Comment durer plus longtemps au lit – 5 Trucs pour retarder l’éjaculation

 

 

Comment durer plus longtemps au lit et retarder l’éjaculation précoce? C’est tout simplement se contrôler pour pouvoir tenir le plus de temps possible avant d’éjaculer lors d’un acte sexuel. C’est également donner le temps à son partenaire de jouir avant soi, ou de jouir en même temps qu’elle.

Et si c’était l’éjaculation précoce ? Et s’il s’agissait de stress ? Et si elle trouve que je suis un mauvais coup ? Les hommes se posent beaucoup de questions. Que ce soit pour prévenir l’éjaculation prématurée ou pour tout simplement être plus endurant, nous voudrions tous tenir plus longtemps au lit. La bonne nouvelle, c’est que c’est tout à fait possible et réalisable.

Qu’à cela ne tienne, des techniques et des solutions simples existent pour retarder l’éjaculation précoce. Vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas satisfaire longuement votre chérie au lit. Pour cela, voici une liste d’exercices à faire et d’actions concrètes qui vous permettront d’avoir une relation plus épanouie avec votre partenaire, de vous débarrasser de l’éjaculation précoce et de tenir plus longtemps.

 

Communiquez avec votre partenaire pour durer plus longtemps

Nos petits soucis masculins, on n’a pas toujours envie de les partager, et encore moins avec notre chérie. La virilité masculine masculine veut que l’on soit performant à tout moment et que l’on assure à chaque fois. Et pourtant, je vous conseille fortement l’option de la communication pour vuos aider à retarder votre éjaculation.

Pour commencer, parlez de votre éjaculation précoce si c’est le cas. Un partenaire amoureux sera compréhensif et attentif. Vous êtes un être humain avec des défauts, qui sont communs à beaucoup d’hommes. De plus, plus vous allez être ouvert, plus votre partenaire appréciera votre franchise et voudra chercher des solutions avec vous.

Continuez ensuite à discuter pendant vos moments coquins. Il ne s’agit pas d’entamer de longues conversations, mais tout simplement de se dire des petits mots pendant l’acte.

Si vous ressentez un besoin de ralentir le rythme, chuchotez les mots « doucement » ou « moins vite » à votre partenaire. Si ce que votre partenaire fait est trop intense, faites-le savoir, mais gentiment et sensuellement. N’importe quelle femme serait ravie d’entendre qu’elle vous donne du plaisir, et ne se frustrera pas de devoir baisser le rythme, car tout ce qu’elle voudra, c’est que l’acte sexuel dure longtemps.

Dits avec le bon ton, ces mots seront entendus et appliqués. Votre chérie s’adaptera à vous et vous allez ainsi tenir longtemps au lit.

 

Évacuez la pression pour prolonger le plaisir

Beaucoup d’hommes ne se l’avouent pas, mais on se met souvent la pression tout seul. Et si vous essayiez tout simplement d’être moins anxieux ?

Il est tout à fait normal de stresser avant l’acte, surtout dans le cas où vous êtes en face d’un nouveau partenaire, ou si cela fait longtemps que vous n’avez pas eu d’activité sexuelle. La simple idée de vouloir durer longtemps au lit peut être une source de stress. Le monde de la pornographie et la pression sociale sont souvent les origines de ce stress qui nous monte à la tête.

Il existe des solutions simples pour vous relâcher et avoir moins de pression, que ce soit au niveau physique ou au niveau mental. En effet, durer plus longtemps au lit, c’est une combinaison d’endurance physique et de calme au niveau psychologique. À vous de trouver la technique qui vous convient le mieux.

Vous pouvez pratiquer des petits exercices réguliers de relaxation et de respiration. Cela relâchera et détendra vos muscles. Vous pouvez aller plus loin avec le yoga, ou même des exercices de méditation. Cela va vous aider à évacuer toute la pression que vous avez.

Vous ressentirez les effets autant physiquement que mentalement. Votre corps sera plus souple et plus relâché, et vous serez moins anxieux et plus serein. Avec un esprit plus calme, vous serez capable de retarder l’éjaculation et de durer au lit.

 

Les préliminaires pour étirer le plaisir au lit

Les préliminaires, c’est important! Mettre plus de temps sur les préliminaires va augmenter la durée de l’acte sexuel dans la chambre à coucher. Passer du temps sur les préliminaires avant l’acte sexuel lui-même, c’est donner de l’importance à son partenaire. En vous concentrant d’abord sur votre partenaire, vous allez lui procurer un plaisir tel qu’elle ne vous en voudra pas si vous jouissez rapidement.

Un autre avantage des préliminaires est le fait qu’en donnant d’abord le maximum de plaisir à votre partenaire, cette dernière voudra vous renvoyer l’ascenseur. Une femme recherche un homme qui écoute ses désirs et ses envies. À vouloir être performant à tout prix sans savoir ce que veut réellement votre partenaire, vous allez être tous les deux déçus. N’oubliez pas que vous êtes deux quand vous faites l’amour, et qu’au-delà de votre plaisir à vous, il y a aussi celui de votre partenaire, et cela ne s’arrête pas uniquement à la pénétration, d’où l’importance des préliminaires.

