est que vous sachiez que vous avez le droit d’avoir accès à des informations à jour sur la sexualité.

 

COMMENT DONNER ENVIE A UNE FILLE / FEMME DE FAIRE L’AMOUR

Découvrez comment donner envie à une femme de faire l’amour avec vous en 10 étapes

Tu veux être sexuellement attirée par une fille géniale ? Utilisez ces dix étapes pour monter le désir d’une femme à avoir des rapports sexuels avec vous. C’est un rêve de coucher avec la fille que vous voulez.

Peut-être que vous voulez allumer une femme par ce que vous la trouver extrêmement attirante sexuellement ? Vous avez la solution ici.

Premièrement, la meilleure façon de monter le désir d’une femme est de sortir avec elle et de passer à autre chose.

Mais que vous soyez avec une fille ou que vous partagiez une amitié sexuellement excitante, c’est n’est pas une tâche facile de  donner envie à une femme de faire l’amour avec vous.

Vous ne pouvez pas avoir de rapports sexuels avec elle sans son approbation de vos mouvements réciproques.

  • comment exciter une femme et l’amener à coucher avec vous?

L’un des plus gros problèmes quand on a des relations sexuelles avec une fille pour la première fois, c’est l’anxiété qui l’accompagne.

Un faux mouvement et ça pourrait causer une grande rupture dans la relation.

Utilisez ces dix étapes pour donner envie à une femme de faire l’amour, et vous ne devriez vraiment plus avoir de difficulté à l’exciter ou à avoir des rapports sexuels avec elle.

Si tu réussis ces dix mouvements, elle sera plus qu’heureuse de coucher avec toi !

  • elle doit voir votre grand côté.

Si tu veux coucher avec une fille, tu dois être assez bien pour attirer son attention. Si elle pense que tu es désirable et tout ce qu’elle veut chez un mec bien, alors la moitié du travail a disparu.

  • Faites-lui savoir qu’elle vous intéresse.

Parle-lui, Parler de ses fantasmes. Agissez sur ses fantasmes. Passez du temps avec elle et laisse-la vous regarder discrètement de temps en temps. Laissez-la se demander si elle vous intéresse sans trop en dire.

Si vous lui demandez sans qu’elle ne vous apprécie, elle perdra l’excitation de cette relation mystérieuse. Laisse-la se demander ce qui se passe dans votre tête, et vous la laisserez tomber amoureuse de vous sans lui demander.

  • Ne soyez pas juste son ami

À moins que vous ne soyez  déjà avec elle, la zone des amis est un endroit étrange. Les amis n’ont pas de relations sexuelles entre eux et ils évitent d’être attirés sexuellement l’un par l’autre. Soyez son petit ami, mais ne sois pas seulement un ami qui n’a aucun intérêt sexuel pour elle. Dites clairement que vous la trouvez attirante et sexy.

Taquinez-la sexuellement, ajoutez des remarques sexy à sa tenue et parlez-lui pour Stimuler son intellect sexuel. Vous êtes peut-être amis, mais laissez-la ressentir la tension sexuelle quand vous êtes là.

  • Passe plus de temps avec elle

Si tu veux coucher avec une fille, alors tu ne peux le faire qu’avec ta magie en passant du temps avec elle. Tu dois flirter sexuellement et faire en sorte qu’il soit plus facile pour elle d’être avec toi. Mais vous  ne pouvez  pas le faire avec d’autres amis dans le coin.

Normalement, se comporter quand d’autres amis sont avec elle, mais à la seconde où ils partent, ils disent quelque chose comme : “Eh bien…”. Maintenant je peux passer du temps seule avec cette fille sexy… “Ou quelque chose d’autre qui montre clairement que vous la trouvez attirante, d’une manière plus qu’amicale.

  • Sortez avec elle vous n’avez pas besoin de fixer une date pour l’enlever.

Prenez un déjeuner ensemble au travail ou aidez-la à accomplir une tâche de temps à autre. En faisant ça, tu prends déjà la place de son petit ami.

N’oubliez pas de toujours garder montrer votre intérêt sexuel ou sinon elle vous verra  juste comme une amie.

  • Touche-la. Et les excités.

Toucher est un moyen très puissant d’envoyer les bons signaux sans se sentir désespéré. Elle cherche des moyens de toucher son bras ou d’attraper sa main au bon moment. Plus vous la touchez tendrement et sensuellement, plus elle deviendra sexuelle.

  • Invite-la qu’elle vienne vers vous

Invitez-la dans votre quartier. Vous avez déjà accumulé la tension sexuelle. Elle sait que vous n’êtes pas seulement un ami, et elle sait certainement que vous êtes déjà attirée par elle. En vous sentant à l’aise dans les autres pièces, vous ferez un pas de plus vers votre chambre et dans votre pantalon. Après tout, si vous voulez bientôt qu’une fille ait des rapports sexuels avec vous, vous devez la faire se sentir à l’aise dans les chambres privées de l’autre personne.

  • faites-lui quelques petites surprises

Même si  elle pense que vous êtes un mec sympa qui est attiré par elle, ce n’est vraiment pas suffisant. Vous devez l’exciter et la forcer à jeter un coup d’œil à votre côté sexy.

Détournez-vous d’elle et étirez-vous décontractément si vous avez un bouton dur dans votre jean. Laissez-la regarder vos positions inclinées et vos pantalons plutôt bas lorsque vous changez de chemise. Regarde toujours ailleurs quand vous lui montrez votre corps. Cela lui donne assez de temps pour vous admirer sexuellement sans avoir à s’inquiéter de se faire prendre. Ces mouvements les amèneront involontairement à vous attirer sexuellement et à vous désirer.

  • Regarder un film ensemble Allez à un rendez-vous ou restez à la maison et regardez un film.

Un film contient quelques heures de silence pendant lesquelles vous êtes assis très près l’un de l’autre. Ici, vous pouvez facilement les toucher avec votre bras ou votre pied. Faites-le bien et soyez patient, la chimie peut être électrisante. Si vous voulez monter le désir d’une femme, creusez votre bras de façon distraite avec le moindre contact contre le sien tout en vous asseyant à côté d’elle. Il les allumera avant que vous ne vous en rendiez compte !

  • Réveillez ses sens

Si vous voulez savoir comment exciter une femme et l’amener à avoir des rapports sexuels avec vous, vous devez vraiment vous rappeler que tout ce qui compte, c’est de l’exciter sexuellement et de l’exciter à faire avec vous. Ne jamais être insistant, mais jouer lentement et en toute sécurité au lieu de marcher trop vite.

 

Voici comment exciter une femme à coucher avec vous.

Quand il s’agit de l’art de séduire et d’exciter sexuellement une femme, le Huffington Post résume parfaitement l’énigme : les femmes essaient d’éviter d’être perçues comme salopes tandis que les hommes, harcelés par la peur du rejet, essaient de diminuer leur moi dominateur ou intimidateur.

Le résultat ? Une bande de femmes sexuellement réprimées et une bande d’hommes destinés à la “zone des amis”.

Pour qu’une fille couche avec toi, tu dois allumer une étincelle sexuelle et l’allumer. Peu importe à quel point elle t’aime ; si tu ne la fais pas tourner, il sera extrêmement difficile d’amener une femme à coucher avec toi.

 

  • Sexuellement affamé ? Essayez ceci….

Si tu as faim sexuellement, je sais exactement ce que ça fait. Je sais à quel point c’est frustrant d’être toujours “l’ami” qui regarde la femme qu’on veut au lit avec un autre homme. Je comprends à quel point il est facile de se sentir rejeté, malheureux et abattu quand on n’a pas de relations sexuelles fréquentes ou quand on ne couche pas avec la femme qu’on veut vraiment.

Si elle semble intéressée, mais ne couche pas avec toi, c’est parce que tu ne l’excites pas. Pour changer les choses rapidement, utilisez cette technique de Fantasy Ignition pour vous assurer qu’elle s’allume et pense à vous de façon sexuelle.

Quand on sait comment exciter une femme, tout le reste passe par la fenêtre. Ton âge n’a pas d’importance. Ton apparence n’a pas d’importance. Votre travail, votre argent et la taille de votre colis n’ont pas d’importance. Commencez à l’exciter sexuellement et à lui faire comprendre l’idée de coucher avec vous en utilisant ces activateurs sexuels sous le radar.

Lorsqu’une femme est excitée, elle devient beaucoup moins sélective et se tourne presque exclusivement vers l’idée de vous faire entrer en elle, et elle devient souvent très agressive pour obtenir ce qu’elle veut. À ce moment-là, vous n’aurez plus à vous soucier de vous frapper, de dormir seule la nuit ou d’être déprimée parce que les femmes ne sautent plus dans votre pantalon pour le sexe.

 

Améliorer vos chances de coucher avec elle. En premier vous devez la séduire( même votre copine actuelle ).

Laissez-moi vous laisser un dernier conseil. La probabilité qu’une femme couche avec vous est directement liée à la mesure dans laquelle elle pense à vous en d’autres termes, à la mesure dans laquelle vous partagez son “esprit”.

Le mec auquel elle pense le plus est celui avec qui elle a le plus de chances de coucherave. Tu veux être cette personne.

Alors, comment fais-tu ça ? Tu dois premièrement l’intéressé à toi physiquement, mais contrairement aux hommes les femmes accordent un petit moins d’importante au physique. Tu peux la séduire par ton charisme, ta personnalité, ton style de vie attrayant, ton statut social, ton cercle d’amis, tes muscles, les opportunités et les émotions que tu lui offres.

Aussi, la clé est de ne pas être dépendant affectif. Tu dois avoir ta propre vie et pas attendre qu’elle te parle. Si tu as du temps libre parles-ui mais sinon tu as ta propre vie. Fais un pas devant et deux pas derrière avec elle. Proposes quelque chose puis laisse lui proposer quelque chose la prochaine fois. Soit respectueux mais indépendant aussi. Ainsi, tu la séduira peut-être et par la suite tu lui donnera peut-être envie de coucher avec toi.

Une fois séduite, commence par l’embrasser et toucher légèrement des zones non sexuelles pour voir si elle est réceptive. Si elle est réceptive, tu peux continuer doucement. Tu dois avoir un endroit dont-elle se sentira confortable de coucher avec toi sinon tu feras juste lui donner envie sans conclure.

 

Enfin, voici 6 choses pour vous aider à exciter une femme au lit une fois séduite

  • Préliminaires

Lorsqu’on apprend à exciter sexuellement une femme, il ne faut pas négliger l’importance des préliminaires. Pour les hommes, il est facile de se lever et de se préparer pour le sexe simplement en regardant une femme attirante. Le problème, c’est que la plupart des hommes commettent l’erreur de précipiter les préliminaires, en supposant que leur femme est prête pour le sexe simplement parce qu’ils le sont. Les préliminaires physique et psychologiques sont essentiel

D’une manière générale, le noyau des préliminaires doit commencer le plus loin possible des parties génitales. Parmi les gestes érotiques que vous pouvez essayer, il y a le fait de lui taper sur le visage, de lui frotter et/ou de l’embrasser le cou et les épaules, et de le fixer dans les yeux. Essayez de passer lentement de passer  la main sur ses zones sexuellement neutres à des zones plus érogènes, au lieu de sauter directement à la pénétration.

  • Créer la bonne ambiance

Les femmes sont beaucoup plus sensibles que les hommes aux distractions comme la musique forte, les lumières vives ou même les draps sales. Au niveau de base, créer une ambiance sexuelle implique des choses simples comme éteindre la télévision, changer les draps de lit sales et choisir soigneusement la variété et le volume de la musique de votre cinéma maison.

Vous pourriez aller plus loin en allumant des bougies parfumées, en jouant des chansons d’amour ou en servant sa boisson préférée. De tels efforts peuvent sembler désespérés à certains hommes, mais ces stimuli, consciemment et inconsciemment, communiquent à une femme que vous vous souciez d’elle et la rendent beaucoup plus facile à exciter sexuellement autour de vous.

  • Utiliser des indices verbaux

Bien que le vrai langage corporel soit l’un des aspects les plus significatifs et les plus puissants de la séduction, ce que vous dites contribue aussi beaucoup à communiquer votre intérêt et à l’amener à penser au sexe.

Évitez les sujets trop sérieux ou ennuyeux et essayez de parler de choses qui l’excitent. Jouez-le “trop mignon” ou “trop gentil” et vous vous retrouverez rapidement dans la zone des amis parce qu’elle n’aura pas ce sentiment d’excitation ou ne vous verra pas d’une manière sexuelle. Si votre intérêt pour une femme est de la faire coucher avec vous, alors vous devriez apprendre à communiquer avec des mots et des phrases qui ont un rapport sexuel avec elle.

  • Explorez ses fantasmes

Comme les hommes, les femmes ont des fantasmes sexuels. Beaucoup d’entre eux. Mais elles sont généralement réprimées, parce que si une femme est trop ouverte à ses désirs sexuels, la société peut l’étiqueter comme une salope, une pute ou pire.

Au lieu de s’énerver à cause de ses fantasmes sur Brad Pitt, utilisez-le à votre avantage. Faites qu’elle se sente en sécurité et encouragez-la à s’ouvrir à ses fantasmes. Alors, essayez de les accomplir pour elle. Le jeu de rôle est l’un des meilleurs moyens d’exciter sexuellement une femme, surtout si vous avez été avec elle pendant un certain temps et que le sexe est devenu périmé.

  • Améliorez votre technique de baisers

Souviens-toi, si tu veux qu’une fille couche avec toi, concentre-toi sur l’excitation et l’anticipation. Pour beaucoup de femmes, embrasser est un grand plaisir, et c’est un excellent moyen de l’exciter sexuellement… si vous le faites bien. Un mauvais baiser, d’un autre côté, c’est un énorme désarroi.

Ce n’est un secret pour personne que les femmes aiment s’embrasser. Mais ce n’est pas parce qu’une fille te laisse l’embrasser qu’elle est prête à sauter au lit avec toi. Trop souvent, les hommes trébuchent à cet obstacle parce qu’ils s’embrassent dans le mauvais sens, et ne prennent pas le temps de l’exciter et de la motiver pour le sexe.

Le secret d’un grand baiser, c’est l’anticipation. Détendez-vous, allez-y doucement et commencez par vous brosser les lèvres contre les siennes. Faites une courte pause et faites-lui vraiment l’expérience de ce que c’est que d’avoir vos lèvres pressées contre les siennes. Laissez-la anticiper la suite.

Ne commence pas avec ta langue. Que cela se produise naturellement. Évitez toujours de baver ou de sucer trop fort, surtout s’il s’agit d’un premier baiser.

N’utilisez jamais les deux baisers suivants si vous voulez l’exciter sexuellement et l’exciter :

  • Le baiser de combat à l’épée – c’est quand un gars n’utilise pas de lèvre et qu’il agite rapidement sa langue tout autour de la bouche d’une femme.
  • Le Shiv Kiss : c’est quand un gars se penche pour embrasser une femme avec sa langue déjà à moitié sortie et qu’il la lui met sur les lèvres ou sur le visage. Ça arrive souvent quand un homme est trop excité de voir une femme. C’est un grand arrêt !

Enfin, la mauvaise haleine est un grand tournant. Si vous soupçonnez que votre haleine pue, brossez-vous les dents régulièrement ou mâchez de la menthe ou de la gomme à mâcher au citron pour chasser l’odeur.

  • Utilisez le langage corporel pour renforcer la tension sexuelle

Selon Psychology Today, le langage corporel est l’outil le plus puissant en matière de séduction, en particulier pour les hommes. Lorsque vous séduisez les femmes, vous devez communiquer votre intérêt, votre confiance et votre domination.

Voici cinq nouvelles façons de la faire jouir :

  • Caressez ses fesses

La plupart des hommes se concentrent uniquement sur le clitoris et bien que ce soit un endroit très agréable, la zone juste au-dessus peut être encore plus chaude pour de nombreuses femmes.

La tige de son clitoris ressemble à un petit cordon juste sous la peau. Si vous le stimulez en utilisant vos doigts ou votre langue, les résultats peuvent être orgasmiques – littéralement.

  • Donnez-lui un orgasme AFE

La zone érogène du fornix antérieur (zone AFE) a été surnommée le deuxième point G. Située sur la partie la plus profonde de la paroi frontale, la zone érogène peut entraîner une lubrification vaginale rapide, une excitation et des orgasmes intenses lorsqu’elle est stimulée.

Le sexologue malaisien Dr Chua Chee Ann, qui a découvert la région, dit que si vous exercez une pression et faites un léger mouvement d’écope pendant au moins 10 minutes par jour, vous obtiendrez des orgasmes réguliers, même sans préliminaires.

  • Stimulez ses mamelons

Certaines femmes peuvent atteindre l’orgasme simplement en se faisant stimuler les seins et les mamelons.

Les chercheurs ont découvert que la stimulation du mamelon active une zone du cerveau appelée cortex sensoriel génital.

C’est la même région du cerveau activée par la stimulation du clitoris, du vagin et du col de l’utérus. Cela signifie que le cerveau des femmes semble traiter le mamelon et la stimulation génitale de la même manière.

Même si elle ne peut pas atteindre l’orgasme de cette façon, ce sera une expérience très excitante.

  • Explorez le mont pubien

La zone en forme de triangle où poussent ses cheveux publics s’appelle le mont pubien et toute la zone peut être extrêmement sensible.

Utilisez le talon de votre main pour pousser dans le mont pendant que vous utilisez vos doigts pour jouer avec son clito.

  • Venez par derrière.

Une position comme Doggy Style est bonne parce qu’elle exerce une pression sur la paroi avant du vagin, ce qui peut stimuler les racines intérieures ultra sensibles de son clitoris.

Vous avez également plus de chances d’atteindre le fameux point G dans ce qui a été surnommé la position sexuelle préférée de la Grande-Bretagne.

 

Maintenant vous savez comment donner envie à une femme de faire l’amour avec vous et comment l’exciter pour faire monter le désir.

Regardez mes autres articles pour plus de truc sur la sexualité

Rendre une femme amoureuse, et folle de vous au lit est-ce vraiment possible ? En fait oui, chaque homme le peut. Voir comment : Comment la rendre folle de vous au lit ?

Comment faire jouir une femme? Trucs pour lui donner un orgasme.

Comment faire jouir une femme ? C’est là la question que la grande majorité des hommes se posent. Absence de recette miracle, méconnaissance des organes sexuels féminins, beaucoup d’hommes continuent de s’interroger. Et à raison… en effet, seulement une minorité de femmes atteignent l’orgasme pendant un rapport sexuel. Faire jouir une femme est donc souvent bien plus compliqué qu’il n’y parait. Pourtant cela est loin d’être mission impossible ! De ce fait, et bien que chaque femme soit unique et que la communication avec votre partenaire soit, de ce fait, une condition centrale d’un rapport sexuel réussi, voici quelques informations sur l’orgasme féminin et quelques conseils à suivre pour permettre à votre partenaire de l’atteindre.

Tout d’abord pour faire jouir une femme une femme, il est primordial que votre partenaire soit dans le bon état d’esprit lorsque vous initiez un rapport sexuel. Une femme préoccupée, fatiguée ou contrariée aura plus de mal ou prendra plus de temps à atteindre l’orgasme. En tant que partenaire, il est donc de votre devoir de la mettre à l’aise, de créer un environnement ou elle sera plus réceptive au plaisir et surtout de favoriser la communication. Le sentiment de sécurité est un autre élément clé. Instaurez un climat de confiance, assurez-vous que votre partenaire soit bien dans sa peau etc. pour cela, rien n’égale les préliminaires. Ne la pressez pas, prenez le temps de la faire languir et fiez-vous à son langage corporel ! Elle tremble et son rythme respiratoire s’intensifie ? C’est bon signe ! Elle reste de marbre ? Changez de technique au plus vite, celle que vous appliquez ne lui convient pas. Mais justement quelles sont ces techniques ? Il existe en effet plusieurs « voies » pour mener la femme à l’orgasme. Les voici :

Les zones érogènes chez la femme :

Pour faire jouir une femme vous ne pouvez ignorer les zones sensibles de la femme. Commençons par parler des zones érogènes chez la femme ? Où sont-elles et à quoi servent-elles ? Les zones érogènes sont des parties du corps aux terminaisons nerveuses nombreuses et par conséquent sont des zones très sensibles au toucher et qui, si elles sont stimulées, déclenchent le plaisir sexuel. Nous avons créé un Top 5 des zones érogènes chez la femme et les techniques pour les stimuler.

  • Le clitoris

C’est sans doute la zone la plus connue et la plus sensible. Celle qui amènera votre partenaire vers l’orgasme et au 7e ciel. Nous reviendrons plus tard dans cet article sur les techniques pour atteindre le septième ciel par l’orgasme clitoridien. C’est une des zones les plus importantes pour faire jouir une femme.

  • Le vagin et les lèvres

Zone moins sensible, elle n’en reste pas moins une pierre angulaire du plaisir féminin. N’hésitez pas à jouer doucement avec les lèvres de votre partenaire pour faire monter l’excitation et le plaisir.

  • La bouche

Une évidence ? beaucoup ignorent que la bouche d’une femme est en fait une zone érogène. Alors, à vos baisers ! Mordillez, léchez, utilisez votre langue etc. Soyez ingénieux et créatifs pour exciter votre partenaire…

  • La nuque

Grande oubliée des zones érogènes, la nuque n’en reste pas moins un endroit particulièrement sensible de l’anatomie féminine. Bien stimulée, elle est capable de prodiguer des sensations exceptionnelles, allant du frisson à la chair de poule. Du baiser en passant par de légères morsures ou des mouvements de langue,

  • Les seins et les mamelons

Zone extrêmement érogène et emblème du plaisir sexuel féminin, les seins et les mamelons, lorsqu’ils sont correctement stimulés, peuvent conduire votre partenaire à l’orgasme. Certaines femmes peuvent même jouir à partir des seins. Nous reviendrons plus en détails sur les techniques exactes pour exciter correctement cette zone.

Il est également à noter que l’intérieur des cuisses, les épaules, le ventre, les hanches, les poignets et le bas du dos sont également des zones très érogènes et qui méritent de ce fait toute votre attention !

Passons maintenant aux différents types d’orgasmes et aux techniques permettant d’aider votre partenaire à les atteindre.

 

L’orgasme par le clitoris :

Savoir donner un orgasme par le clitoris est important pour faire jouir une femme. Apprenez à connaitre le corps de votre partenaire. Le clitoris est un organe se situant au sommet des petites lèvres, à quelques centimètres au-dessus du vagin. Il est le principal vecteur du plaisir sexuel féminin et mène bien souvent à l’orgasme. C’est pour cette raison que l’orgasme par le clitoris est le plus connu chez la femme et bien souvent du plus facile à atteindre. Encore faut-il savoir comment s’y prendre… Voici trois techniques pour amener votre partenaire vers l’orgasme par la stimulation de son clitoris :

-Technique avec les doigts pour faire jouir une femme

Une des possibilités est d’utiliser vos doigts afin de donner un orgasme à une femme. La technique la plus commune est celle qui consiste à utiliser le pouce et l’index (ou bien le majeur) de la même main. Cela permet une double stimulation des organes sexuels féminins : le pouce excitant le clitoris par de petits mouvements circulaires sur son extrémité et l’index (ou le majeur) stimulant le vagin. N’hésitez pas à humidifier vos doigts avec votre salive ou à l’aide d’huile ou d’un lubrifiant pour plus de fluidité. Variez également le rythme et l’intensité de vos gestes afin qu’ils ne soient jamais répétitifs et que votre partenaire s’ennuie ! La clé est d’éviter toute précipitation et de faire monter le plaisir lentement.

Pour une stimulation exclusive du clitoris, vous pouvez également placer deux doigts de chaque côté de l’organe et le masser délicatement. Utilisez un doigt de l’autre main pour caresser le bouton du clitoris en n’oubliant toujours pas de varier pression et vitesse !

-Techniques avec la bouche pour lui faire monter au 7e ciel

Aussi connue sous le nom de cunnilingus, la technique pour faire jouir une femme en stimulant son clitoris avec sa bouche et sa langue est l’une des plus rapides et des plus efficaces pour mener votre partenaire à l’orgasme.

Pourtant, certaines femmes sont gênées à l’idée d’en recevoir un. Une étape fondamentale et donc de s’assurer que votre partenaire est à l’aise. Vous pouvez la caresser et l’embrasser sur le ventre, et les cuisses, en particulier l’intérieur des cuisses qui est une zone très érogène. N’hésitez pas à déjà utiliser votre langue voire à mordiller un peu selon ce que votre partenaire semble apprécier. Concentrez-vous ensuite uniquement sur son sexe : embrassez-le et léchez-le un peu partout afin de ne laisser aucune zone de côté. Commencez doucement puis augmentez l’intensité et la pression de vos lèvres sur le sexe de votre partenaire. Si cette dernière commence à frémir et à se laisser aller à vos caresses et baisers c’est très bon signe ! Passez alors au clitoris. Embrassez-le doucement, procédez à des mouvements circulaires avec votre langue. D’abord sur un rythme lent, assurez-vous ensuite d’augmenter l’intensité de ces mouvements circulaires de la langue au fur et à mesure que le plaisir augmente chez la femme. A ce stade, la clé est de varier le rythme et les sens de variations. Les plus aventureux introduirons alors un doigt dans le vagin de leur partenaire tout en continuant à lui embrasser le clitoris. Lorsque votre partenaire commence à gémir, c’est que vous avez trouvé le bon rythme et le bon endroit : ne changez rien ! Continuez à stimuler la zone sur le même rythme : l’orgasme n’est plus très loin… Lorsque votre partenaire commence à jouir, continuez à stimuler son clitoris pendant quelques secondes puis laissez la magie du plaisir opérer…  À vous de jouer! Faites la jouir et donnez lui un orgasme avec votre langue.

Technique avec des positions sexuelles pour faire jouir une femme par le clitoris

Enfin, dernière technique de stimulation clitoridienne : les positions sexuelles qui facilitent le frottement de l’organe contre le pubis de l’homme lors de la pénétration. Nous en avons sélectionné quelques-unes :

  • Le missionnaire inversé ou la position de l’Andromaque :

C’est sans aucun doute la position la plus connue pour la stimulation du clitoris. La femme est assise à califourchon sur le sexe de son partenaire et peut ainsi stimuler son clitoris grâce aux frottements. Elle contrôle alors la pression et le rythme de ces frottements. Contrairement aux deux précédentes techniques, cette fois c’est donc la femme qui contrôle !

  • La position dite du « cadenas » :

En plus d’accentuer la stimulation clitoridienne, cette position est excitante, car elle invite à sortir du cadre conventionnel du lit. Table, îlot de cuisine… Dans cette position la femme est assise au bord d’un meuble avec les jambes croisées autour des reins de son partenaire. Les frottements contre le clitoris sont alors intenses et peuvent donner un orgasme à une femme.

  • La position dite du « cheval renversé » :

Variante du missionnaire inversé, dans cette position la femme fait face aux jambes de son partenaire et à ainsi la possibilité de bouger son bassin en frottant son clitoris contre les cuisses de son homme. De nouveau, c’est la femme qui détient le contrôle du rythme et de l’angle de pénétration.

  • La position du missionnaire :

Grand classique des positions sexuelles, le missionnaire n’en reste pas moins une valeur sure. L’homme stimule alors le clitoris de sa partenaire grâce aux mouvements de va-et-vient induits par la pénétration. Une astuce pour encore plus de sensations et de stimulation clitoridienne : vous pouvez surélever le bassin de votre partenaire à l’aide d’un coussin placé dans le creux de ses hanches.

  • L’orgasme par le point G

Mythe ou réalité, l’existence du point G a longtemps été débattue. Pourtant, il existe bel et bien et sa stimulation entraine un orgasme vaginal chez la femme. Un autre moyen de faire jouir une femme. On aime ça la variété.

 

-Où le trouver ?

Les parois du vagin sont des zones très érogènes chez la femme, en particulier le point G. Alors, où se trouve-t-il ? On estime, selon les femmes, qu’il se trouve de 1 à 4 cm de l’entrée du vagin sur sa face antérieure (côté ventre). Il ferait également la taille d’une pièce de monnaie. Lors de sa stimulation, le tissu se gonfle et provoque un orgasme vaginal. Trouver le point G requiert une bonne connaissance de son corps c’est pourquoi nous vous conseillons vivement de vous faire guider par votre partenaire. À noter que le point G se dévoile plus facilement si votre partenaire est déjà lubrifiée et excitée…

-Technique(s)

La meilleure technique pour partir à la recherche et stimuler le point G reste l’usage de ses doigts. Insérez un doigt bien lubrifié jusqu’à hauteur de la deuxième phalange puis recourbez-le à l’intérieur du vagin de votre partenaire. Frottez doucement la zone jusqu’à trouver le point G, puis continuez à le stimuler par des frottements, de légères pressions tout en variant les sens et le rythme. Soyez attentif au langage corporel de votre partenaire et continuez votre travail de doigtage ainsi jusqu’à l’orgasme.

La pénétration, les mouvements de va-et-vient répétitifs et les frottements qu’elle occasionne sont également un bon moyen de trouver et de stimuler le point G de votre partenaire. N’hésitez pas à attarder votre pénis sur cette zone érogène lors de la pénétration, votre partenaire ne vous en remerciera que plus !

 

L’orgasme Deep Spot

-Où le trouver ?

Encore un autre moyen de faire jouir une femme. Elles sont chanceuses les femmes. Le Deep Spot ou « point profond » est point semblable au point G se situant également dans le vagin, mais au plus profond de ce dernier. En effet, on estime qu’en moyenne, le « front spot », premier point du « Deep Spot » se trouve à environ 7 cm de l’entrée du vagin tandis que le « back spot » se trouve à environ 9 cm. Les effets d’une stimulation de ces points sont extrêmement jouissifs et sont même connus pour être encore plus intenses qu’une stimulation du point G. La

-Technique(s)

Plusieurs techniques existent afin de trouver et de stimuler le « Deep Spot ». La première est la pénétration. Assurez-vous que votre partenaire soit suffisamment lubrifiée, ce qui multipliera pour elle les chances de ressentir la jouissance occasionnée par la stimulation du « Deep Spot » par le sexe masculin. Les positions à privilégier pour une stimulation par la pénétration sont : la levrette et le missionnaire avec les jambes de la femme sur les épaules de l’homme. En effet, elles assurent une pénétration plus profonde que des positions plus « classiques » et augmentent ainsi les chances d’atteindre le point de jouissance.

La deuxième technique consiste à stimuler le « Deep Spot » avec les doigts pour donner un orgasme à une femme. Insérez votre majeur ou votre index dans le vagin de votre partenaire. Pour une stimulation du « Front spot », insérez votre doigt le long de la partie supérieure du vagin et, délicatement, remontez le long de ce dernier jusqu’à atteindre une zone douce au toucher. Appuyez légèrement sur cette zone, c’est le « Front Spot ». Votre partenaire devrait alors manifester des signes de plaisir voire de jouissance. Pour une stimulation du « Back Spot », répétez la même technique en ayant demandé cette fois à votre partenaire de se mettre sur le ventre. Ce point est un peu plus en profondeur dans le vagin et est également encore plus sensible. Enfin, pour une stimulation des deux « Deep Spot » en même temps, lubrifiée bien votre partenaire et insérez deux doigts dans son vagin, puis reproduisez les gestes décrits précédemment.

 

L’orgasme des seins.

Les seins sont une zone très sensible chez la femme et sont vecteurs de plaisir sexuel. Pourtant, très peu savent qu’il est possible pour une femme d’atteindre l’orgasme en ne faisant rien d’autre qu’en les stimulant. Cependant ce type d’orgasme n’est pas aussi facile à obtenir qu’un orgasme vaginal ou clitoridien. Explications.

-Technique(s)

Patiente et variation des techniques sont les deux éléments clés pour amener votre partenaire vers l’orgasme des seins. Vous pouvez commencer par les stimuler en les massant doucement. Continuez en léchant, en mordillant ou en pinçant doucement le téton. N’hésitez pas à tenter la double stimulation des seins avec votre bouche et du clitoris avec vos doigts pour encore plus de plaisir pour votre partenaire. Il s’agit de la meilleure technique pour mener votre partenaire à l’extase.

 

Les positions sexuelles pour faire jouir une femme

Nous l’avons vu, certaines positions sexuelles peuvent entrainer un orgasme clitoridien chez les femmes. De manière générale, les positions les plus stimulantes sont donc celles qui permettent un frottement du clitoris contre le pubis de son partenaire ou celles qui entrainent une pénétration profonde… ou celles qui combinent les deux !

Parmi ces positions qui permettent une pénétration plus profonde et donc plus jouissive pour la femme, on retrouve par exemple : la levrette ou bien le missionnaire avec les jambes de votre partenaire posées sur vos épaules. Ces deux positions augmentent la profondeur de la pénétration et décuplent le plaisir chez la femme.

  • Astuces pour aider la femme à atteindre l’orgasme.

Enfin, après vous avoir dévoilé en détail tous les types d’orgasmes et les techniques pour aider votre partenaire à atteindre l’extase, voici quelques astuces supplémentaires.

N’hésitez pas à lui laisser prendre le contrôle lors du rapport sexuel. En effet, qui mieux qu’une femme pour connaitre son propre corps ? Écoutez votre partenaire, elle saura vous guider et laissez-lui trouver le rythme qui lui convient pour la faire jouir. La deuxième astuce est de lui demander ce qu’elle aime tout au long du rapport. Lors du massage des seins, aime-t-elle cela ? Souhaite-t-elle plus de pression ? Sans pour autant couper l’élan du rapport sexuel, assurez-vous que vous faites bien les choses en fonction de ce qu’elle aime recevoir. Enfin, dernière astuce et non des moindres : soyez dans le moment présent. Vivez cet instant et l’acte sexuel avec elle. Prenez votre temps et essayez d’être le plus en harmonie possible avec votre partenaire. En effet, malgré toutes les techniques que vous nous avons donné dans cet article, la clé d’un rapport sexuel satisfaisant pour les deux parties reste la communication entre les amants.

Orgasmes simultanés : Comment faire jouir une femme en meme temps que vous?

Donner un orgasme à une femme et à vous en même temps est magique. Souvent considéré comme l’apogée de la connexion sexuelle entre votre partenaire et vous, l’orgasme simultané n’en reste pas moins difficile à atteindre et requiert une bonne technique. La clé pour parvenir à ce type d’orgasme est d’attendre son partenaire et donc d’être à son écoute. La communication joue alors un rôle clé, encore plus important que pour les types d’orgasmes précédemment cités. Si vous sentez l’orgasme arriver, prévenez votre partenaire et décidez ensemble d’accélérer ou de ralentir le rythme. N’hésitez pas non plus à changer de position. Si vous être prêt de l’orgasme alors que votre partenaire ne l’est pas, passez par exemple à une position où la pénétration est plus profonde ou une position dans laquelle le clitoris est plus sollicité. Vous pouvez même envisager de stopper la pénétration, le temps de faire monter le plaisir chez votre partenaire.

Attention cependant à ne pas passer à côté du réel plaisir d’une relation sexuelle. En effet, à vouloir trop contrôler son propre orgasme voire celui de sa partenaire, il est possible de se déconnecter de son plaisir. Ajuster son rythme, changer de position, sont autant d’éléments qui peuvent freiner le plaisir et qui demandent beaucoup de contrôle à un moment où le corps est sensé se laisser aller à l’excitation et ressentir les choses plutôt que réfléchir.

L’orgasme simultané est certes la preuve d’une communication efficace entre partenaires, mais il ne doit en aucun cas être considéré comme l’orgasme ultime ou bien comme l’unique preuve de l’harmonie sexuelle d’un couple. Il est aussi intéressant de laisser la place à d’autres formes de jouissances comme celles que nous avons décrites précédemment. Gardez à l’esprit qu’un couple ayant des orgasmes séparés peut très bien être à 100% épanoui dans sa vie sexuelle !

 

Sexe anal

Pratique sexuelle très taboue, encore aujourd’hui, le sexe anal n’en reste pas moins un vecteur de plaisir et d’excitation sans pareil. Peur d’avoir mal, sentiment que la position est dégradante, etc. de nombreuses femmes refusent de s’adonner à la sodomie. Et pourtant, avec un partenaire attentif et respectueux, la sodomie peut être l’occasion de découvrir une nouvelle source de plaisir et d’excitation. Certaines femmes ne veulent jouir qu’avec une pénétration anale, une fois avoir découvert ce plaisir fou.

-Technique(s)

Il est possible de donner un orgasme à une femme avec une pénétration anale. Avant de s’adonner à la sodomie, quelques précautions sont à respecter : pensez à bien lubrifier l’anus de votre partenaire. En effet, à l’inverse du vagin qui sécrète son propre lubrifiant naturel, l’anus reste sec et pour que la pénétration se fasse en douceur et sans douleur, il est nécessaire de lubrifier correctement la zone. Privilégiez les lubrifiants à base d’eau et de silicone qui sont moins gras que la vaseline. Ensuite, soyez très doux lors de la pénétration. C’est le moment que le plus de femmes redoutent et il est essentiel d’y aller en douceur et d’être attentif aux réactions de sa partenaire. Nous ne le répèterons jamais assez, mais la communication est la clé d’un rapport sexuel jouissif pour les deux parties ! Vous pouvez également introduire un doigt dans l’anus de la femme avant de la pénétrer avec votre pénis afin de détendre la zone et de rendre l’acte plus facile et moins douloureux s’il s’agit de la première fois et que votre partenaire est un petit peu stressée. Vous pouvez également initier la sodomie par des caresses anales.

Si vous souhaitez y aller en douceur, vous pouvez également faire usage de sextoys. Ils permettront de faire découvrir à vos partenaires les sensations induites par la stimulation de cette zone érogène sans pour autant être autant connoté « domination » que la pénétration du pénis. Godes, perles anales, anus pickets, plugs, les formes ne manquent pas et l’avantage est que les deux partenaires peuvent en faire usage !

Les meilleures positions pour le sexe anal

La levrette reste la position la plus commune lors de la pratique de la sodomie. En plus d’une pénétration en profondeur, elle permet une stimulation du clitoris voire de la poitrine pour encore plus de plaisir ! Il est possible de la pratiquer à quatre pattes ou bien à plat ventre sur le matelas pour plus de confort (vous pouvez également glisser un coussin entre le lit et le bassin de votre partenaire afin de lui surélever légèrement les hanches et de découvrir un nouvel angle de pénétration). Pour une sodomie moins « dominatrice » et plus en douceur, pourquoi ne pas tenter la position de la cuillère ?

  • L’analdigitus : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la pénétration de l’anus de votre partenaire à l’aide d’un ou plusieurs doigts. C’est une pratique qui est souvent moins douloureuse que la pénétration par le sexe masculin et elle est tout autant vectrice de plaisir. Comme indiqué, l’analdigitus peut être pratiqué avant la sodomie afin de détendre la zone ou bien lors d’un orgasme clitoridien dans le but de stimuler en même temps plusieurs zones érogènes. Comme pour la sodomie, n’hésitez pas à bien lubrifier vos doigts et l’anus de votre partenaire pour éviter toute irritation.

  • L’anulingus : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la version annale du cunnilingus. De nombreuses femmes peuvent atteindre l’orgasme anal grâce à cette pratique, car elle permet de stimuler une zone particulièrement érogène de l’anatomie féminine sans pour autant avoir recours à la pénétration. Cet acte se fait sans douleur, mais peut occasionner une certaine gêne chez votre partenaire. Rassurez-là et proposez-lui de prendre une douche avec vous avant de vous adonner à cette pratique.

 

Les jeux érotiques :

Les jeux érotiques peuvent être une source de plaisir insoupçonnée et permettront de pimenter vos ébats avec votre partenaire. Outre le fait qu’ils permettent de booster la libido, ils offrent également une alternative sexuelle intéressante et excitante. Si vous souhaitez tenter l’expérience afin d’amener votre partenaire au septième ciel de manière originale, alors les options sont multiples :

Tout d’abord vous pouvez avoir recours aux accessoires. Ils requièrent moins d’imagination que les jeux de rôles et sont tout autant appréciables. Que ce soit des menottes, des accessoires, des sextoys ou bien des pratiques SM, il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Pensez également à lui bander les yeux et à la caresser. Cette pratique permet de s’ouvrir à de nouvelles sensations et de réveiller les sens. Discutez-en au préalable avec votre partenaire et renseignez-vous sur ce qu’elle souhaite utiliser. Mettez-vous d’accord et le tour et joué ! Vous ne regretterez pas d’avoir pris la décision de pimenter ainsi vos ébats…

Vous pouvez également recourir aux jeux de rôle. Avec un scénario et pourquoi pas des déguisements, ils peuvent s’avérer très excitants chez certains couples. Se mettre dans la peau d’un autre le temps d’un rapport sexuel, c’est parfois se détacher du quotidien voire de la routine afin de décupler les sensations de plaisir et s’offrir à quelque chose de nouveau. Définissez le scénario à l’avance et soyez créatif : tout est permis à condition que votre partenaire soit également consentante.

Enfin, vous pouvez également investir dans des jeux coquins. Jeu de l’oie coquin, lots de deux dès (le premier indiquant une action, le second une partie du corps) sont autant de moyens originaux de pimenter votre vie sexuelle et celle de votre partenaire. Ils vous permettront également de mettre en œuvre les techniques apprises dans cet article ! Lécher, embrasser, mordiller, sont des actes d’éveils au plaisir… Ils sont tous réalisés avec votre bouche. Aussi, pourquoi ne pas badigeonner le corps de votre partenaire d’un aliment que vous aimez ? Crème chantilly, chocolat, confiture, miel, etc. Dégustez votre saveur favorite directement sur le corps de votre partenaire. Elle ne vous en remerciera que plus ! Vous pouvez même les utiliser pour pimenter les différents types d’orgasmes précédemment décrits. Badigeonnez ces zones érogènes ainsi que ses parties génitales et laissez votre gourmandise s’exprimer !

 

En conclusion, nous avons passé en revue dans cet article les types d’orgasmes et les manières de faire jouir une femme. Il est important de garder à l’esprit que toute femme est différente et qu’il ne s’agit que de recommandations générales applicables au plus grand nombre. C’est pourquoi il est primordial de mettre la communication avec votre partenaire au centre du rapport sexuel, afin d’en faire une expérience inoubliable et pour elle et pour vous ! Comment donner un orgasme à une femme ou comment faire jouir une femme? Ce n’est plus un secret pour vous. Chaque personne est unique et c’est donc ainsi que doit également être tout rapport sexuel : unique, respectueux de votre partenaire et jouissif ! À vous de jouer !

Le guide complet sur : Comment bien faire l’amour à une femme ? Apprenez à bien baiser une femme. Tout à un seul endroit : Comment bien faire l’amour à une femme ? Apprendre à bien baiser

Comment bien faire l’amour à une femme ? Apprendre à bien baiser

Comment bien faire l’amour à une femme ? J’aimerais savoir…

Bien faire l’amour à une femme, bien que cela soit aussi facile à l’entendre, est une technique qui s’apprend comme bien d’autres choses de la vie. La bonne nouvelle est que nombreux sont les hommes qui aujourd’hui comprennent l’importance de savoir bien faire l’amour à une femme. Cette prise de conscience amène ces hommes à s’instruire davantage et à vouloir donner plus de plaisirs aux femmes qu’ils rencontrent.

La femme peut et aime dominer dans tout les sphères de la vie, mais il y a un aspect dont plusieurs préfèrent laisser la place aux hommes. C’est dans les relations sexuelles que plusieurs préfèrent laisser aux hommes un rôle plus dominant. Bien sûr la douceur et la sensualité à sa place, mais la virilité aussi. Oui, il y a celle qui préfère dominer, mais ce n’est pas la majorité. Cependant pour réussir à bien faire l’amour à une femme, l’homme devra s’assurer de prendre en charge l’acte sexuel d’une certaine manière ou d’une autre, sans toutefois être brusque. Pour bien faire l’amour à une femme, vous devez lui montrer que vous savez ce que vous faites. Même si vous êtes du type romantique, la femme devra sentir votre virilité.

Prendre le dessus signifie aussi prendre le contrôle dans toutes les étapes de l’acte sexuel ; des préliminaires à la pénétration, tout en s’assurant de savourer chaque étape et de passer le plus de temps à écouter le corps de sa partenaire. Car malgré tout, la femme adorera sentir de la passion et de l’envie en vous lorsque vous lui faites l’amour.

Pour cela prendre le temps de savourer chaque partie de son corps sera d’une grande importance si l’homme veut bien faire l’amour à une femme.

Notez que le corps des femmes est bien plus complexe que celui des hommes, ce qui rend la tâche très difficile aux hommes lorsqu’il s’agit de satisfaire sexuellement une femme.

 

Vous devez prendre votre temps et la surprendre. Vous êtes dans la même routine avec votre copine. Voilà un petit truc qui pourrait mettre une petite étincelle dans votre couple. Un soir dont vous êtes en train de jaser et rire avec votre copine, embrassez-la par surprise. Si elle est réceptive,

dirigez là  doucement vers le mur en l’embrassant.

Collez votre corps contre le sien, passez votre main sur son coup, en soulevant une de ces jambes tout en l’embrassant debout.

Voilà un petit truc pour faire monter son désir si elle est réceptive.

 

Il y a plein de techniques ou de choses à faire ou ne pas faire pour bien faire l’amour à une femme.

Comment l’embrasser, la caressant, la toucher ?

Quoi dire durant l’acte?

Bien que ces techniques soient considérées comme des secrets refusant d’être révélés par plusieurs experts du domaine de la séduction, nous avons réuni gratuitement pour vous dans cet article tous les éléments nécessaires qui permettront aux hommes de bien faire l’amour à une femme et lui donner des orgasmes durant l’acte. Comment bien faire l’amour à une femme ou comment bien baiser une femme avec respect ? Nous allons le voir ensemble dans cet article.

 

La psychologie pour bien baiser une femme (respectueusement)

Les femmes sont émotionnelles et les hommes visuels comme le dit l’adage. Amener une femme à avoir des rapports sexuels inoubliables c’est tout d’abord apprêter son mental en stimulant ses émotions et lui donner encore plus envie de vous. La séduction fait partie des moyens les plus efficaces pour apprêter la femme à l’acte et mieux stimuler son mental.

Certains hommes sautent cette étape et se demandent pourquoi les femmes n’arrivent-elles pas à avoir envie de faire l’amour avec eux malgré tous leurs efforts. Cela arrive lorsque la femme ne sent pas qu’elle intéresse vraiment l’homme en face d’elle. L’homme plutôt que de se concentrer sur ce qui stimulera émotionnellement la femme, ne fait que se hâter à rendre les choses physiques avec cette dernière.

 

Faites monter le désir lentement pour bien lui faire l’amour

L’homme pour bien séduire la femme a pour mission de créer un peu de mystère dans la tête de cette dernière. Ceci fera voyager un peu l’esprit de la femme et en même temps augmentera son envie d’en savoir un peu plus sur ce que cet homme en face d’elle à en tête et ce qu’il peut lui réserver comme surprise. La femme ne doit pas sentir que l’homme en face d’elle a juste envie de sauter le pas et de passer directement à l’acte.

 

Détendez l’atmosphère pour lui donner envie de vous

L’atmosphère joue un rôle primordial dans le processus de séduction. Les paroles que vous lui direz et la manière dont vous vous comporterez avec elles joueront en votre faveur ou non. L’un des meilleurs moyens pour séduire une femme est de la faire rire(stimuler ses émotions), mais pas de n’importe quelle manière. Vous pouvez utiliser les choses qu’elle vous a dites ou faites pour créer des blagues autour de ces sujets. Assurez-vous de faire des blagues courtes, simples et non dénigrantes envers vous-même.

 

Soyez attentif réellement

Soutenez le regard lorsque vous l’écoutez ! Vous devez la regarder avec amour et l’écouter attentivement lorsqu’elle vous parle. Bien plus que cela, votre regard doit être un regard qui montre par exemple un étonnement d’avoir une aussi belle fille près de vous, qui montre comment ses cheveux sont bien coiffés, qui montre comment vous êtes à l’aise auprès d’elle. Plus vous direz ce que vous ressentez à travers vos yeux, plus elle se sentira aimée et adorée et en retour vous réussirez à la séduire comme il le faut. Une femme veut se sentir désirée et surtout par l’homme qu’elle aime ou convoite.

 

Prendre soin de soi pour lui donner envie de vous 

L’homme doit s’assurer également d’être bien parfumé, bien habillé et bien coiffé. Pas besoin de vêtements ou accessoires chers, il n’y a pas plus séduisant pour la femme qu’un homme qui prend soin de lui et de son apparence. Cela lui donnera facilement envie de vous faire la bise, une accolade, ou de s’approcher plus près de vous. Cela vous donnera aussi une meilleure confiance en soi pour bien lui faire l’amour.

 

Suggestions de gestes à poser pour lui montrer votre intérêt

Il existe aussi des gestes que vous pouvez faire pour bien la séduire tels que caresser le côté de ses cheveux en lui posant une question, lui demander où elle s’est procuré ses boucles d’oreilles tout en les touchant avec délicatesse, observer 5 secondes (maximales) ses lèvres lorsqu’elle sourit. En gros tout ceci doit être fait avec un amour fort et une passion dans vos yeux. Car c’est à travers les yeux des hommes que les femmes ressentent les émotions et tirent des conclusions pour la suite.

 

Consentement

Il est bien important d’avoir le consentement d’une femme lorsque vous lui faites des avances. Allez-y doucement dans vos avances afin de sentir son langage corporel. Commencez par lui toucher le bras ou la main. Si vous voyez qu’elle ne s’éloigne pas ou aucune réaction négative, essayez de caresser son dos.

Ensuite, si vous voyez qu’elle est réceptive et qu’elle ne vous repousse pas physiquement ou verbalement, effleurez ses cheveux ou son visage.

Soyez attentif à ce qu’elle vous dit ou à son langage corporel. La plupart du temps les femmes vous diront d’arrêter si quelque chose les dérange, mais certaines femmes dues à diverses raisons comme la gêne ou un traumatisme ne vous diront rien, alors c’est pour cela que vous devez rester attentif.

Nous ne voulons pas de #metoo pour vous.

La confiance fait partie des choses auxquelles les femmes accordent de l’importance avant d’être consentantes et d’autoriser un homme à explorer leurs corps. Lorsque l’homme a bien séduit la femme et qu’il a démontré qu’il n’est pas un fou dangereux, il est plus facile pour lui de passer à l’étape suivante.

 

Lui redonner le goût de vous

Certains hommes brusquent leurs conjointes, leur font du chantage et parfois même les menacent lorsque le sexe disparait dans le couple.

Une technique très simple. Donnez-lui le goût de vous. Séduisez-la à nouveau. Faites comme si cela était votre première rencontre. Je sais que surement cela ne vous tente pas de tout recommencer à zéro, mais une femme n’est pas comme un bouton. Le désir d’un homme peut monter en 30 secondes, mais celui d’une femme peut prendre des heures et même des jours. Ce n’est pas les femmes les responsables, mais plutôt dame nature.

Demandez à votre femme ce qui la tracasse et lui déplait dans votre relation ou sa vie, ainsi vous pourrez mieux remédier au problème et la séduire à nouveau.

Mais lorsqu’ un homme fait cela tout en essayant d’être une autre personne, la femme le sentira et sera par la suite découragée, ce qui empêchera l’homme de franchir les autres étapes avec sa bien-aimée.

 

L’arme ultime pour qu’une femme vous désire

Avoir une confiance en soi jouera aussi un rôle important dans ce processus. La confiance en soi est ce qui montre à la femme qu’elle a un homme en face d’elle et pas quelqu’un qui sera désespéré et faible. Comme le dit le proverbe ‘si vous n’avez pas confiance en vous comment voulez-vous que les autres aient confiance en vous’.

 

 

Comment bien faire l’amour à une femme ? Préliminaires

Comment bien faire l’amour à une femme ? Commençons par les préliminaires. Pour être franc, les préliminaires physiques ne sont pas toujours essentiels si vous avez bien préparé ou séduit la femme avant.

Si au moment de faire l’amour votre femme à cet instant est pleinement en admiration de vous et en amour fou avec vous, alors vous n’aurez pas forcément besoin de beaucoup de préliminaires physiques à par peut-être beaucoup de salive sur votre pénis. Vous pouvez aussi tout simplement réchauffer et exciter une femme mentalement. Cela dit, la plupart du temps les préliminaires seront essentiels.

 

Préliminaires traditionnels

Les préliminaires font partie des étapes les plus importantes pour bien baiser une femme. Ce moment doit varier entre 30 min – 1 heure, selon la libido de chacun et les envies. Faire les préliminaires est apprêter le corps à passer à l’acte, un peu comme réchauffer le moteur d’une voiture pour mieux la conduire.

Si vous arrivez à faire jouir une femme durant les préliminaires alors il n’y a aucune raison que vous laissez cette femme sur sa fin tout en étant pas totalement satisfaite après que vous ayez éjaculé. Une femme qui jouit lors des préliminaires refusera rarement de vouloir faire l’amour avec son homme. Alors si vous n’avez jamais pu faire jouir une femme, nous vous conseillons de bien prendre note de ce qui suit.

Certains trouvent que c’est l’instant préféré des femmes, car selon certains experts les femmes atteignent plus vite l’orgasme lors des préliminaires plutôt que durant les pénétrations. Certaines femmes en ont besoin plus souvent, plus longtemps et d’autres juste un peu. Vu qu’elles sont toutes différentes, si l’une préfère les baisers intenses, il est fort probable que l’autre appréciera que son homme l’embrasse à une vitesse plus lente. Seule une écoute approfondie du corps de votre partenaire déterminera le degré qu’elle désire et vous donnera la cadence à suivre pour bien lui faire l’amour.

 

La caresser, l’embrasser pour lui donner envie

Les caresses, les baisers sur la bouche et sur le corps, sont ce qui fait que les femmes se sentent désirées, appréciées et aimées. Ceci est la première étape lors des préliminaires.

Commencer par exemple à imaginer que la femme qui se trouve en face de vous est une cerise, un biscuit, ou votre gâteau préféré. Embrassez là comme si vous gouttiez à ce délice préféré, allez-y lentement et accélérez le rythme au fur et à mesure.

Après ses lèvres, embrassez ensuite son coup, ses épaules, les tétons de ses seins en appuyant légèrement et pas trop fort sur ses seins avec votre bras gauche. Votre bras droit peut-être en ce moment dans ses cheveux, plus précisément vers sa nuque tout en caressant légèrement la nuque. Vous pourrez aussi lui murmurer à l’oreille que vous avez une folle envie d’elle, cela augmentera l’envie qu’elle a de vous.

Vous embrasserez ensuite son ventre en utilisant maintenant vos deux bras pour caresser et presser très lentement ses seins et les tétons de ses deux seins. Enfin vous irez plus bas pour maintenant l’aider à atteindre un ou plusieurs orgasmes. Comment lui donner un orgasme clitoridien?

 

L’orgasme féminin

La femme et l’homme n’atteignent pas l’orgasme de la même manière. Si l’homme tire son plaisir en pénétrant le vagin, la femme en retour atteint l’orgasme par les préliminaires et la pénétration. Bien vrai que les vidéos pornographiques montrent à tout débutant comment faire l’amour à une femme, mais rare sont les acteurs qui se soucient de montrer comment donner un orgasme à une femme. La grande majorité de la porno est orientée vers le plaisir masculin, car les consommateurs de la porno sont les hommes. La plupart des femmes font semblant de jouir dans ces vidéos la plupart du temps.

Il existe plusieurs techniques que l’homme peut mettre en pratique pour donner un orgasme à une femme, soit en passant par le clitoris ou la voie vaginale.

Comment lui donner un orgasme ?

Orgasme par le clitoris :

Après avoir embrassé la femme sur le haut de son corps, il est temps de passer au bas de son corps. Que ce soit avec votre langue ou les doigts, vous pouvez caresser le clitoris pour favoriser l’orgasme féminin. Cela se fait en commençant d’abord par caresser les grandes et petites lèvres du vagin. Vous pouvez les caresser dans le sens d’une aiguille de montre, comme si vous faisiez un cercle.

Vous trouverez le clitoris en haut du vagin, vous le reconnaitrez grâce à sa forme similaire à un petit tuyau. Une fois, en contact avec le clitoris caressez-le également dans le sens d’une aiguille d’horloge. Faites-le lentement puis accélérer le rythme jusqu’à ce que vous ayez l’impression que votre partenaire se tord ou se tire sur elle-même. Cela peut prendre du temps. Demandez-lui de guider votre main sur son clitoris pour le stimuler de la manière qu’elle le fait lorsqu’elle se masturbe. Chaque femme est différente.

Le point G

Pour bien faire l’amour à votre copine, vous pouvez stimuler le point G avec votre index en même temps que le clitoris. Le point G se trouve 3 cm environ après avoir pénétré le vagin. Une fois que votre doigt pénètre le vagin, 3 cm après, soulevez votre index un peu plus haut, vous verrez un tout petit creux, appuyez légèrement dans ce creux et si possible augmentez le plaisir en utilisant votre pouce pour continuer à caresser le clitoris.

Répétez ces gestes plusieurs fois tout en écoutant attentivement le corps de votre partenaire pour savoir si vous devez accélérer le rythme, le garder ou ralentir pour lui donner plus de plaisir.

Orgasme vaginal

Pour bien faire l’amour à une femme, donnez-lui un orgasme vaginal.

Bien qu’elle soit considérée comme une méthode très lente, l’un des moyens les plus connus par les hommes pour permettre aux femmes d’atteindre l’orgasme est la pénétration. On parle alors d’orgasme vaginal.

Pour favoriser cela, l’homme doit s’assurer que son pénis frotte légèrement le clitoris de la femme lors des va et vient dans le vagin. La position idéale pour cela est de prendre la femme par-derrière. Ainsi l’homme sera courbé tout en faisant les vas et viens, ce qui permettra à son pénis de non seulement frotter le clitoris, mais de toucher aussi le point G un peu plus haut et le point C qui se trouve tout droit. Cela doit se faire très lentement pour s’assurer de toucher les points essentiels et de ne pas blesser la femme en retour.

Avec un peu de pratique, cette technique pourra être un art et chaque homme sera en mesure d’ajouter sa touche personnelle comme caresser par exemple ses tétons en faisant ce geste, presser légèrement ses fesses et bien d’autres choses.

Bref, toutes les femmes peuvent arriver à jouir ou avoir un orgasme lors des préliminaires, tout dépend de l’homme qui se trouve en face d’elle, de sa patience à écouter son corps et bien sûr de son savoir-faire.

 

Zones érogènes

Les zones érogènes des femmes, considérées comme les parties les plus sensibles, sont les endroits que les hommes doivent apprendre à connaître pour pouvoir facilement bien faire l’amour et donner un orgasme à tous types de femmes. Il arrive souvent que l’on puisse douter des parties sensibles ou zones érogènes de sa partenaire. Dans ce cas précis, l’homme pourra se servir de deux moyens différents pour découvrir ces zones érogènes pour bien faire l’amour à une femme.

Une bonne maîtrise de ces parties érogènes est indispensable pour bien baiser une femme. Cependant l’homme doit explorer au maximum le corps de la femme pour connaître ses parties les plus sensibles.

La première méthode, considérée comme la plus efficace, consiste à discuter de cela directement avec la femme, si celle-ci est bien sûr plus ouverte et directe. Dans le cas contraire où la femme est timide et moins ouverte, l’homme essaiera d’explorer le corps de la femme en touchant et embrassant les parties sensibles connues, le tout en écoutant son corps ou suivant ses faits et gestes pour avoir une notion des parties qui l’excitent le plus.

L’une des zones érogènes connues des hommes est le vagin, mais cette zone est souvent moins considérée par les femmes, car celles-ci préfèrent que les hommes se concentrent sur d’autres parties qui leur feront se sentir plus femmes avant de terminer au fameux endroit point final qui est le vagin.

Parmi toutes ces zones, l’on peut aussi citer les plus connues telles que le cou ou l’homme pourra embrasser et caresser avec la paume de sa main. Le cou fait frémir la majorité des femmes et si vous l’embrassé de haut en bas, comme si vous donnez de petites bises, il y a une forte chance votre partenaire succombe.

Certaines femmes aiment que l’homme caresse leurs nuques tout en les embrassant et d’autres préfèrent juste les deux mains de leurs conjoints dans les cheveux vers la nuque tout en les embrassant. Il y a celles qui veulent qu’on embrasse ou caresse le bout de leurs seins et d’autres qui préfèrent qu’on les presse. Que ce soit en appuyant ou pressant les seins et les tétons, il est préférable de le faire avec délicatesse, car les femmes aiment sentir la douceur sur leurs corps. Chaque femme est différente. Prenez le temps d’explorer son corps pour apprendre à bien lui faire l’amour.

Il y a aussi les lèvres, les fesses, les cuisses et bien d’autres endroits qui peuvent être explorés en utilisant la paume des mains, des baisers, le bout des doigts ou la langue. L’un des signes les plus récurrents pour connaître la zone la plus sensible est de vérifier si le cœur de votre conjointe bat plus fort ou si ses cuisses vibrent ou même tremblent pour certaines femmes. C’est un signe, pour vous dire que ce que vous faites l’excite.

 

Les zones érogènes de la femme plus en détail

Ce sont des zones qui font frémir toutes les femmes. Bien explorer ces parties peut augmenter le plaisir durant les rapports et leur permettre d’en apprendre plus sur leurs corps.

Les lèvres

Ne dit-on pas que le baiser fait partie des meilleurs souvenirs d’une femme pour un homme. Embrasser les lèvres lentement, les sucer, les toucher du bout du doigt crée une véritable connexion entre les deux partenaires.

Le cou

C’est une partie très sensible que toutes les femmes adorent. Des petits bisous et des caresses peuvent être utilisés pour stimuler cette partie sensible du corps féminin.

Le ventre

Le ventre est la partie à explorer avant d’entamer le bas du corps lors des préliminaires. Utiliser le bout de la langue pour caresser le nombril, donner de petits bisous vers l’abdomen, et si possible caresser les seins en même temps.

Les mamelons / seins

Les seins peuvent être sucés, caresser délicatement, téter délicatement comme un nouveau-né. Les femmes aiment que l’homme touche leurs seins lors des rapports sexuels, car cela augmente le plaisir et leurs fait sentir encore plus femme.

Le cuir chevelu

90% de la beauté d’une femme fait partie de ses cheveux. Si l’homme sait comment s’y prendre avec les cheveux d’une femme, il marquera un point fort chez cette femme. Caresser les cheveux avec les doigts en glissant l’autre main vers la nuque augmentera la confidence de la femme.

Notez que vous devez faire très attention et éviter de tirer les cheveux, car cela lui ferait du mal et gâchera l’ambiance.

Les oreilles / L’ouïe

Ils sont généralement stimulés en utilisant le bout de la langue. Vous pouvez aussi stimuler la petite partie derrière les oreilles, cela procure une agréable sensation. Cependant certaines femmes trouveront que vous la chatouillez en le faisant.

Chuchoter des mots doux, tel que dire à quel point elle est belle peut produire une tension assez positive chez la femme et l’emmener à imaginer des choses dans sa tête.

Le dos

C’est une partie que les femmes adorent. Vous pouvez masser avec une crème, caresser en utilisant le bout des doigts ou même la paume de vos mains. Certaines femmes aimeront aussi que vous poser juste vos mains sur le dos lorsque vous les embrassez.

Les fesses

Appuyer les fesses provoque une sensation de domination chez certaines femmes. Vous pouvez aussi les caresser ou les soulever vers le haut en appuyant légèrement.

L’anus

Utiliser un doigt pour caresser l’anus, introduire l’auriculaire dans l’anus pendant que vous stimulez le clitoris. L’anus est pour certaines femmes la partie où elles sentent le plus de plaisir lors des préliminaires.

Les cuisses

On trouve les cuisses juste avant d’avoir accès au vagin. Cette partie fait mouiller très vite la femme et peut provoquer une intensité très forte si l’homme sait comment s’y prendre.

Vous pouvez caresser entre les cuisses en utilisant 3 ou 4 doigts. Embrasser les cuisses en faisant semblant d’aller vers le vagin et revenir plus lentement. Utilisez aussi la langue pour caresser lentement entre les cuisses en vous approchant du vagin.

Le cerveau

Lui faire ses repas préférés, offrir un cadeau au moment où elle s’attend le moins, commander un service de nettoyage et d’entretien pour une journée et bien de choses qui lui feront tellement plaisir que cela dégagera une sensation forte au niveau cérébral.

Les genoux

Bien vrai que beaucoup d’hommes ne font pas assez attention à cette partie du corps de la femme, stimuler cette zone lui donnera par contre de nombreux petits plaisirs et des chatouillements. Vous pouvez caresser les genoux de haut en bas en imaginant toutes les possibilités pour lui faire plaisir.

Les pieds

Masser les pieds aidera la femme à non seulement mieux se détendre, mais aussi à lui donner envie que vous y aller encore plus loin pour lui procurer des sensations fortes. Masser délicatement en cercle les talons. Masser délicatement chacune des oreilles en commençant par le plus petit.

 

Pénétrations: Le côté théorique

C’est la partie ou la femme se donne entièrement à l’homme. Durant cet acte, l’homme pénètre entièrement le corps de la femme, lui procurant ainsi une sorte d’adrénaline et un sentiment de plénitude.

 

Point G

Cette partie se trouve à environ 3 cm de l’entrée du vagin. Pour mieux être en contact du point G lors de la pénétration, il est conseillé de la faire coucher sur le lit et si possible de mettre un coussin en dessous de son bassin.

Faire des mouvements de va et Vien en restant proche du vagin tout en vous courbant légèrement vers le bas. Il est possible qu’elle atteigne l’orgasme si vous avez bien touché le point G.

Deep spot / Point A

Le deep spot comme son nom l’indique (le fond du vagin) est entré en profondeur du vagin. Si vous savez bien le faire, vous pouvez envoyer les femmes au septième ciel.

Vous pouvez utiliser votre pénis ou vos doigts pour stimuler cette zone. Que ce soit avec le pénis ou deux doigts au plus, entrez plus en profondeur et frottez fermement la partie gauche, ensuite la partie droite du vagin. Continuez fermement les aller et retour tout en allant plus en profondeur et en frottant les parties du vagin.

 

Technique de Pénétration:

 

  1. Pénétrations Superficielles

Elles sont souvent pratiquées pour donner une sensation extra large à la gent féminine. Elles peuvent être suivies de grandes pénétrations (ex : 1 petite pénétration suivie de 2 grandes pénétrations) et vice-versa.

La pénétrer sans toutefois le faire fort et aller loin. En gros l’homme doit rester proche du vagin pour réussir cette technique.

Vous pouvez la pénétrer et rester juste à 2 cm du vagin. Vous pouvez utiliser aussi l’index et le majeur pour le faire si vous êtes fatigué.

 

  1. Pénétration profonde

Les femmes adorent les pénétrations profondes, car elles sentent tout le corps de l’homme en eux. Certaines vous diront d’aller plus loin même si elles ont mal. C’est une manière pour elles de sentir véritablement l’homme.

La pénétrer en position de missionnaire (couché sur son dos). Pénétrez la femme jusqu’à ce que votre bas-ventre touche celui de la femme. C’est une sensation très agréable également pour l’homme.

Ceux qui ont un long pénis doivent faire très attention et se retirer si la femme leur montre des signes d’inconforts.

 

  1. La technique CAT

C’est une technique pour lui donner un orgasme intense du clitoris en utilisant les frottements du corps. Vous serez en contact direct du clitoris et vous pourrez facilement le stimuler. Il faut un peu de pratique pour la réussir, mais une fois faite, vous augmenterez son plaisir tout en stimulant votre pénis.

Faites-la coucher sur le dos en pliant ses jambes comme si vous effectuez la position ‘doggie style’, mais cette fois la femme est couchée est sur son dos. Croisez bien ses jambes et pénétrez-la au fur et à mesure.

 

  1. Alternance entre de petites et profondes pénétrations

Les hommes qui font rarement le sport trouvent parfois difficile cette technique, car cela demande assez d’efforts. Les femmes par contre adorent le changement de rythme et sensations que cette technique procure. Pour bien baiser une femme amenez de la variété un peu 😉 .

Vous devez changer la cadence au fur et à mesure sans toutefois sortir du vagin. Vous pouvez varier les positions en utilisant cette technique.

 

Exemple plus détaillé en dessous :

9 petites pénétrations – 1 pénétration profonde

8 petites pénétrations – 2 pénétrations profondes

7 petites pénétrations – 3 pénétrations profondes

6 petites pénétrations – 4 pénétrations profondes

5 petites pénétrations – 5 pénétrations profondes

4 petites pénétrations – 6 pénétrations profondes

3 petites pénétrations – 7 pénétrations profondes

2 petites pénétrations – 8 pénétrations profondes

1 petite pénétration – 9 pénétrations profondes

 

Pénétration ( ce qu’il faut et ne pas faire )

La pénétration est l’acte par lequel les hommes atteignent l’orgasme et arrivent parfois à faire jouir la femme. Contrairement aux hommes, c’est durant la pénétration que la femme s’abandonne à l’homme, lui donnant corps et âme. Durant ce moment précieux, la femme partage quelque chose d’inexplicable avec ce dernier.

Avant de passer à cet acte, les deux partenaires doivent s’assurer d’être protégés ou d’avoir fait leurs tests au préalable. Cela évitera des mauvaises surprises telles que maladies sexuellement transmissibles ou des grosses non désirées.

De nos jours, nombreux sont les hommes qui n’arrivent pas à durer longtemps lors des pénétrations. Bien vrai que faire une heure de temps lors de la pénétration peut-être un vrai casse-tête pour l’homme et très ennuyant pour la femme, mais ne pas faire 5 min au moins durant la pénétration peut être frustrant pour l’homme et en retour très énervant pour la femme.

Il arrive souvent que la femme et l’homme soient dans une posture qui les empêche de faire des préliminaires et de passer directement à l’acte. Dans ce cas précis, cette pénétration doit être de qualité pour satisfaire au maximum la femme en lui faisant oublier les préliminaires.

 

Pénétration : Ce qu’il faut faire pour bien faire l’amour à une femme

L’homme devra toujours attendre à ce que la femme ait lubrifié au maximum avant de la pénétrer. Dans le cas où la femme ne lubrifie pas assez, l’homme peut se procurer un lubrifiant pour sa conjointe ou alors utiliser le bout de son pénis pour frotter délicatement le clitoris, ce qui favorisera très rapidement la lubrification de la partie génitale.

Pour effectuer une pénétration de qualité, l’homme doit s’assurer d’être en contact de la partie sensible (cou, nuque, lèvres…) de sa conjointe lors de la pénétration. Il doit caresser ou embrasser cette zone en même temps qu’il la pénètre. Ceci procurera à la femme deux fois plus de plaisir sur-le-champ. Retenez que la pénétration de qualité doit être courte (moins de 15 min) et intense.

Pour accélérer le plaisir lors de la pénétration, il est conseillé aussi de mettre l’auriculaire (le plus petit doigt) dans l’anus de la femme et au même moment continuer de faire les va et viens. Ne pas faire de va et viens avec le petit doigt, le laisser juste à l’intérieur. Notez que certaines femmes peuvent être mal à l’aise la première fois. Dans ce cas précis l’homme ne doit pas insister, mais plutôt le refaire la prochaine et au bout des trois fois elle se laissera aller et goutera enfin à ce plaisir.

L’homme doit aussi savoir reconnaître les gémissements de sa partenaire durant la pénétration. Lorsque les gémissements signifient qu’elle a mal, il est conseillé de ralentir le rythme ou changer automatiquement de position. Par contre lorsqu’elle poussera des cris de plaisir l’homme pourra accélérer le rythme, tout en la caressant.

 

Pénétration : Ce qu’il ne faut pas faire pour bien baiser une femme avec respect

L’homme devra absolument éviter d’accéléré ses va et viens une fois qu’il a pénétré la femme. Cette pratique peut facilement blesser la femme et causer des infections qui seront néfastes pour les activités sexuelles du couple. La femme sera effrayée à l’idée de sortir avec son conjoint et se stresse l’empêchera d’avoir de tirer son plaisir. Le mieux est de commencer lentement tout en changeant le rythme au fur et à mesure.

Il faut éviter de durer assez longtemps dans une même position, car cela épuise les deux partenaires. Le changement de position permet non seulement de souffler un instant, mais aussi de varier les plaisirs.

En gros bien faire l’amour à une femme en la pénétrant dépend aussi de l’humeur de cette dernière. Si elle n’est pas soucieuse et n’a aucun problème personnel ou de travail, tout se passera pour le mieux. Dans le cas contraire, l’homme risque d’avoir des problèmes pour bien la pénétrer et lui donner assez de plaisir.

 

Après l’acte

Nombreux sont les hommes qui ne savent pas comment se tenir ou prendre la femme après lui avoir bien fait l’amour et l’avoir fait jouir comme il se doit. Même lorsque le rapport physique n’a pas été au top comme la femme le souhaitait, si l’homme sait comment s’y prendre après les rapports, il est fort probable que la femme se dise que ce n’était qu’une simple erreur et que cet homme mérite une autre chance de pouvoir se rattraper.

Certains hommes ne comprennent pas qu’il y a aussi un travail à faire après les rapports sexuels et ont tendance à se recoucher aussitôt que tout est fini. La femme ne voudra jamais vexer l’homme en lui disant qu’il fasse une chose précise après l’acte, elle donnera toujours des indices à l’homme pour qu’il sache ce qu’elle veut. Mais la mauvaise nouvelle est que rares sont les hommes arrivent à discerner ces signes pour entreprendre des actions concrètes.

C’est généralement après avoir bien fait jouir une femme que celle-ci à une folle envie de s’enlacer et être dans les bras de l’homme. C’est à moment que la femme a souvent besoin de petites choses comme un baiser sur le front, poser sa tête ou son bras sur le cœur de l’homme et bien d’autres choses.

La bonne nouvelle est que nous ne vous laisserons pas partir ainsi. Nous vous donnerons des méthodes adéquates à utiliser lorsque vous venez de donner un orgasme à une femme.

Après avoir joui, l’homme doit impérativement rester entre 3 à 5 secondes dans le vagin de la femme tout en la fixant avec un regard qui voudra dire que vous venez d’avoir le plus grand des plaisirs. Ensuite, lui donner un petit baiser sur la bouche et se retirer d’elle. Ici encore parler avec les yeux jouera un rôle important. Pour bien faire l’amour à une femme vous devez bien finir.

Une fois retiré, l’homme doit se coucher près de la femme, fermer les yeux et la prendre dans ses bras. Si la femme s’est déjà tournée en donnant son dos à l’homme, il peut dans ce cas se coller et à elle.

Tout en ayant les yeux fermés avec la femme dans ses bras ou collée contre elle, l’homme devra parler dans son cœur et dire à quel point il est amoureux de cette femme, à quel point il est fier de l’avoir à ses côtés. Il doit parler avec son cœur et sentir l’émotion de tout ce qu’il dit passer dans tout son corps. Ceci va créer une véritable connexion entre lui et la femme et elle recevra toutes les énergies positives vis-à-vis d’elle qu’il dégage.

Après cette étape l’homme pourra dormir avec la femme dans ses bras et faire en sorte qu’il se réveille avant elle pour pouvoir lui faire un café ou toute autre chose qu’elle adore avoir au réveil.

Notez que toutes ces pratiques sur comment bien faire l’amour à une femme ne doivent pas être répétés fréquemment sinon la femme ne trouvera plus goût à cela. Ils doivent être faits lors des grandes occasions comme son anniversaire, la fête de St-Valentin et bien d’autres.

Ainsi vous lui donnerez toujours une raison de vous aimer et de rester avec vous.

Comment bien faire l’amour à une femme ? Voilà vous avez toute l’information qu’il vous faut. Allez voir mes autres articles pour en apprendre plus.

Voici 8 positions que vous devez maîtriser et qui doivent pouvoir vous aider à durer plus longtemps au lit : 8 Positions pour durer plus longtemps au lit