Comment faire jouir une femme? Trucs pour lui donner un orgasme.

Comment faire jouir une femme ? C’est là la question que la grande majorité des hommes se posent. Absence de recette miracle, méconnaissance des organes sexuels féminins, beaucoup d’hommes continuent de s’interroger. Et à raison… en effet, seulement une minorité de femmes atteignent l’orgasme pendant un rapport sexuel. Faire jouir une femme est donc souvent bien plus compliqué qu’il n’y parait. Pourtant cela est loin d’être mission impossible ! De ce fait, et bien que chaque femme soit unique et que la communication avec votre partenaire soit, de ce fait, une condition centrale d’un rapport sexuel réussi, voici quelques informations sur l’orgasme féminin et quelques conseils à suivre pour permettre à votre partenaire de l’atteindre.

Tout d’abord pour faire jouir une femme une femme, il est primordial que votre partenaire soit dans le bon état d’esprit lorsque vous initiez un rapport sexuel. Une femme préoccupée, fatiguée ou contrariée aura plus de mal ou prendra plus de temps à atteindre l’orgasme. En tant que partenaire, il est donc de votre devoir de la mettre à l’aise, de créer un environnement ou elle sera plus réceptive au plaisir et surtout de favoriser la communication. Le sentiment de sécurité est un autre élément clé. Instaurez un climat de confiance, assurez-vous que votre partenaire soit bien dans sa peau etc. pour cela, rien n’égale les préliminaires. Ne la pressez pas, prenez le temps de la faire languir et fiez-vous à son langage corporel ! Elle tremble et son rythme respiratoire s’intensifie ? C’est bon signe ! Elle reste de marbre ? Changez de technique au plus vite, celle que vous appliquez ne lui convient pas. Mais justement quelles sont ces techniques ? Il existe en effet plusieurs « voies » pour mener la femme à l’orgasme. Les voici :

Les zones érogènes chez la femme :

Pour faire jouir une femme vous ne pouvez ignorer les zones sensibles de la femme. Commençons par parler des zones érogènes chez la femme ? Où sont-elles et à quoi servent-elles ? Les zones érogènes sont des parties du corps aux terminaisons nerveuses nombreuses et par conséquent sont des zones très sensibles au toucher et qui, si elles sont stimulées, déclenchent le plaisir sexuel. Nous avons créé un Top 5 des zones érogènes chez la femme et les techniques pour les stimuler.

  • Le clitoris

C’est sans doute la zone la plus connue et la plus sensible. Celle qui amènera votre partenaire vers l’orgasme et au 7e ciel. Nous reviendrons plus tard dans cet article sur les techniques pour atteindre le septième ciel par l’orgasme clitoridien. C’est une des zones les plus importantes pour faire jouir une femme.

  • Le vagin et les lèvres

Zone moins sensible, elle n’en reste pas moins une pierre angulaire du plaisir féminin. N’hésitez pas à jouer doucement avec les lèvres de votre partenaire pour faire monter l’excitation et le plaisir.

  • La bouche

Une évidence ? beaucoup ignorent que la bouche d’une femme est en fait une zone érogène. Alors, à vos baisers ! Mordillez, léchez, utilisez votre langue etc. Soyez ingénieux et créatifs pour exciter votre partenaire…

  • La nuque

Grande oubliée des zones érogènes, la nuque n’en reste pas moins un endroit particulièrement sensible de l’anatomie féminine. Bien stimulée, elle est capable de prodiguer des sensations exceptionnelles, allant du frisson à la chair de poule. Du baiser en passant par de légères morsures ou des mouvements de langue,

  • Les seins et les mamelons

Zone extrêmement érogène et emblème du plaisir sexuel féminin, les seins et les mamelons, lorsqu’ils sont correctement stimulés, peuvent conduire votre partenaire à l’orgasme. Certaines femmes peuvent même jouir à partir des seins. Nous reviendrons plus en détails sur les techniques exactes pour exciter correctement cette zone.

Il est également à noter que l’intérieur des cuisses, les épaules, le ventre, les hanches, les poignets et le bas du dos sont également des zones très érogènes et qui méritent de ce fait toute votre attention !

Passons maintenant aux différents types d’orgasmes et aux techniques permettant d’aider votre partenaire à les atteindre.

 

L’orgasme par le clitoris :

Savoir donner un orgasme par le clitoris est important pour faire jouir une femme. Apprenez à connaitre le corps de votre partenaire. Le clitoris est un organe se situant au sommet des petites lèvres, à quelques centimètres au-dessus du vagin. Il est le principal vecteur du plaisir sexuel féminin et mène bien souvent à l’orgasme. C’est pour cette raison que l’orgasme par le clitoris est le plus connu chez la femme et bien souvent du plus facile à atteindre. Encore faut-il savoir comment s’y prendre… Voici trois techniques pour amener votre partenaire vers l’orgasme par la stimulation de son clitoris :

-Technique avec les doigts pour faire jouir une femme

Une des possibilités est d’utiliser vos doigts afin de donner un orgasme à une femme. La technique la plus commune est celle qui consiste à utiliser le pouce et l’index (ou bien le majeur) de la même main. Cela permet une double stimulation des organes sexuels féminins : le pouce excitant le clitoris par de petits mouvements circulaires sur son extrémité et l’index (ou le majeur) stimulant le vagin. N’hésitez pas à humidifier vos doigts avec votre salive ou à l’aide d’huile ou d’un lubrifiant pour plus de fluidité. Variez également le rythme et l’intensité de vos gestes afin qu’ils ne soient jamais répétitifs et que votre partenaire s’ennuie ! La clé est d’éviter toute précipitation et de faire monter le plaisir lentement.

Pour une stimulation exclusive du clitoris, vous pouvez également placer deux doigts de chaque côté de l’organe et le masser délicatement. Utilisez un doigt de l’autre main pour caresser le bouton du clitoris en n’oubliant toujours pas de varier pression et vitesse !

-Techniques avec la bouche pour lui faire monter au 7e ciel

Aussi connue sous le nom de cunnilingus, la technique pour faire jouir une femme en stimulant son clitoris avec sa bouche et sa langue est l’une des plus rapides et des plus efficaces pour mener votre partenaire à l’orgasme.

Pourtant, certaines femmes sont gênées à l’idée d’en recevoir un. Une étape fondamentale et donc de s’assurer que votre partenaire est à l’aise. Vous pouvez la caresser et l’embrasser sur le ventre, et les cuisses, en particulier l’intérieur des cuisses qui est une zone très érogène. N’hésitez pas à déjà utiliser votre langue voire à mordiller un peu selon ce que votre partenaire semble apprécier. Concentrez-vous ensuite uniquement sur son sexe : embrassez-le et léchez-le un peu partout afin de ne laisser aucune zone de côté. Commencez doucement puis augmentez l’intensité et la pression de vos lèvres sur le sexe de votre partenaire. Si cette dernière commence à frémir et à se laisser aller à vos caresses et baisers c’est très bon signe ! Passez alors au clitoris. Embrassez-le doucement, procédez à des mouvements circulaires avec votre langue. D’abord sur un rythme lent, assurez-vous ensuite d’augmenter l’intensité de ces mouvements circulaires de la langue au fur et à mesure que le plaisir augmente chez la femme. A ce stade, la clé est de varier le rythme et les sens de variations. Les plus aventureux introduirons alors un doigt dans le vagin de leur partenaire tout en continuant à lui embrasser le clitoris. Lorsque votre partenaire commence à gémir, c’est que vous avez trouvé le bon rythme et le bon endroit : ne changez rien ! Continuez à stimuler la zone sur le même rythme : l’orgasme n’est plus très loin… Lorsque votre partenaire commence à jouir, continuez à stimuler son clitoris pendant quelques secondes puis laissez la magie du plaisir opérer…  À vous de jouer! Faites la jouir et donnez lui un orgasme avec votre langue.

Technique avec des positions sexuelles pour faire jouir une femme par le clitoris

Enfin, dernière technique de stimulation clitoridienne : les positions sexuelles qui facilitent le frottement de l’organe contre le pubis de l’homme lors de la pénétration. Nous en avons sélectionné quelques-unes :

  • Le missionnaire inversé ou la position de l’Andromaque :

C’est sans aucun doute la position la plus connue pour la stimulation du clitoris. La femme est assise à califourchon sur le sexe de son partenaire et peut ainsi stimuler son clitoris grâce aux frottements. Elle contrôle alors la pression et le rythme de ces frottements. Contrairement aux deux précédentes techniques, cette fois c’est donc la femme qui contrôle !

  • La position dite du « cadenas » :

En plus d’accentuer la stimulation clitoridienne, cette position est excitante, car elle invite à sortir du cadre conventionnel du lit. Table, îlot de cuisine… Dans cette position la femme est assise au bord d’un meuble avec les jambes croisées autour des reins de son partenaire. Les frottements contre le clitoris sont alors intenses et peuvent donner un orgasme à une femme.

  • La position dite du « cheval renversé » :

Variante du missionnaire inversé, dans cette position la femme fait face aux jambes de son partenaire et à ainsi la possibilité de bouger son bassin en frottant son clitoris contre les cuisses de son homme. De nouveau, c’est la femme qui détient le contrôle du rythme et de l’angle de pénétration.

  • La position du missionnaire :

Grand classique des positions sexuelles, le missionnaire n’en reste pas moins une valeur sure. L’homme stimule alors le clitoris de sa partenaire grâce aux mouvements de va-et-vient induits par la pénétration. Une astuce pour encore plus de sensations et de stimulation clitoridienne : vous pouvez surélever le bassin de votre partenaire à l’aide d’un coussin placé dans le creux de ses hanches.

  • L’orgasme par le point G

Mythe ou réalité, l’existence du point G a longtemps été débattue. Pourtant, il existe bel et bien et sa stimulation entraine un orgasme vaginal chez la femme. Un autre moyen de faire jouir une femme. On aime ça la variété.

 

-Où le trouver ?

Les parois du vagin sont des zones très érogènes chez la femme, en particulier le point G. Alors, où se trouve-t-il ? On estime, selon les femmes, qu’il se trouve de 1 à 4 cm de l’entrée du vagin sur sa face antérieure (côté ventre). Il ferait également la taille d’une pièce de monnaie. Lors de sa stimulation, le tissu se gonfle et provoque un orgasme vaginal. Trouver le point G requiert une bonne connaissance de son corps c’est pourquoi nous vous conseillons vivement de vous faire guider par votre partenaire. À noter que le point G se dévoile plus facilement si votre partenaire est déjà lubrifiée et excitée…

-Technique(s)

La meilleure technique pour partir à la recherche et stimuler le point G reste l’usage de ses doigts. Insérez un doigt bien lubrifié jusqu’à hauteur de la deuxième phalange puis recourbez-le à l’intérieur du vagin de votre partenaire. Frottez doucement la zone jusqu’à trouver le point G, puis continuez à le stimuler par des frottements, de légères pressions tout en variant les sens et le rythme. Soyez attentif au langage corporel de votre partenaire et continuez votre travail de doigtage ainsi jusqu’à l’orgasme.

La pénétration, les mouvements de va-et-vient répétitifs et les frottements qu’elle occasionne sont également un bon moyen de trouver et de stimuler le point G de votre partenaire. N’hésitez pas à attarder votre pénis sur cette zone érogène lors de la pénétration, votre partenaire ne vous en remerciera que plus !

 

L’orgasme Deep Spot

-Où le trouver ?

Encore un autre moyen de faire jouir une femme. Elles sont chanceuses les femmes. Le Deep Spot ou « point profond » est point semblable au point G se situant également dans le vagin, mais au plus profond de ce dernier. En effet, on estime qu’en moyenne, le « front spot », premier point du « Deep Spot » se trouve à environ 7 cm de l’entrée du vagin tandis que le « back spot » se trouve à environ 9 cm. Les effets d’une stimulation de ces points sont extrêmement jouissifs et sont même connus pour être encore plus intenses qu’une stimulation du point G. La

-Technique(s)

Plusieurs techniques existent afin de trouver et de stimuler le « Deep Spot ». La première est la pénétration. Assurez-vous que votre partenaire soit suffisamment lubrifiée, ce qui multipliera pour elle les chances de ressentir la jouissance occasionnée par la stimulation du « Deep Spot » par le sexe masculin. Les positions à privilégier pour une stimulation par la pénétration sont : la levrette et le missionnaire avec les jambes de la femme sur les épaules de l’homme. En effet, elles assurent une pénétration plus profonde que des positions plus « classiques » et augmentent ainsi les chances d’atteindre le point de jouissance.

La deuxième technique consiste à stimuler le « Deep Spot » avec les doigts pour donner un orgasme à une femme. Insérez votre majeur ou votre index dans le vagin de votre partenaire. Pour une stimulation du « Front spot », insérez votre doigt le long de la partie supérieure du vagin et, délicatement, remontez le long de ce dernier jusqu’à atteindre une zone douce au toucher. Appuyez légèrement sur cette zone, c’est le « Front Spot ». Votre partenaire devrait alors manifester des signes de plaisir voire de jouissance. Pour une stimulation du « Back Spot », répétez la même technique en ayant demandé cette fois à votre partenaire de se mettre sur le ventre. Ce point est un peu plus en profondeur dans le vagin et est également encore plus sensible. Enfin, pour une stimulation des deux « Deep Spot » en même temps, lubrifiée bien votre partenaire et insérez deux doigts dans son vagin, puis reproduisez les gestes décrits précédemment.

 

L’orgasme des seins.

Les seins sont une zone très sensible chez la femme et sont vecteurs de plaisir sexuel. Pourtant, très peu savent qu’il est possible pour une femme d’atteindre l’orgasme en ne faisant rien d’autre qu’en les stimulant. Cependant ce type d’orgasme n’est pas aussi facile à obtenir qu’un orgasme vaginal ou clitoridien. Explications.

-Technique(s)

Patiente et variation des techniques sont les deux éléments clés pour amener votre partenaire vers l’orgasme des seins. Vous pouvez commencer par les stimuler en les massant doucement. Continuez en léchant, en mordillant ou en pinçant doucement le téton. N’hésitez pas à tenter la double stimulation des seins avec votre bouche et du clitoris avec vos doigts pour encore plus de plaisir pour votre partenaire. Il s’agit de la meilleure technique pour mener votre partenaire à l’extase.

 

Les positions sexuelles pour faire jouir une femme

Nous l’avons vu, certaines positions sexuelles peuvent entrainer un orgasme clitoridien chez les femmes. De manière générale, les positions les plus stimulantes sont donc celles qui permettent un frottement du clitoris contre le pubis de son partenaire ou celles qui entrainent une pénétration profonde… ou celles qui combinent les deux !

Parmi ces positions qui permettent une pénétration plus profonde et donc plus jouissive pour la femme, on retrouve par exemple : la levrette ou bien le missionnaire avec les jambes de votre partenaire posées sur vos épaules. Ces deux positions augmentent la profondeur de la pénétration et décuplent le plaisir chez la femme.

  • Astuces pour aider la femme à atteindre l’orgasme.

Enfin, après vous avoir dévoilé en détail tous les types d’orgasmes et les techniques pour aider votre partenaire à atteindre l’extase, voici quelques astuces supplémentaires.

N’hésitez pas à lui laisser prendre le contrôle lors du rapport sexuel. En effet, qui mieux qu’une femme pour connaitre son propre corps ? Écoutez votre partenaire, elle saura vous guider et laissez-lui trouver le rythme qui lui convient pour la faire jouir. La deuxième astuce est de lui demander ce qu’elle aime tout au long du rapport. Lors du massage des seins, aime-t-elle cela ? Souhaite-t-elle plus de pression ? Sans pour autant couper l’élan du rapport sexuel, assurez-vous que vous faites bien les choses en fonction de ce qu’elle aime recevoir. Enfin, dernière astuce et non des moindres : soyez dans le moment présent. Vivez cet instant et l’acte sexuel avec elle. Prenez votre temps et essayez d’être le plus en harmonie possible avec votre partenaire. En effet, malgré toutes les techniques que vous nous avons donné dans cet article, la clé d’un rapport sexuel satisfaisant pour les deux parties reste la communication entre les amants.

Orgasmes simultanés : Comment faire jouir une femme en meme temps que vous?

Donner un orgasme à une femme et à vous en même temps est magique. Souvent considéré comme l’apogée de la connexion sexuelle entre votre partenaire et vous, l’orgasme simultané n’en reste pas moins difficile à atteindre et requiert une bonne technique. La clé pour parvenir à ce type d’orgasme est d’attendre son partenaire et donc d’être à son écoute. La communication joue alors un rôle clé, encore plus important que pour les types d’orgasmes précédemment cités. Si vous sentez l’orgasme arriver, prévenez votre partenaire et décidez ensemble d’accélérer ou de ralentir le rythme. N’hésitez pas non plus à changer de position. Si vous être prêt de l’orgasme alors que votre partenaire ne l’est pas, passez par exemple à une position où la pénétration est plus profonde ou une position dans laquelle le clitoris est plus sollicité. Vous pouvez même envisager de stopper la pénétration, le temps de faire monter le plaisir chez votre partenaire.

Attention cependant à ne pas passer à côté du réel plaisir d’une relation sexuelle. En effet, à vouloir trop contrôler son propre orgasme voire celui de sa partenaire, il est possible de se déconnecter de son plaisir. Ajuster son rythme, changer de position, sont autant d’éléments qui peuvent freiner le plaisir et qui demandent beaucoup de contrôle à un moment où le corps est sensé se laisser aller à l’excitation et ressentir les choses plutôt que réfléchir.

L’orgasme simultané est certes la preuve d’une communication efficace entre partenaires, mais il ne doit en aucun cas être considéré comme l’orgasme ultime ou bien comme l’unique preuve de l’harmonie sexuelle d’un couple. Il est aussi intéressant de laisser la place à d’autres formes de jouissances comme celles que nous avons décrites précédemment. Gardez à l’esprit qu’un couple ayant des orgasmes séparés peut très bien être à 100% épanoui dans sa vie sexuelle !

 

Sexe anal

Pratique sexuelle très taboue, encore aujourd’hui, le sexe anal n’en reste pas moins un vecteur de plaisir et d’excitation sans pareil. Peur d’avoir mal, sentiment que la position est dégradante, etc. de nombreuses femmes refusent de s’adonner à la sodomie. Et pourtant, avec un partenaire attentif et respectueux, la sodomie peut être l’occasion de découvrir une nouvelle source de plaisir et d’excitation. Certaines femmes ne veulent jouir qu’avec une pénétration anale, une fois avoir découvert ce plaisir fou.

-Technique(s)

Il est possible de donner un orgasme à une femme avec une pénétration anale. Avant de s’adonner à la sodomie, quelques précautions sont à respecter : pensez à bien lubrifier l’anus de votre partenaire. En effet, à l’inverse du vagin qui sécrète son propre lubrifiant naturel, l’anus reste sec et pour que la pénétration se fasse en douceur et sans douleur, il est nécessaire de lubrifier correctement la zone. Privilégiez les lubrifiants à base d’eau et de silicone qui sont moins gras que la vaseline. Ensuite, soyez très doux lors de la pénétration. C’est le moment que le plus de femmes redoutent et il est essentiel d’y aller en douceur et d’être attentif aux réactions de sa partenaire. Nous ne le répèterons jamais assez, mais la communication est la clé d’un rapport sexuel jouissif pour les deux parties ! Vous pouvez également introduire un doigt dans l’anus de la femme avant de la pénétrer avec votre pénis afin de détendre la zone et de rendre l’acte plus facile et moins douloureux s’il s’agit de la première fois et que votre partenaire est un petit peu stressée. Vous pouvez également initier la sodomie par des caresses anales.

Si vous souhaitez y aller en douceur, vous pouvez également faire usage de sextoys. Ils permettront de faire découvrir à vos partenaires les sensations induites par la stimulation de cette zone érogène sans pour autant être autant connoté « domination » que la pénétration du pénis. Godes, perles anales, anus pickets, plugs, les formes ne manquent pas et l’avantage est que les deux partenaires peuvent en faire usage !

Les meilleures positions pour le sexe anal

La levrette reste la position la plus commune lors de la pratique de la sodomie. En plus d’une pénétration en profondeur, elle permet une stimulation du clitoris voire de la poitrine pour encore plus de plaisir ! Il est possible de la pratiquer à quatre pattes ou bien à plat ventre sur le matelas pour plus de confort (vous pouvez également glisser un coussin entre le lit et le bassin de votre partenaire afin de lui surélever légèrement les hanches et de découvrir un nouvel angle de pénétration). Pour une sodomie moins « dominatrice » et plus en douceur, pourquoi ne pas tenter la position de la cuillère ?