Les préliminaires, ce n’est pas seulement avant l’acte, mais également pendant. En effet, si vous êtes sur le point de jouir, retirez-vous d’elle et passez à l’oral. C’est une autre façon de stopper la jouissance prématurée, mais tout en continuant les ébats. Ne stimulez pas / plus vos zones très érogènes, car cela risquerait de relancer votre grande excitation. Concentrez-vous sur le côté câlin et sensuel afin de répartir le plaisir sur tout votre corps. Et surtout, concentrez-vous sur votre partenaire. Elle ne pourra qu’apprécier ce moment de douceur et cela vous aidera à ralentir votre éjaculation.

 

Connaissez-vous le « start and stop » ?

Start and stop, ou « commencer et s’arrêter » en français : c’est une des techniques les plus efficaces lorsque l’on souhaite durer plus longtemps au lit et retarder l’éjaculation. Il n’y a rien de sorcier, il s’agit tout simplement de ralentir sa cadence, voire de faire une pause, lorsqu’on est sur le point d’avoir un orgasme.

L’exercice peut être difficile au début, mais vous allez rapidement l’assimiler avec l’habitude. Lorsque vous êtes au point de l’excitation ultime et que vous sentez l’éjaculation arriver, prenez le contrôle de votre corps et arrêtez-vous juste avant. Cela va baisser votre excitation et vous pourrez repartir de plus belle. Une fois l’excitation baissée, recommencez, et refaites la même chose à chaque fois que vous devenez trop excité au point de jouir.

Le fait de s’arrêter stoppe votre haut niveau d’excitation, une fois redescendu, vous pourrez faire l’amour à nouveau, non pas en repartant de zéro, mais avec un organe moins sensible qu’avant et moins prêt à exploser.

Le « start and stop » est une technique, mais aussi et surtout un exercice que vous pouvez pratiquer seul en vous masturbant, le temps de bien connaître votre corps, mais surtout votre organe et son fonctionnement.

 

Masturbez-vous pour apprendre à retarder l’éjaculation

La masturbation, oui, mais pas n’importe comment. Ici, vous n’allez pas vous masturber comme vous le faites d’habitude. Souvent, on se masturbe « vite fait  bien fait ». Oubliez cette façon de faire, car le but est de prendre votre temps, comme s’il s’agissait d’un entraînement à l’acte sexuel.

Appliquez exactement les mêmes conseils et techniques pour les rapports sexuels lorsque vous vous masturbez : détendez-vous, relâchez votre corps et respirez, prenez tout votre temps, etc.

Appliquez également la technique du « start and stop ». Dès que vous sentez  l’excitation monter au plus haut, ralentissez votre rythme ou stoppez pour baisser le trop d’excitation. Continuez à vous masturber une fois que vous aurez calmé vos ardeurs.

En pratiquant la masturbation, vous allez pouvoir identifier le moment avant lequel vous allez jouir. Grâce à cela, vous pourrez rebondir et agir en conséquence la prochaine fois que vous saurez si vous êtes sur le point de jouir.

Pratique très saine, la masturbation est connue pour être efficace contre les problèmes d’éjaculation précoce. À terme, elle vous aide à devenir plus endurant au lit, et vous permet de maîtriser le moment de votre éjaculation.

Petite piqûre de rappel, la masturbation ici est conseillée pour vous entraîner à durer plus longtemps au lit. Ne devenez pas accro à la masturbation de façon à ne plus vouloir de partenaire sexuel, ce n’est pas le but recherché, au contraire. La masturbation ne doit pas non plus peser sur votre motivation à passer à l’acte.

 

Traitements par ordonnance pour retarder l’éjaculation précoce

Dans les cas de dysfonctionnement érectile ou d’éjaculation précoce, il existe d’autres méthodes que vous pouvez appliquer, mais qui passent par le traitement. Il s’agit souvent de traitements par ordonnance qui incluent la prise de comprimés pour retarder l’éjaculation ou de crèmes qui désensibilisent les terminaisons nerveuses.

Il existe également des pilules pour durer plus longtemps au lit, et donc la prise vous aide à maintenir une érection grâce à une augmentation du flux sanguin, la plus connue étant le Viagra, la fameuse petite pilule bleue.

Bien qu’efficaces, les pilules, comprimés et crèmes sont des solutions à court terme qui sont très ponctuelles.

Optez pour les exercices réguliers pour une efficacité à long terme, si ce n’est à vie. En effet, comme tout type d’apprentissage, durer plus longtemps au lit s’apprend, demande du temps et des exercices. Ne soyez pas pressés, sinon cela ne marchera pas.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que quand vous faites l’amour, vous êtes deux. Ainsi, prenez votre temps, respirez et soyez serein, écoutez les envies et les besoins de votre partenaire, parlez-lui et prenez du plaisir, aussi longtemps que ça puisse durer. Lisez mes autres articles pour apprendre comment durer dans la chambre à coucher et retarder l’éjaculation.

 

Amour Solution
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: