January 13

0 comments

L’impuissance : cause et traitement naturel | Soignez la dysfonction eréctile

By Amour Solution

January 13, 2019


 

 

Quels sont les causes et traitement à l’impuissance? L’impuissance ou la dysfonction érectile est l’impossibilité d’avoir ou de garder une érection pénienne satisfaisante pour avoir des relations sexuelles. Certes, s’il peut arriver quelquefois, de manière fortuite à beaucoup d’hommes de ne pas obtenir une érection, d’avoir une panne sexuelle ou de ne pas la maintenir, quelques-uns rencontrent de façon régulière ces difficultés.

En réalité, il n’existe pas de statistiques exactes sur les hommes concernés par ce trouble de l’érection surnommé l’impuissance, car c’est rarement signalé.

Toutefois, au Canada, on estime qu’à peu près la moitié de la gent masculine au-dessus de quarante ans a souvent quelques problèmes d’érection.

Certes, le nombre d’hommes qui souffrent de dysfonction érectile se multiplie avec l’âge, mais, néanmoins, l’impuissance ne peut être classé comme un résultat normal du vieillissement. D’ailleurs, la totalité des cas peut être soignée avec une grande réussite. Dans cette articles nous traiterons ensemble les causes et traitements de l’impuissance

Les Causes

Avant de voir les traitements à l’impuissance observons ensemble les causes de la dysfonction érectile. Une pléthore de facteurs et causes peut être à l’origine de l’impuissance. Les causes peuvent être d’ordre psychologique, mais aussi physiologique, mais pas seulement. Vous trouverez ci-dessus les causes les plus importantes :

  • des troubles circulatoires

Une érection se produit quand le sang envahit le pénis et qu’une valvule qui se trouve à la racine de l’organe l’immobilise. Si un homme arrive à avoir des érections, mais pas aussi raides, ni aussi durables que par le passé, la cause est très vraisemblablement due à des problèmes circulatoires.

Le diabète, une tension artérielle élevée, un taux élevé de cholestérol sanguin, la présence de caillots de sang et l’athérosclérose peuvent  des causes de l’impuissance. Ces troubles circulatoires constituent la cause essentielle de la dysfonction érectile. L’impuissance est généralement le premier signe visible associé à une maladie cardiovasculaire mais ne vous inquiétez pas car il y a des traitements pour l’impuissance.

  • des troubles de testostérone

Un déficit de l’hormone sexuelle mâle peut provenir d’une carence testiculaire, d’un trouble de l’hypophyse ou de l’utilisation de certaines médications.

En fait, un taux de testostérone en petite quantité est normalement dû au vieillissement. En effet, la testostérone se réduit tout à fait naturellement à mesure que les hommes vieillissent. Mais quand la réduction de cette hormone s’accompagne d’autres symptômes comme un taux d’énergie peu élevé, ou une certaine morosité ou alors une libido déficiente avec perte du désir sexuel, cela peut s’avérer le signe d’un traumatisme plus sérieux, l’hypogonadisme.

  • l’alcoolisme

L’alcoolisme chronique peut causer un trouble de l’érection, même si pendant l’acte sexuel, il n’existe pas d’alcool dans le sang

  • le tabagisme

Le tabac peut entrainer une compression des vaisseaux sanguins. Cela peut faire diminuer le débit du sang vers le pénis et causer des problèmes d’érection tel que l’impuissance.

  • les antidépresseurs, comme la paroxetine, la sertraline…,
  • les médicaments anti-cancer ;
  • les tranquillisants et les calmants comme le diazépam.
  • la drogue ;
  • les estrogènes ;
  • le préservatif ou condom,

En fait, on ne peut pas nier le fait que le préservatif peut susciter l’impuissance. Mais ce qu’on aimerait savoir si le préservatif est vraiment la cause du trouble de l’érection.

D’abord, d’après l’étude qui a été faite, il s’avère que ceux qui rencontrent des dysfonctions érectiles en enfilant un condom sont plus prédisposés que les autres à connaître les mêmes difficultés sans préservatif.

Ce n’est pas évidemment automatique, mais la probabilité est plus grande. D’autre part, la qualité de leur plaisir sexuel en général est relativement faible. En effet, chez certaines personnes, le condom peut affecter la qualité de l’érection et/ou aggraver une dysfonction érectile, mais néanmoins, le préservatif ne peut être une cause déterminante. D’autant plus que la plupart de ceux qui ont pris part à cette étude ignorent l’utilisation correcte du préservatif. Et cela pourrait entraver l’érection et être la causse de l’impuissance.

  • L’impuissance est parfois due à des causes purement psychologiques

C’est toujours le cas d’hommes jeunes, âgés de moins de 45 ans, qui ont des érections raides au réveil et qui ont aussi de bonnes érections en se masturbant.

Avec une partenaire, ces hommes, généralement timides ou coincés, n’arrivent jamais à atteindre leurs fins.

Ainsi, cette incapacité de ne pas arriver à obtenir une érection pendant un rapport amoureux avec sa partenaire peut souvent témoigner d’un problème psychologique au niveau de la vie du couple.

Parfois, l’érection n’arrive pas lors des préliminaires, d’autrefois elle devient molle au moment où ils veulent passer à la pénétration.

Leur désir est au summum et ils éprouvent une telle excitation qu’ils pensent pouvoir consommer leur rapport, mais au moment où ils voudraient assurer, ils perdent leur érection.

Ce trouble érectile peut perturber et les personnes qui en souffrent peuvent se trouver emprisonnées à l’intérieur d’un cercle vicieux, car ils vont lutter contre leur libido et éviter de faire de nouvelles conquêtes pour ne pas s’exposer à l’échec.

  • l’anxiété de performance

D’une manière générale, une relation sexuelle doit censée procurer du plaisir et des sensations de bien-être. Mais le stress et la panique peuvent détériorer cette sensation et créent en remplacement un mal-être difficile à gérer, à dépasser.

Mais l’une des principales causes psychologiques de la dysfonction érectile et de l’impuissance est ce qu’on peut appeler l’anxiété de performance qui peut faire déchoir la libido, le désir sexuel.

Cette perte de l’érection est très courante, notamment pendant le premier rapport sexuel avec une nouvelle compagne. C’est la crainte de ne pas être à la hauteur, d’être victime d’une défaillance sexuelle.

Cela peut toucher souvent les hommes qui, la cinquantaine passée, se mettent en ménage après avoir vécu en solitaire et redoutent de ne pas assurer et de ne pas satisfaire l’autre sexuellement.

  • des troubles psychologiques situationnels

Parfois, quelques hommes ne sont confrontés à ce trouble de l’érection que dans certaines conditions ou avec quelques personnes. Dans une relation tendue, les hommes se trouvent quelques fois dans l’incapacité d’avoir une érection avec leur partenaire, alors qu’ils peuvent arriver à avoir une bonne érection le reste du temps.

  • l’aversion sexuelle

Bien que ce soit rare de voir quelqu’un éprouver de la répugnance pour les relations sexuelles, c’est une réalité qui se manifeste dans certains cas. Cette aversion apparait fréquemment chez les personnes qui ont subi des abus sexuels dans leur enfance et chez celles qui ont été éduquées suivant des préceptes religieux rigoureux. Cette répulsion se voit souvent chez les homosexuels ou bisexuels qui s’efforcent d’avoir une vie hétérosexuelle qui va à l’opposé de leurs inclinations naturelles.

Même si le trouble de l’érection, cette impuissance sexuelle cause incontestablement de l’anxiété, il importe de continuer à entretenir avec sa partenaire ou sa compagne des rapports aussi constants que possible jusqu’à trouver la solution adéquate. La médecine moderne et les techniques thérapeutiques naturelles peuvent vous offrir des solutions qui résoudront les troubles de l’érection et l’impuissance chez la majorité des hommes.

(consultez un professionnel de la santé avant d’essayer quelque chose)

Traitement: les remèdes de grand-mère pour une sexualité épanouie

Aujourd’hui, même s’il n’y a pas de statistiques précises on estime qu’en France il y a entre 2 à 3 millions d’hommes qui sont concernés par cette dysfonction érectile l’impuissance.

Y a-t-il des médicaments miracles ? Ou des remèdes naturels qui peuvent résoudre ce problème d’impuissance ?

Il est vrai que certains patients reconnaissent l’efficacité d’une médication pharmacologique, mais ces médicaments peuvent laisser des séquelles, avoir des effets secondaires dont on ignore encore la portée à moyen et long terme sur la santé des patients.

Des traitements médicamenteux à haut risque

Souvent, les hommes concernés par cette faiblesse de l’érection ont recours à des traitements oraux comme le Viagra, Cialis ou Levitra, qui font renforcer le flux sanguin qui déclenche l’érection. Cependant, ces médicaments ne sont pas sans conséquence parfois fâcheux sur la santé des utilisateurs.

La rhinite, les douleurs à la tête, les bouffées de chaleur, entre autres sont les plus fréquentes lorsqu’on passe par ces traitements. Mais le signe le plus courant et qui inquiète beaucoup reste sans conteste la perte de l’acuité visuelle qui s’annonce presque instantanément et automatiquement. Les premières hypothèses seraient que ce traitement peut provoquer comme une attaque cardiaque de l’œil, dont les petites veines ne pourraient supporter l’effet vasodilatateur des traitements.

Il est tout à fait normal que ces traitements par des pilules qui traitent la dysfonction érectile soient à bannir chez les personnes qui ont des difficultés cardio-vasculaires, car ils sont hypertensifs et intensifient la tension artérielle. Le Viagra peut également provoquer des difficultés au niveau des poumons.

Il existe d’autres traitements moins excitants. Comme la piqûre d’un vasodilatateur dans le pénis. C’est le cas de médicaments comme l’Edex, Caverject dont leur rôle consiste à dilater les vaisseaux sanguins, et d’aider à obtenir sur le coup une érection rigide, sans passer par des préliminaires. Efficace sûrement, mais la majorité des hommes émettent des réserves et ne sont pas vraiment chaud pour se piquer le sexe. Et c’est très compréhensible.

Les prothèses constituent une autre alternative pour résoudre les dysfonctions érectiles les plus sérieuses. Toutefois, pour mettre en place « ces pompes », il faudrait recourir à une chirurgie lourde qui fera briser de façon irrémédiable le tissu érectile. En plus, ces prothèses peuvent provoquer des infections. Ce n’est pas donc la solution idéale si vous avez des pannes sexuelles irrégulières ou pas encore clairement déclarées.

Les traitements hormonaux ne sont conseillés que lorsque la carence hormonale est certaine. Mais, même s’il s’avère que ces traitements ont l’avantage de développer la masse musculaire et de booster la sexualité, ils peuvent provoquer le grossissement du volume de la prostate ce qui pourrait exposer l’utilisateur à l’induction d’un cancer de la prostate. Et le bouquet, c’est que vous devez faire attention à vos seins qui courent le risque de doubler de volume si le traitement se prolonge. Pas vraiment séduisant tout ça !

Les traitements naturels, la solution parfaite

C’est dans la nature que nos ancêtres découvraient le plus souvent des remèdes à leurs difficultés. La sexualité n’a pas dérogé à cette règle ! Il ne nous reste qu’à tirer profit de leurs pratiques, de leur expérience pour trouver la formule naturelle adéquate pour impulser le désir sexuel et améliorer l’érection.

Si on puise, entre autres dans la pharmacopée chinoise, on pourra découvrir des traitements  naturels qui viennent au secours de cette défaillance sexuelle.

Les remèdes se composent dans leur totalité de plantes choisies d’après les principes de la Médecine Unani, il s’agit de médecine séculaire gréco-arabe.

  • La cuscute

Il s’agit d’une herbe chinoise qu’on emploie traditionnellement pour fortifier le Yang et favoriser le Yin, et elle entre dans la constitution de ce stimulant sexuel : le Kaleros.

Les graines de cuscute ont toujours été exploitées depuis l’aube des temps dans la médecine chinoise traditionnelle pour exciter les niveaux d’énergie, essentiellement au niveau rénal et du foie. L’énergie au niveau des reins va régénérer le désir sexuel et la spermatogénèse de l’homme.

La cuscute est considérée comme un aphrodisiaque très apprécié qui permet d’améliorer les défenses naturelles du corps.

  • Le Cnidium monnieri

C’est une variété de carotte. C’est une plante médicinale traditionnelle asiatique exploitée depuis des temps lointains. On l’emploie pour aider à soigner la l’impuissance et la stérilité.

Le Cnidium monnieri débloque de façon naturelle l’oxyde nitrique qui aide le muscle caverneux à se détendre et favorise la production de guanosine, une matière essentielle pour obtenir et maintenir une puissante érection. Le Cnidium monnieri renferme un composant présent dans les coumarines, qui a la vertu de stimuler la libido et de revigorer l’activité sexuelle.

Les substances actives de la cuscute et du Cnidium monnieri mélangées avec celles du poivre noir, de l’anis vert et du gingembre créeront une combinaison qui purifiera le corps. Elles permettent également de rétablir l’équilibre entre les taux d’hormones, et exciteront conséquemment la libido tout en fortifiant les fonctions sexuelles.

 

  • Un petit cocktail

Vous pensez que c’est peut-être contradictoire, mais oui un petit cocktail d’alcool peut vous aider à stimuler votre libido et résoudre cette panne sexuelle, à condition de ne pas en abuser. Un petit traitement plaisant à vos papilles.

Comme l’alcool peut aider à lever l’inhibition, d’accroitre un petit peu le taux de testostérone, il vous aidera à vous desserrer plus facilement, voire à déclencher un pic d’excitation.

Alors, si vous voyez que votre érection manque de vigueur prenez un seul petit verre. Sinon, si vous abusez c’est l’effet inverse. Un peu ivre, vous pouvez vous trouver incapable de jouir, ou avoir des pannes sexuelles, des difficultés sensorielles, et même parfois, le noir total, vous ne vous rappellerez de rien.

 

  • Un philtre aux fruits secs et à coques

Écrasez des dattes sèches, des pistaches, des noix, des amandes et des graines de lin jusqu’à l’obtention d’une poudre fine, à mixtionner, par la suite avec de l’eau. Vous pouvez la consommer chaque jour. C’est un aphrodisiaque infaillible.

 

  • Une cure de gingembre

Apprécié pour ses propriétés vasodilatatrices, le gingembre aide à avoir une meilleure circulation sanguine dans le pénis. Entreposez 50 g de gingembre dans une carafe d’eau et laissez tremper pendant a minima cinq heures. Prenez 2 verres par jour pendant deux semaines durant un mois. Vous allez adorer le résultat.

 

  • Du houblon, ou vigne du nord

Très estimé pour son pouvoir d’apaiser les angoisses, de relaxer et de rasséréner, le houblon permet de réveiller le désir sexuel et d’assurer sa pérennité. En effet, une fois, on vient à bout du stress, la libido peut de nouveau revivre !

Il est vrai qu’on peut la rencontrer dans la bière, mais nos grands-mères conseillent de préférence de la boire sous forme de tisane.

 

  • tribulus terrestris, ou tribule terrestre

C’est une plante médicinale qui possède la propriété d’agir essentiellement sur la sphère hormonale et sexuelle. Il est difficile de savoir comment elle opère, mais on suppose qu’elle accélère la fabrication de FSH chez la femme et de LH chez l’homme.

Le fruit en poudre est utilisé par la médecine traditionnelle indienne et la médecine chinoise depuis la nuit des temps pour soigner essentiellement l’infertilité et les dysfonctions érectiles.

Le tribule terrestre, appelé également Croix-de-Malte, qu’on trouve sous forme de gélules, s’il est consommé durant 60 jours sans arrêt, favorise la mobilité des spermatozoïdes chez les hommes qui n’en fabriquent pas assez.

Chez certains hommes, les fruits de cette plante permettent d’augmenter l’hormone lutéinisante, le taux de la testostérone et fait réduire les œstrogènes. C’est un aphrodisiaque assez puissant qui possède le pouvoir de booster le désir sexuel et d’améliorer la qualité de l’érection. C’est aussi la plante des sportifs par excellence qui a la capacité de développer leur endurance et leur musculature.

 

  • Maca LEPIDIUM MEYENII

Un traitement naturel qui gagne en popularité est la consommation de Maca. La Maca Bio aussi appelée le Ginseng Péruvien est une plante médicinale originaire du Pérou.

Depuis des millénaires, la Maca est appréciée pour ces grands pouvoirs sur le désir sexuel qu’elle stimule. Elle est donc un aphrodisiaque puissant pour les hommes, d’ailleurs pour les femmes aussi. Elle revigore la virilité, empêche les pannes sexuelles et donne de la vigueur à l’érection.

La Maca se trouve en extrait concentré dans de nombreuses boutiques de produits naturels. Vous pouvez en consommer de 1 à 2 cuillères à café ou à soupe par jour.

 

  • Horny Goat Weed ou plante de chèvre silencieuse en capsule

Très utilisé depuis longtemps par la médecine chinoise, ce traitement naturel pourrait vous aider à faire disparaitre votre cause de l’impuissance. Le Horny Goat Weed est une herbe fréquemment utilisée pour pallier aux soucis de performances sexuelles, comme la dysfonction érectile et la faible libido. Sous forme de capsule, Horny Goat Weed renferme des substances chimiques qui pourraient contribuer à accroître le flux sanguin dans la verge, ce qui aiderait à revitaliser la fonction sexuelle.

Pour la posologie, vous pouvez avaler 2 capsules par jour avec repas. Si vous cherchez un effet instantané, prenez trois à quatre capsules, environ quatre-vingt-dix minutes avant toute relation sexuelle.

 

  • Yohimbe, Yohimbine

Le Yohimbe est un arbre à feuillage persistant qu’on trouve en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale.

L’écorce de l’arbre comporte un principe actif de la famille des alcaloïdes : la yohimbine. Cette écorce s’utilise traditionnellement depuis longtemps comme stimulant  et traitement contre les causes de l’impuissance.

Le chlorhydrate de yohimbine est donc un vasodilatateur qui a la propriété de corriger l’impuissance, d’améliorer par conséquent l’érection et de procurer un certain bien-être être à son utilisateur.

 

  • Avena Sativa, ou Avoine

L’avoine est une plante annuelle, qui se trouve en Asie, et qui est cultivée partout en Europe.

Elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques, dont entre autres le traitement des problèmes de dysfonction érectile.

 

  • L-Arginine

La L-Arginine peut être, grâce au monoxyde d’azote (NO) qu’elle injecte dans le corps, un traitement, un vasodilatateur et un régulateur essentiel de l’irrigation sanguine. Elle permet ainsi grâce à cette ventilation d’améliorer la fonction érectile, et de traiter la stérilité masculine. L-Arginine peut se trouver dans les fruits de mer, viande… ou les fruits à coque…

 

Traitements Naturels : d’autres alternatives !

  • Pour une alimentation saine

Oublions les traitements contre l’impuissance. Peut-on prévenir l’érection molle ? C’est possible, disent les diététiciens, mais en modifiant votre hygiène de vie.

Ainsi, par exemple, ne mangez pas trop gras, trop sucré ou trop salé.

Consommez donc fade si vous voulez être performant dans vos ébats ! En effet, l’hypertension artérielle va boucher les artères, ce qui fera réduire énormément l’irrigation sanguine, et par voie de conséquence, l’érection devient plus difficile à obtenir.

Pratiquez régulièrement du sport et évitez de consommer de l’alcool qui peut abîmer vos nerfs et provoquer des pannes sexuelles récurrentes.

Si vous avez un peu de poids, il est temps de faire un régime.

 

  • La Méditation pour améliorer la libido

Il y a peut-être une autre voie pour donner du tonus à votre érection et de faire réveiller votre sexualité. La méditation. Cette pratique vous aidera à découvrir votre force de vie.

En quelques jours de méditation, le taux d’adrénaline et de cortisol va se réduire peu à peu. Votre cerveau commencera alors à fabriquer de plus en plus de dopamine et de sérotonine, qui sont de véritables substances chimiques du bien-être.

Ce « philtre de la béatitude » dans le cerveau permet de stimuler l’appétit sexuel et d’accroitre l’orgasme.

 

  • Le stress au travail, pourquoi ne pas changer de travail ?

Le stress peut altérer l’activité sexuelle et aggraver l’impuissance.

Ne pas se sentir à l’aise dans son travail, être tout le temps sous la pression, être victime d’un burn-out, tout cela peut entrainer une démotivation pour toute activité sexuelle. L’homme n’arrivera pas à se concentrer sur son excitation et il ne pourra pas obtenir une bonne érection et sera souvent victime de pannes sexuelles permanentes. Alors, si c’est possible, changer de poste, ou d’activités peut s’avérer une solution assez payante.

 

  • Partir en amoureux !

Et si vous partez en vacances pour retrouver une activité sexuelle plus saine ?

Une petite évasion même le temps d’un week-end, à la montagne, à la campagne, selon votre budget, peut-être très bénéfique !

L’enjeu ? C’est changer d’ambiance, c’est échapper à la routine tuante du quotidien. Vous arriverez peut-être à décompresser et à partir de bon pied. Le caractère festif du voyage peut donner de nouvelles ailes à votre activité sexuelle, et vous arriverez à oublier vos difficultés d’érection.

 

  • Pour une petite introspection

Surtout arrêtez de culpabiliser l’autre et d’être négatif. C’est pourquoi une introspection s’avère nécessaire avec votre partenaire pour savoir ce que vous aimez et ce que votre compagne aime. Vous n’avez peut-être pas les mêmes goûts, et c’est déjà un pas vers une sexualité épanouie.

 

Amour Solution

About the author

Leave a Repl​​​​​y

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Direct Your Visitors to a Clear Action at the Bottom of the Page