  • L’analdigitus : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la pénétration de l’anus de votre partenaire à l’aide d’un ou plusieurs doigts. C’est une pratique qui est souvent moins douloureuse que la pénétration par le sexe masculin et elle est tout autant vectrice de plaisir. Comme indiqué, l’analdigitus peut être pratiqué avant la sodomie afin de détendre la zone ou bien lors d’un orgasme clitoridien dans le but de stimuler en même temps plusieurs zones érogènes. Comme pour la sodomie, n’hésitez pas à bien lubrifier vos doigts et l’anus de votre partenaire pour éviter toute irritation.

  • L’anulingus : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la version annale du cunnilingus. De nombreuses femmes peuvent atteindre l’orgasme anal grâce à cette pratique, car elle permet de stimuler une zone particulièrement érogène de l’anatomie féminine sans pour autant avoir recours à la pénétration. Cet acte se fait sans douleur, mais peut occasionner une certaine gêne chez votre partenaire. Rassurez-là et proposez-lui de prendre une douche avec vous avant de vous adonner à cette pratique.

 

Les jeux érotiques :

Les jeux érotiques peuvent être une source de plaisir insoupçonnée et permettront de pimenter vos ébats avec votre partenaire. Outre le fait qu’ils permettent de booster la libido, ils offrent également une alternative sexuelle intéressante et excitante. Si vous souhaitez tenter l’expérience afin d’amener votre partenaire au septième ciel de manière originale, alors les options sont multiples :

Tout d’abord vous pouvez avoir recours aux accessoires. Ils requièrent moins d’imagination que les jeux de rôles et sont tout autant appréciables. Que ce soit des menottes, des accessoires, des sextoys ou bien des pratiques SM, il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Pensez également à lui bander les yeux et à la caresser. Cette pratique permet de s’ouvrir à de nouvelles sensations et de réveiller les sens. Discutez-en au préalable avec votre partenaire et renseignez-vous sur ce qu’elle souhaite utiliser. Mettez-vous d’accord et le tour et joué ! Vous ne regretterez pas d’avoir pris la décision de pimenter ainsi vos ébats…

Vous pouvez également recourir aux jeux de rôle. Avec un scénario et pourquoi pas des déguisements, ils peuvent s’avérer très excitants chez certains couples. Se mettre dans la peau d’un autre le temps d’un rapport sexuel, c’est parfois se détacher du quotidien voire de la routine afin de décupler les sensations de plaisir et s’offrir à quelque chose de nouveau. Définissez le scénario à l’avance et soyez créatif : tout est permis à condition que votre partenaire soit également consentante.

Enfin, vous pouvez également investir dans des jeux coquins. Jeu de l’oie coquin, lots de deux dès (le premier indiquant une action, le second une partie du corps) sont autant de moyens originaux de pimenter votre vie sexuelle et celle de votre partenaire. Ils vous permettront également de mettre en œuvre les techniques apprises dans cet article ! Lécher, embrasser, mordiller, sont des actes d’éveils au plaisir… Ils sont tous réalisés avec votre bouche. Aussi, pourquoi ne pas badigeonner le corps de votre partenaire d’un aliment que vous aimez ? Crème chantilly, chocolat, confiture, miel, etc. Dégustez votre saveur favorite directement sur le corps de votre partenaire. Elle ne vous en remerciera que plus ! Vous pouvez même les utiliser pour pimenter les différents types d’orgasmes précédemment décrits. Badigeonnez ces zones érogènes ainsi que ses parties génitales et laissez votre gourmandise s’exprimer !

 

En conclusion, nous avons passé en revue dans cet article les types d’orgasmes et les manières de faire jouir une femme. Il est important de garder à l’esprit que toute femme est différente et qu’il ne s’agit que de recommandations générales applicables au plus grand nombre. C’est pourquoi il est primordial de mettre la communication avec votre partenaire au centre du rapport sexuel, afin d’en faire une expérience inoubliable et pour elle et pour vous ! Comment donner un orgasme à une femme ou comment faire jouir une femme? Ce n’est plus un secret pour vous. Chaque personne est unique et c’est donc ainsi que doit également être tout rapport sexuel : unique, respectueux de votre partenaire et jouissif ! À vous de jouer !

Le guide complet sur : Comment bien faire l’amour à une femme ? Apprenez à bien baiser une femme. Tout à un seul endroit : Comment bien faire l’amour à une femme ? Apprendre à bien baiser

Amour Solution
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: