Causes et solutions de l’éjaculation précoce – Durer plus longtemps au lit

Quelles sont les causes et solutions de l’éjaculation précoce? L’éjaculation précoce est un des troubles sexuels les plus connus. Il a un grand impact au niveau mental et émotionnel de l’homme, car il illustre une forme d’impuissance, résultant sur des sentiments négatifs tels que la colère ou la frustration. La femme, elle, aura un sentiment de détresse et d’insatisfaction par rapport à son partenaire.

Beaucoup d’hommes pensent souffrir d’éjaculation précoce quand seulement très peu d’entre eux ont été vraiment diagnostiqués. Et vous, souffrez-vous d’éjaculation précoce ?

Nous allons voir ce que signifie vraiment ce terme, qu’elles en sont les causes et les solutions de l’éjaculation précoce possibles pour y remédier. Vous aurez les outils nécessaires pour durer plus longtemps au lit

 

L’éjaculation précoce, qu’est-ce que c’est ?

Si vous jouissez plus rapidement que vous ou votre partenaire ne le souhaitez lors d’un acte sexuel, si vous êtes incapable de contrôler votre éjaculation, et/ou si cela a des conséquences négatives sur votre vie sexuelle, alors vous souffrez peut-être d’une éjaculation précoce.

L’éjaculation précoce, appelée aussi éjaculation prématurée, concerne un homme sur trois. Rien d’alarmant dans ce cas, puisque vous êtes loin d’être un cas isolé. Pour vous rassurer encore plus, voyons ce qui se cache sous ce terme.

Déjà, s’il s’agit de la première fois que vous faites l’amour, éjaculer rapidement voire trop rapidement est tout à fait normal. Cela peut même arriver encore plusieurs fois après vos débuts. Pour durer longtemps au lit, cela prend de la pratique.

Mais dans ce cas, au bout de combien de temps est-ce que cela va s’arrêter ? Bien que l’éjaculation prématurée puisse arriver à n’importe quel moment de la vie, on distingue quand même deux catégories. On parle d’éjaculation précoce primaire pour ceux qui en souffrent depuis toujours. D’autres découvrent cela un peu tard, à la suite d’une maladie physique ou mentale, et l’on parle d’éjaculation précoce secondaire.

Oubliez les chiffres ! L’acte sexuel n’a pas de règles carrée et stricte. Si l’on vous dit qu’un éjaculateur précoce jouit en moins d’une minute, c’est vrai. Si l’on vous dit qu’il jouit avant l’acte sexuel même, c’est également vrai. Mais ne vous arrêtez pas à ces chiffres, si vous et votre partenaire jouissez en très peu de temps, mais ensemble, et êtes tous les deux satisfaits, c’est le plus important.

 

Les causes de l’éjaculation précoce

N’importe quel homme aimerait durer plus longtemps au lit, et cela est tout à fait possible grâce à des techniques et exercices à faire régulièrement. Mais avant de s’attaquer au comment, et si vous essayiez de comprendre le pourquoi ? Vous pourriez faire des découvertes !

 

Les causes physiques de l’éjaculation précoce

La masturbation, aussi étonnant que cela puisse être, est une des causes de l’éjaculation précoce. Lorsque les hommes se masturbent, ils ont pour habitude de le faire « vite fait bien fait ». Souvent, c’est pour éviter de se faire surprendre, surtout à l’adolescence. Parfois, c’est pour se détendre rapidement en évacuant les tensions sexuelles. Cette mauvaise habitude de se masturber très rapidement a pour conséquence une éjaculation rapide. Le corps prend une habitude qui est difficile à faire partir. Afin de durer plus longtemps au lit, pratiquez à vous masturber lentement et plus longtemps.

 

L’hypersensibilité du gland ou un prépuce trop court causent l’éjaculation très rapide, il s’agit d’un état physique naturel qui peut être le cas de n’importe quel homme. Dans le cas d’un gland hypersensible, l’utilisation de préservatifs peut être une solution.

 

Certaines maladies comme la thyroïde ou le diabète, la maladie de la prostate ou même l’hypertension artérielle peuvent également être à l’origine et être la cause de l’éjaculation prématurée. La consommation d’alcool ou de drogue peuvent aggraver la situation  nuire à votre quête de durer plus longtemps au lit.

 

Le déséquilibre hormonal a un impact sur comportement au lit. En effet, les hormones comme la sérotonine ou la testostérone jouent un rôle important dans votre vie sexuelle. Le manque de sérotonine peut être dû à un manque de soleil, une mauvaise alimentation ou un mode de vie stressant. Prenez soin de vous pour éliminer cette cause de l’éjaculation précoce.

 

Les causes psychologiques

Le stress et l’anxiété peuvent être à l’origine et causer l’éjaculation précoce. En effet, beaucoup d’hommes ont la pression avant l’acte sexuel et sont anxieux quant à ce que sera leur performance sexuelle. Cela a pour conséquence une éjaculation prématurée que souvent, ils ne contrôlent pas, la peur de ne pas satisfaire son partenaire étant trop importante.

Cette anxiété qui a pour conséquence une éjaculation rapide peut aussi être due à un manque de confiance en soi. Parlez-en avec votre partenaire cela pourra vous aidez peut-être à diminuer l’anxiété et vous permettre de durer plus longtemps au lit avec elle.

 

Les problèmes de couples peuvent être la cause de l’éjaculation précoce. Il peut s’agir du fait qu’on soit face à un partenaire exigeant, des besoins sexuels qui ne sont pas du tout les mêmes au sein du couple, ou une perte de confiance envers l’un et/ou l’autre. Dans tous les cas, le cœur du problème se trouve principalement dans le manque de communication au sein du couple.

 

Quelles solutions à l’éjaculation prématurée

Discuter avec son partenaire

Le but de la discussion, c’est de partager un trouble qui finalement ne concerne pas que soit, puisqu’il faut être un couple pour faire l’amour. Ce qui vous affecte sexuellement a également des conséquences sur votre partenaire. Elle pourra par la suite endosser un rôle de soutien auprès de vous.

Vous pourriez décider ensemble de consulter un sexothérapeute ou un sexologue qui saura vous aider au mieux. Lorsqu’on est en couple, la discussion et la recherche de solutions ensemble sont ce qu’il y a de mieux à faire. Le manque de communication aura des conséquences négatives sur la vie de couple et peut amener à une séparation.

 

Les médicaments pour durer plus longtemps au lit

Il existe deux types de médicaments qui permettent de retarder l’éjaculation, mais il s’agit ici de solutions ponctuelles, qui ont des effets à court terme.

La première catégorie de médicaments, dite agressive, agit directement sur les hormones et est disponible uniquement sur ordonnance.

La deuxième catégorie, plus douce, agit également sur les hormones, mais d’une façon moins agressive. Il peut être fourni sans ordonnance et présente très peu d’effets secondaires, contrairement à la première.

Il existe à l’heure actuelle un seul de médicament qui est homologué pour traiter l’éjaculation prématurée. Il s’agit du Priligy ou Diapoxétine. Beaucoup d’autres médicaments existent, mais sans homologation, ce qui vous laisse décider seul de prendre le risque ou pas. Il existe aussi des crèmes qui baissent la sensibilité au pénis et vous permet de durer plus longtemps au lit.

 

Les préservatifs pour réduire la sensation du gland

Le préservatif est connu pour retarder l’éjaculation du fait de son épaisseur. En effet, le gland une fois enveloppé sera moins sensible que s’il ne l’est pas. Le plus épais est le mieux. À vous de choisir le type et la marque de préservatif qui vous convient, le choix est très vaste. Évitez les condoms minces si vous voulez durer plus longtemps.

 

La technique du « squeeze » pour durer au lit

Technique naturelle que vous allez effectuer avec le pouce et l’index, le squeeze s’est prouvé être efficace pour beaucoup d’hommes.

Pour commencer, sachez identifier le moment où vous êtes sur le point d’éjaculer. À force de rapports sexuels ou de masturbation, vous saurez facilement reconnaître ce moment juste avant l’explosion. Bien qu’il puisse être différent chez tous les hommes, il est souvent caractérisé par un rythme cardiaque accéléré, un corps qui se raidit et une tension à la base du sexe.

Ensuite, lorsque vous faites l’amour et êtes prêts à jouir, serrez fort pendant plusieurs secondes votre gland qui est à la tête du pénis, entre le pouce et l’index, afin de faire passer l’envie de jouir. Vous pourrez le faire vous-même ou demander à votre partenaire de le faire.

 

Les exercices du plancher pelvien

Les exercices du plancher pelvien, ou exercices de Kegel, ont pour but de renforcer vos muscles au niveau pelvien. En effet, une faiblesse de vos muscles à ce niveau peut vous amener à jouir trop rapidement.

Pour commencer, identifiez ces muscles. Pour cela, travaillez sur la partie qui se trouve autour de votre partie anale. Ce sont les muscles que vous allez contracter.

Commencez par des contractions de 5 secondes, puis relâchez. Refaites la même chose une dizaine de chaque fois jusqu’à ce que vous ressentiez la fatigue. Petit à petit, vous pourrez vous améliorer avec des contractions de 10 secondes.

Les exercices du plancher pelvien peuvent s’effectuer seuls, et de façon complètement autonome et discrète. Ces exercices du muscle PC ( Kegel ) ne devraient pas être négligés. Ils vous permettent vraiment de prendre contrôle des muscles qui contrôle votre éjaculation. Si vous maitrisez exercices du plancher pelvien vous pourrez durez plus longtemps au lit!

 

Un bon mode de vie contre l’éjaculation précoce

Comme dit plus haut, le manque d’hormones telles que la sérotonine peut aussi être une cause de l’éjaculation précoce. Dans ce cas, vous pourrez compenser ce manque grâce à un bon mode de vie.

L’alimentation

Évitez les boissons à base de caféine et les boissons énergétiques qui suppriment la sérotonine dans votre corps. Évitez de manger gras et sucré, réduisez ou même stoppez votre consommation d’alcool et buvez beaucoup d’eau. Il vous faudra consommer beaucoup de fruits et de légumes, ils vont fluidifier votre sang.

Le sport

Un faible taux de sérotonine peut-être la cause de l’éjaculation précoce. Pratiquez du sport régulièrement, cela va augmenter votre taux de sérotonine. En effet, les exercices physiques augmentent le tryptophane dans le cerveau, et par conséquent, la sérotonine. C’est pourquoi après le sport, on a une élévation d’humeur.

Le soleil

Contrairement aux lumières artificielles, la lumière du jour aide à la synthèse de la sérotonine. C’est pourquoi vous avez besoin de prendre de temps en temps du soleil. Quand vous êtes chez vous ou au travail, ouvrez les volets ou les rideaux pour laisser passer la lumière du jour. Cela aide également à retrouver la bonne humeur.

 

Pour finir…

Maintenant que vous connaissez l’origine, les causes et les solutions de l’éjaculation précoce, faites ce que vous devez faire pour y remédier.

5 Solutions instantanées et rapides permettant de durer plus longtemps au lit et de vaincre l’éjaculation précoce : 5 solutions pour durer plus longtemps au lit : Éjaculation précoce

5 solutions pour durer plus longtemps au lit : Éjaculation précoce

 

 

Voyons ensemble les 5 solutions pour durer plus longtemps au lit lorsque vous souffrez d’éjaculation précoce. Il existe de nombreuses techniques, exercices , jouets , dispositifs et médicaments … pour vous aider à durer plus longtemps au lit et à vous débarrasser de votre éjaculation précoce.

Cependant, dans la plupart des cas, la raison principale pour laquelle la plupart des gars ne durent pas longtemps est due à ce qui se passe dans leur tête, pas dans  leur corps.

Une autre raison courante de ne pas pouvoir durer longtemps est le conditionnement. Pendant des années, voire des décennies, la plupart des hommes ont entraîné leur corps et leur esprit pour les aider à atteindre rapidement l’orgasme lors de la masturbation . La masturbation rapide n’aide pas avec l’éjaculation précoce.

Et, bien qu’il y ait beaucoup d’information pour s’attaquer au problème de l’éjaculation précoce et comment durer plus longtemps au lit, la plupart des solutions disponibles prennent du temps et de la patience à mettre en œuvre  pour pouvoir profiter des résultats.

Donc … dans cet article, j’aimerais partager avec vous certaines des solutions “instantanées” … des solutions que vous pouvez commencer à utiliser dès aujourd’hui et voir des résultats immédiatement pour durer  plus longtemps au lit et vaincre l’éjaculation précoce. Quelles sont les trucs et solutions pour durer plus longtemps au lit? Poursuivez la lecture!

 

Durer longtemps au lit : Combien de temps est considéré trop long?

Avant de voir les solutions de l’éjaculation précoce et les exercices pour durer plus longtemps au lit, observons le temps idéale que les hommes devraient avoir.

Si vous regardez les films, en particulier films de cul, vous commencerez à croire que le sexe devrait durer toute la soirée, voire tout le week-end.

Et si vous demandez à de nombreuses femmes combien de temps devrait durer le rapport sexuel, vous obtiendrez peut-être des réponses similaires à celles décrites dans les films.

Pourtant, en réalité, même le bon sexe dure environ 30 minutes, à peu près 5 à 10 minutes de plus. Et beaucoup de femmes seront d’accord pour dire que le sexe devrait durer très longtemps.

Bien sûr, cela ne signifie pas que vous ne devriez pas planifier de temps en temps une aventure “chaude et passionnante” toute la fin de semaine. (Oui, comme dans les films.)

Mais pour le reste des rapports sexuels , personne ne veut que chaque session dure plus de 30 à 40 minutes. Pas même les femmes, si elles sont complètement honnêtes. Elles ont autre chose à faire, vous savez?

Donc, pour commencer, laissez la réalisation ci-dessus s’imprégner et soulager une partie de la “pression de performance” de votre esprit.

 

Ensuite, passons en revue certaine des solutions “instantanées” et rapides permettant de durer plus longtemps au lit et à faire de l’éjaculation précoce une histoire ancienne.

 

Solution pour durer longtemps au lit  : La laisser prendre en charge

Adoptez certaines postures sexuelles pour durer au lit et vous débarrasser de votre éjaculation précoce.

Pour tenir plus longtemps au lit, certaines positions sexuelles peuvent vous aider à  durer plus longtemps, car le gland n’est pas stimulé autant.

Logiquement, s’il y a moins de friction ou moins de stimulation votre performance au lit pourra durer plus longtemps.

Pour ne pas venir rapidement et étirer le plaisir, une position idéale est lorsque la femme est sur l’homme en position assise ou à cheval.

Pour tirer le meilleur de cette position, c’est mieux si vous êtes couché sur le dos que si vous êtes assis.

Vous pourriez lui demander d’aller lentement quand elle sera au contrôle. Parce qu’une poussée vigoureuse et rapide va naturellement créer beaucoup plus de frictions et d’excitation. Ce qui peut vous amener à l’orgasme beaucoup plus tôt.

Une petite astuce pour améliorer votre rapport sexuel est de ne pas la regarder droit dans les yeux. De cette façon, elle peut être moins consciente d’elle-même et se laisser aller, et pouvoir s’amuser beaucoup plus ( ce qui vous sera utile plus tard 😉 ).

N’hésitez pas à passer délicatement vos mains de haut en bas sur son corps, à saisir et à caresser ses seins, et ainsi de suite … pour maintenir l’ interaction vivante, même si vos yeux sont fermés

 

Durer longtemps au lit  : Les dames d’abord

Cette solution  pour durer plus longtemps au lit est évidente cependant plusieurs hommes l’oublient. Prenez votre temps.

La solution la plus efficace pour durer plus longtemps est de vous concentrer sur son plaisir à elle et de lui donner un orgasme en premier. Habituellement les femmes prennent plus de temps que les hommes pour avoir un orgasme.

Pour éviter l’éjaculation précoce et pour tenir plus longtemps, ne vous précipitez pas à la pénétrer dès le début. C’est une erreur commune que la plupart des gars font. Ce petit truc pour tenir plus longtemps suffit pour plusieurs.

Concentrez-vous plus sur elle et mettez-la au centre de l’attention : comblez-la de désir et de chaleur, et gâtez-la avec les préliminaires. Si vous y arrivez, même si vous ne durez pas longtemps, vous aurez la satisfaction de lui avoir donné du plaisir, et vous ne serez pas le seul à en être satisfait.

Soyez imprévisible et surprenez-la. Les caresses classiques d’un homme commencent par un baiser et descendent petit à petit pour atteindre ses parties plus intimes. Et si vous exploriez d’autres zones de son corps?  Le corps d’une femme est plein de zones érogènes et elle n’attend qu’une chose, c’est que vous partiez à la découverte de ces zones.

Quand vous commencez de façon classique, la femme sait déjà ce que vous allez faire par la suite. En la surprenant,  vous allez vous démarquer des autres gars et elle va adorer ça.

Ce que vous devez retenir, c’est que son plaisir à elle est prioritaire. En la mettant en avant, vous allez vous oublier et vous alléger de la pression que vous pouvez avoir. C’est très efficace surtout si vous avez tendance à être un rapide d’habitude.

Vous n’allez pas y prêter attention, mais votre pression mentale disparaîtra, et c’est ce qui va vous permettre de durer plus longtemps au lit. Vous ne ressentirez même pas d’efforts de la part de votre corps ou votre esprit.

Ne vous dites pas qu’il faut absolument qu’elle atteigne l’orgasme, occupez-vous d’elle, tout simplement. Si vous la caressez avec l’objectif d’un orgasme en tête, elle le sentira forcément, et ce n’est pas ce que vous voulez. Laissez les choses se faire simplement.

Si vous êtes détendu et relâché, elle le sera aussi, et c’est uniquement ainsi que vous pourrez tous les deux profiter l’un de l’autre au mieux. Les choses se feront naturellement et dans le plaisir de chacun.

À la fin, elle appréciera tout le plaisir que vous lui aurez donné. Le temps que cela prend pour atteindre votre plaisir à vous n’a pas d’importance.

 

Détendez-vous l’esprit : Une solution efficace contre l’éjaculation précoce

Vous vous en doutiez sûrement, mais votre esprit a un grand rôle dans le fait que  vous durez au lit ou non.

Beaucoup d’hommes ont tendance à jouir rapidement avec la masturbation, par conséquent, l’esprit lui aussi y est habitué et c’est ce qui amène à l’éjaculation précoce lors de rapports sexuels.

Votre esprit se remplit rapidement de pensées et toutes les pensées que vous pouvez avoir ont des conséquences. Si cela peut aider, vous pouvez penser à des choses désagréables pour retarder votre éjaculation et durer plus longtemps, mais cela n’est pas sûr de marcher.

Des scènes érotiques dans notre tête vont nous pousser à atteindre l’orgasme rapidement. Mais vous allez être surpris, car comme dit précédemment, d’autres images ou scènes désagréables peuvent également vous amener à une éjaculation précoce.

La solution? Ne pas penser du tout. Ne pensez à rien, même pas à votre orgasme. Vivez le moment présent, tout simplement.

Vivez au présent et concentrez-vous sur vous et elle. Appréciez les petits plaisirs que vous allez vous donner, les baisers et les caresses, et tout moment de tendresse ou d’érotisme entre vous.

En vidant complètement votre esprit de tout type de pensées, vous allez voir que vous allez être détendu, libre, et calme. Finis le stress ou la crainte de jouir trop vite, fini la pression que vous vous mettez à vous-même. Vous serez dans le moment présent.

En appliquant ces conseils, vous allez arrêter de concentrer le plaisir sur votre sexe, mais plutôt sur l’ensemble de vos deux corps, même sur des zones du corps parfois oublié.  Ce truc est très efficace pour durer plus longtemps au lit et vaincre l’éjaculation précoce.

 

La deuxième performance  pour augmenter la durée de votre relation sexuelle

La solution que je vous propose ici pour tenir plus lontemps au lit consiste à prendre votre temps avec votre partenaire et de ne pas en faire tout un plat de l’éjaculation précoce.

Si plus tôt que prévu, vous atteignez l’orgasme, ce n’est pas grave, et ne dramatisez surtout pas. Rebondissez et concentrez-vous sur elle pour continuer à lui donner du plaisir.

Si elle voit que l’éjaculation précoce vous perturbe et vous embête, elle sera embêtée aussi. D’où l’importance de rebondir.

Si après la jouissance, vous vous retirez et vous vous occupez d’elle, pour qu’à son tour, elle puisse avoir du plaisir, alors il n’y a aura aucun problème pour elle. Grâce à des caresses, mais aussi à votre langue, vous pouvez continuer à la satisfaire. Il y a beaucoup de moyens de satisfaire une femme autres que par la pénétration.

Aidez-la à avoir du plaisir et à atteindre l’orgasme à son tour. Vous allez voir que souvent, après, vous serez prêt pour un second tour.

Toutefois, ne vous forcez surtout pas à un deuxième tour si vous n’en avez pas envie. Votre corps doit réagir naturellement, sans forcer. Pas la peine de vous mettre de la pression, tant qu’elle est satisfaite.

Dans le cas où naturellement, votre corps vous amène à un deuxième tour, vous allez remarquer que de façon globale, la durée est plus longue que la première fois.

Le fait qu’au deuxième tour la durée est plus longue, beaucoup d’hommes pratiquent la masturbation, juste quelques heures avant l’acte. Le but est de baisser niveau d’excitation et de plaisir pour pouvoir être plus endurant par la suite.

 

Faites une pause pour tenir plus longtemps

Voici une autre solution rapide pour vous permettre de durer plus longtemps au lit.

À un moment donné, vous allez sentir que vous allez jouir et exploser. À ce moment très précis, appuyez sur vos testicules très légèrement. Appuyez aussi sur votre périnée. Cela va vous éviter de jouir rapidement, et éviter l’éjaculation précoce.

Ce truc vous permet de ralentir le flux de sang qui circule dans votre pénis. La libération de sperme est retardée de façon temporaire.

Quand l’excitation baisse et que vous sentez que les choses ralentissent, vous pouvez vous remettre à nouveau à l’action. Vous aurez gagné quelques minutes.

Recommencez autant de fois que vous le souhaitez, à chaque fois que vous sentez l’orgasme arriver. Vous pourrez ainsi tenir plus longtemps au lit.

 

Un dernier bon truc pour durer logntemps : Prolongez votre ligne d’arrivée

Il existe d’autres solutions pour durer plus lontemps au it et contre l’éjaculation précoce qui ne sont pas forcément instantanées, celle-ci en fait partie.

Nous l’avions mentionné avant, l’éjaculation précoce, ça se passe beaucoup dans la tête et dans l’esprit. En effet, beaucoup d’hommes ont un esprit et un corps entraînés à jouir rapidement. Toutefois, cela a des conséquences négatives lorsque vous avez un rapport avec une partenaire, puisque cette fois, vous n’êtes plus seul, vous êtes deux.

Ce n’est pas irrémédiable. Votre corps et votre esprit peuvent tout à fait apprendre à ralentir la cadence et tenir plus longtemps au lit.

Vous pouvez changer vos habitudes de masturbation et lorsque vous le faites, prenez conscience de cette mauvaise habitude que vous aviez à jouir vite.

Lors de votre masturbation, quand vous sentez que vous approchez de la ligne d’arrivée, c’est-à-dire l’orgasme, ralentissez la cadence. Ne vous précipitez surtout pas et prenez tout votre temps. Le but est de tenir le plus longtemps possible.

Petit à petit, ajoutez des minutes supplémentaires.

Dès que vous approchez de l’orgasme, ralentissez ou arrêtez-vous. Vous n’allez pas toujours y arriver du premier coup. Il s’agit d’un exercice à faire régulièrement. Petit à petit à chaque fois, vous allez prolonger votre ligne d’arrivée.

Quand l’excitation ultime arrive et que vous vous rapprochez de l’orgasme, arrêtez-vous, dites à votre corps de faire une pause. Prenez de longues respirations profondes, cela va calmer les choses.

Puis, recommencez, et approchez le plus près possible de la ligne d’arrivée.

Selon votre endurance, vous pourrez répéter jusqu’à trois fois, voire quatre.

Cet exercice demande beaucoup de pratique, mais avec le temps, vous pourrez facilement gagner 10 à 15 minutes au lit. Finis l’éjaculation précoce, car vous allez tenir longtemps au lit dorénavant.

Une fois au lit avec un partenaire sexuel, faites exactement la même chose, appliquez la même technique. Ralentissez ou arrêtez-vous quand vous approchez de l’orgasme et respirez un bon coup. Puis, repartez de plus belle.

Il faut de la pratique et vous n’êtes pas un héros. Ainsi, même si vous n’y arrivez pas du premier coup, ne vous en faites pas.

Lorsque vous aurez compris cela, vous réussirez à surmonter l’éjaculation précoce juste avec un mental fort et vous durerez plus longtemps.

À l’aide des solutions que je vous ai proposées plus haut, vous allez pouvoir améliorer votre endurance, votre performance au lit et durer plus longtemps.

 

 

Maintenir une forte érection dure : 21 traitements contre l’érection molle

Comment maintenir une forte érection dure? 

Le pénis humain est unique de la manière qu’il tend à répondre à la fois aux excitations et à l’évacuation de l’urine.  Le pénis est une source de plaisir majeur pour le corps humain , mais il peut être très frustrant si vous n’arrivez pas à maintenir une forte érection et que vous vous retrouviez avec une érection molle. Dans un récent rapport de l’American Journal of Medicine, environ 15% des hommes âgés de 20 à 39 ans ont des difficultés à maintenir une érection dure, tandis que seulement 20% de ceux âgés de 40 à 59 ans sont capables de maintenir une érection dure pendant une l’acte sexuel.

L’ incapacité à maintenir une érection dure et l’éjaculation prématurée sont des problèmes sexuels graves qui touchent les hommes d’âge différent de divers milieux. Ces troubles sont causés par une variété de facteurs. Connaître la cause de votre dysfonctionnement érectile vous aidera à obtenir le traitement approprié pour maintenir une forte érection.

Il est important de consulter votre médecin pendant la recherche d’une solution au problème de votre dysfonction érectile , car il peut aussi être un signe d’un grave problème de santé.

Beaucoup d’hommes ont vécu la même situation; Par conséquent, vous ne devriez pas avoir honte d’en parler avec votre médecin à ce sujet. Cet article aborde tout ce que vous devez savoir pour savoir comment maintenir une érection dure, les causes d’une érection faible , ses remèdes et bien plus encore.

Qu’est ce que c’est qu’une érection molle?

On considère qu’un homme souffre d’une érection faible s’il est incapable de maintenir un pénis ferme ou en état de fonctionnement pendant les rapports sexuels . Une interruption soudaine d’une activité sexuelle lorsque le pénis devient mou et l’homme ne peut plus satisfaire sexuellement sa partenaire comme il le veut est considérée comme une érection faible.

Ce problème a touché un grand nombre d’hommes. Dans de nombreux cas, de nombreux hommes ont honte de discuter avec le médecin de leur incapacité à maintenir une érection dure, ce qui a entraîné une détérioration de leur santé au lieu de leur guérison .

Quelles sont les causes de l’érection faible?

Les causes d’une érection faible ou d’un dysfonctionnement érectile peuvent être regroupées en deux causes, à la fois physiques et psychologiques. Dans la plupart des cas, une érection faible peut être l’un des problèmes majeurs de santé .

Causes physiques:

  • Athérosclérose –c’est un problème de santé lorsque les artères sont obstruées empêchant ainsi la bonne circulation du sang qui est nécessaire pour maintenir une érection dure.
  • Hypertension artérielle
  • Maladie rénale
  • Diabète –Un taux élevé de sucre dans le sang d’un patient diabétique peut endommager les vaisseaux sanguins , y compris les vaisseaux qui alimentent le pénis en sang, ce qui permet de maintenir une forte érection.
  • Obésité –Cela peut entraîner à la fois un diabète et une hypertension artérielle, ce qui entraînera des modifications du flux sanguin .
  • Déséquilibre hormonaltel que l’ insuffisance de testostérone dans le corps de l’homme.
  • Taux élevé de prolactine
  • La maladie de Parkinson
  • Sclérose en plaque
  • Traitement des problèmes de prostate

 

Causes psychologiques:

Il vous intéressera de savoir que l’excitation et les pulsions sexuelles commencent dans le cerveau et que, s’il ya des erreurs dans le traitement de ces signaux par le cerveau, il est inévitable qu’il y ait un dysfonctionnement. Par conséquent, une érection faible peut être causée par:

  • La dépression –qui cause une perte d’intérêt pour le
  • L’anxiété beaucoup d’ hommes deviennent très anxieux au cours de leur première rencontre avec un nouveau partenaire qui pourrait influer  leur vie sexuelle.
  • Stress –le stress d’un emploi, la pression familiale et les finances
  • Fumer dela marijuana – certains utilisateurs de marijuana ont rapporté que le weed leurs a donner un coup de pouce dans leur performance sexuelle, cependant, des études démontrent que la marijuana est une des principales causes d’une faible érection et a le potentiel de retarder l’orgasme chez les hommes .
  • L’abus d’alcool
  • Problèmes relationnels
  • Mauvaise communication avec le partenaire
  • L’ utilisation du préservatif– Certains hommes ont attribué leur incapacité à maintenir une  forte érection pendant les rapports sexuels à l’utilisation du préservatif. Certains types de préservatifs pourraient réduire le plaisir dans le sexe et peuvent faire perdre l’intérêt dans l’acte et donc donner des difficultés à maintenir une érection dure.
  • Culpabilité
  • Peur d’être intime
  • Manque de confiance

La bicyclette est-elle une cause potentielle d’érection faible?

Certaines recherches ont établi un lien d’une érection faible avec la pratique régulière de la bicyclette. Cependant, une étude récente sur ce sujet a prouvé que la bicyclette régulière ne peut pas affecter négativement les performances sexuelles d’un homme.

 Le cancer de la prostate provoque-t-il une érection faible?

Le cancer de la prostate n’entraîne pas directement une érection faible . Cependant, certaines formes de traitement contre le cancer de la prostate, tel que l’élimination chirurgicale du cancer, peuvent provoquer un trouble érectile.

 

Quels sont les effets secondaires de l’impuissance?

Votre incapacité à maintenir une érection dure peut avoir les conséquences suivantes:

  • difficulté à rendre enceinte votre partenaire
  • faible estime de soi
  • la honte
  • sexualité insatisfaisante
  • stress
  • culpabilité
  • problèmes dans la relation

 

Quelles sont les méthodes utilisées pour diagnostiquer une érection faible?

L’échec de maintenir une forte érection peut être causé par plusieurs facteurs, ce qui implique qu’un médecin devra vous faire passer des tests, en plus des questions qui pourraient vous être posées. Ces tests examineront votre rythme cardiaque , votre taux de testostérone, votre diabète , etc.

Vous ne devriez pas avoir honte lorsqu’un médecin décide d’examiner vos organes génitaux; cela fait partie des tests qui peuvent être effectués.

La plupart des médecins préfèrent des symptômes qui ont été présents pendant au moins 3 mois avant la recommandation de traitements. Des enquêtes sont effectuées pour établir vos antécédents médicaux.

Il est nécessaire que vous discutiez avec un médecin une fois que vous avez découvert les signes d’une érection faible. Si votre dysfonction érectile est causée par d’autres problèmes de santé, consultez un professionnel de ce domaine.

Le test le plus couramment utilisé dans le diagnostic de la dysfonction érectile est le suivant : test sanguin, échographie du pénis (contrôle du flux sanguin), test d’érection pendant la nuit et analyse d’urine.

 

Comment maintenir une forte et dure érection? Traitements et Trucs

Une érection faible a été associée au vieillissement. Cependant, des études montrent que le nombre de jeunes qui éprouvent des difficultés à maintenir une forte érection est à la hausse. Par conséquent, pour vous protéger contre la dysfonction érectile, vous pouvez suivre les conseils suivants:

1-Faites attention à votre alimentation

Un régime alimentaire susceptible de réduire les performances de votre cœur et d’entraîner une mauvaise circulation sanguine n’est pas bon pour votre vie sexuelle. Les chercheurs ont prouvé que les régimes alimentaires susceptibles de provoquer des crises cardiaques pouvaient réduire le flux de sang dans les organes sexuels masculins. Comme nous l’avons dit précédemment, le flux sanguin vers le pénis est très important pour le maintien d’une érection forte et dure. Une alimentation qui n’est pas riche en fruits et légumes doit être évitée. Vous ne devriez pas consommer beaucoup d’aliments frits, gras et transformés qui pourraient réduire le niveau de sang circulant dans le corps.

Les hommes qui mangent davantage de fruits, de céréales complètes, de légumes, de noix, d’huile d’olive, de poisson et de vin rouge souffrent plus rarement de dysfonction érectile.

2-Vérifiez votre poids

L’obésité est à l’origine du diabète de type 2, l’une des principales causes  d’une faible érection. Le maintien d’un poids santé réduira le risque de diabète pouvant endommager les vaisseaux sanguins qui se dirigent vers le pénis.

3-Vérifiez votre cholestérol et votre pression artérielle

Vos cellules sanguines, y compris celles situées dans les terminaisons nerveuses du pénis, peuvent être endommagées par une pression artérielle élevée et un taux de cholestérol élevé, ce qui vous empêchera de maintenir une forte érection . Pour éviter cela, vérifiez régulièrement votre taux de cholestérol et votre pression artérielle avec votre médecin. Vous pouvez acheter un appareil de surveillance de la pression artérielle pour vous-même.

Si vous découvrez que votre taux de cholestérol ou votre tension artérielle est élevé, consultez votre médecin et faites-le traiter immédiatement. Les médicaments antihypertenseurs peuvent causer une érection faible chez certains hommes, bien que la plupart des médecins l’attribuent aux dommages causés à la terminaison nerveuse elle-même .

4-Évitez les boissons alcoolisées ou buvez avec modération

L’ abus d’alcool peut endommager votre foie et d’autres  cellules corporelles qui peuvent affecter votre capacité à garder une forte érection. Une consommation modérée d’ alcool ou ne pas en prendre d’aucune façon ne limite pas votre qualité de plaisir et de satisfaction générale comme l’affirment certaines personnes. Vous pouvez vous amuser en consommant de manière responsable.

5-Prenez votre entraînement physique au sérieux

Le mode de vie sédentaire a été associé avec une érection faible. Les exercices cardiovasculaires comme la natation, la course, la marche rapide, le jogging et bien plus encore ont démontré qu’ils peuvent aider à prévenir la dysfonction érectile.

Vous devez faire attention aux exercices qui exerceraient une pression excessive sur la région située entre votre anus et le scrotum qui est appelé le périnée. En effet, une pression excessive sur cette région de votre corps pourrait endommager les vaisseaux sanguins alimentant le pénis.

6-Évitez les stéroïdes

De nombreux culturistes et athlètes abusent souvent des stéroïdes, ce qui peut faire perdre aux testicules la capacité de produire de la testostérone. Suite à la consommation de stéroïde, il pourrait être difficile pour vous de garder une forte érection.

7-Arrêtez de fumer

La circulation sanguine dans le pénis peut être perturbée par des dommages aux vaisseaux sanguins dus au tabagisme excessif. La nicotine, qui est l’agent actif du tabac, provoque la contraction des vaisseaux sanguins et limite à son tour le flux sanguin vers le pénis. En quelques mots, si vous fumez beaucoup, « arrêtez ».

8-Évitez les rapports sexuels à risque

On a constaté que les lésions péniennes causées par des relations sexuelles acrobatiques pouvaient être  l’origine de votre dysfonction érectile. Il est important d’éviter certaines positions sexuelles qui pourraient blesser votre pénis ou votre scrotum. Naviguez le web pour voir les positions à éviter ou consultez votre sexologue sur les choses à faire ou à ne pas faire pendant une ébauche sexuelle.

9-Offrezvous une pause et réduisez votre stress

Les chercheurs ont découvert que le stress psychologique augmente le niveau d’adrénaline chez un homme, ce qui provoque la contraction des vaisseaux sanguins. Par conséquent,si possible, enlevez les parties de votre vie qui augmentent votre niveau de stress, libérez-vous et améliorez votre vie sexuelle. Un esprit calme sera plus favorable au maintien d’une forte érection.

10-Éviter de vivre dans le mensonge

Dans de nombreux cas, les hommes qui trompent leur femme développent souvent des problèmes érectiles. Il se pourrait que vous ayez développé un certain dédain pour votre femme ou que vous soyez anxieux de vous faire prendre. Les médecins demandent souvent à leurs patients s’ils ont des affaires à l’extérieur avant de leur prescrire des médicaments.

La culpabilité et l’anxiété peuvent entraîner des difficultés pour  vous de maintenir une bonne érection dure.

11-Dormez davantage pour vous aider à obtenir une bonne érection

Votre pénis veut que vous dormiez un peu pour pouvoir rajeunir. Vous avez plusieurs érections pendant que vous dormez que vous devez avoir remarqué dans tous les matins de votre réveil.

Le but de ces érections est de recharger votre pénis. Les cellules de votre pénis se nourrissent et se régénèrent chaque nuit, c’est pourquoi vous devez dormir suffisamment pour entretenir une vie sexuelle satisfaisante.

De plus, chaque érection que vous avez la nuit rend vos tissus érectiles souples et prêts à être utilisés.

12-Médicaments sur ordonnance

Une érection molle peut être traitée avec de la phosphodiesterase-5, administrée par voie orale. Les médecins prescrivent ce médicament au début avant d’essayer un traitement invasif. Le médicament améliore les performances de l’oxyde nitrique dans le corps en inhibant la PDE5. L’enzyme PDE5 est un inhibiteur qui empêche les vaisseaux sanguins d’être dilatés par l’oxyde nitrique.

Ces pilules sont souvent prises quelques minutes ou une heure pour le sexe. Les plus populaires sont le Viagra (sildénafil), le vardénafil (Levitra), le tadalafil et l’avanafil ( Stendra ).

Notez que ces médicaments ne peuvent pas être pris sans ordonnance et il sera recommandé après que le médecin doit avoir examiné votre état cardiaque , y compris vos antécédents médicaux.

La prostaglandine E1 est un autre médicament d’ordonnance peu utilisé.

13-Les pompes à vide pour maintenir une forte érection dure

L’érection peut être produit pour les hommes mécaniquement à l’aide d’un appareil qui crée un vide  et qui va aspirer le sang jusqu’au du pénis. Ceci est destiné aux hommes qui ne trouvent aucune utilité dans les médicaments sur ordonnance ou qui ont peur de les utiliser, car ils comprennent des risques. La pompe aussi comporte des risques.

La pompe à vide augmente la rigidité du pénis en aspirant du sang lorsqu’il est scellé autour du pénis. Une fois que l’érection est maintenue, le vide est éliminé pendant qu’un bandeau est placé pour le maintenir. Cette bande doit être retirée après une durée de 30 minutes. Cependant, la plupart des hommes préfèrent d’autres méthodes de traitement de l’érection molle qu’à l’utilisation d’appareils à vide en raison de leur manque de spontanéité.

14-Chirurgie / implants

C’est souvent le dernier recours. Et il comprend des options telles que les implants péniens et la chirurgie vasculaire. Certains modèles d’implants permettent au pénis de se plier vers le haut ou vers le bas pour les rapports sexuels et la miction. Dans certains modèles d’implant, les liquides s’accumulent pour former une érection.

La chirurgie vasculaire est effectuée pour corriger les vaisseaux sanguins endommagés ou bloqués qui ont causé la difficulté de maintenir une érection dure.

Cette méthode est très risquée et ne devrait être utilisée qu’après l’échec d’autres méthodes de traitement pour maintenir une forte érection dure.

15-Acupuncture

L’acupuncture a été utilisée pour le traitement de la dysfonction érectile, même si les résultats ne sont pas toujours positifs. Dans le rapport de 1999 sur l’utilisation de l’acupuncture dans le traitement de l’érection faible, 39% des hommes ont répondu positivement au traitement et ont rétabli leur érection. Dans un autre rapport issu d’une étude réalisée en 2003, environ 21% des hommes avaient une vie sexuelle améliorée après avoir subi des traitements d’érections faibles avec acupuncture.

Cependant, il faut plus d’études dans ce domaine avant de devenir une forme de traitement plus accepté.

16-Changer son mode de vie pour une bonne érection dure

Votre style de vie peut avoir un lien direct avec vos problèmes d’érection. Il est nécessaire que vous faites les changements de comme moins boire, arrêter de fumer et avoir une alimentation saine. Si les symptômes d’érection faible persistent après que vous ayez corrigé votre mode de vie, il est important que vous consultiez votre médecin pour un examen et un traitement plus approfondis.

17-L’exercice pour maintenir une forte érection

Vous pouvez essayer de traiter n’importe quel symptôme de l’érection molle en effectuant des exercices comme la natation, le jogging et la marche.

Les chercheurs ont constaté que la marche peut aider à augmenter et maintenir la dureté de l’érection chez les hommes victimes d’une crise cardiaque. On a constaté que cet exercice simple augmentait la circulation sanguine dans le pénis et pouvait être bénéfique pour les hommes souffrant d’une érection molle.

L’ exercice régulier peut réduire les effets de la dépression et de l’anxiété. Le niveau de sérotonine dans le cerveau se charge au cours de l’activité physique.

La façon naturelle la plus efficace pour les vaincre les problèmes de l’érection molle qui sont causés par le diabète, l’obésité et les maladies cardiovasculaires est par l’exercice physique.

18-Entraînement du plancher pelvien (Muscle PC )

Les activités PFT, telles que les activités de Kegel, ont souvent été utilisées par les femmes qui veulent retrouver leur apparence après l’accouchement. Cependant, il s’est avéré utile pour régénérer la vie et la fonctionnalité du pénis. Il a été démontré que la pratique de Kegel augmente l’endurance sexuelle et la confiance en soi chez les hommes.

L’exercice du plancher pelvien implique la relaxation et la contraction des muscles pelviens qui abritent les organes sexuels, tant chez l’homme que chez la femme.

Selon le Journal of Medicine Sex; Les exercices de Kegel peuvent être utilisés pour renforcer les muscles pelviens faibles qui causent des problèmes d’érection. En outre, le flux sanguin vers les organes reproducteurs est stimulé pendant les exercices du plancher pelvien et peut vous apprendre à contrôler votre éjaculation. De plus, le réflexe éjaculatoire est contrôlé par les muscles du plancher pelvien et, s’ils s’affaiblissent, vous risquez de perdre le contrôle du temps d’éjaculation.

19-Utilisation de la phytothérapie

L’éjaculation prématurée et l’érection faible peuvent être traitées avec des herbes qui sont des aphrodisiaques naturels et que l’on trouve souvent dans les suppléments destinés à améliorer la performance sexuelle. Bien qu’il n’existe pas de données fiables sur l’utilisation de remèdes à base de plantes dans le traitement de la dysfonction érectile, son utilisation et son efficacité ne peuvent être négligées.

La plupart des plantes utiles dans le traitement de l’érection molle incluent le ginseng, l’épimède , le Tribulus , le P anax , le Yohimbe, le Terrestris et le Panax .

Ces herbes peuvent vous aider à maintenir une érection dure en augmentant le flux de sang vers le pénis et peuvent influencer les hormones du cerveau responsables des fonctions sexuelles.

La plupart de ces herbes doivent être prises à la dose recommandée pour éviter les complications pouvant aggraver l’état des choses. En outre, les hommes diabétiques ou qui souffrent de trouble cardiaque ou autres devraient consulter leur médecin avant de prendre un remède à base de plantes.

20-Obtenir plus de repos

Le repos et le sommeil jouent un rôle très important dans le bien-être général de chaque être humain. Vous serez étonné du niveau d’amélioration que vous pouvez avoir dans votre vie sexuelle si vous pouvez vous reposer et dormir suffisamment. Dans une publication de l’AMA, il a été constaté que le manque de sommeil peut réduire le niveau de testostérone chez les jeunes hommes. Par conséquent, pour que votre vie sexuelle soit active et pour augmenter votre taux de testostérone , dormez et reposez-vous davantage. Reposez-vous pour vous aider à retrouver une bonne érection forte.

21-Redonnez vie à votre relation

Votre performance et votre satisfaction sexuelles peuvent être influencées par la situation dans votre relation. Lorsque vous souffrez de problèmes relationnels, vous devenez anxieux, déprimé et vous n’aurez peut-être pas de désirs sexuels. Réparer votre relation peut améliorer votre vie sexuelle et renforcer votre confiance en vous. Lorsque vous ne pouvez pas gérer les choses par vous-même, la visite d’un thérapeute sera un bon point de départ.

 

Conclusion

L’incapacité à maintenir une bonne et forte érection dure peut arriver aux hommes de tout âge et bien que l’expérience soit souvent gênante, elle peut être traitée. Vous ne devriez pas avoir honte de demander l’aide d’un médecin une fois que vous avez aperçu les signes.

Une érection faible peut être causée par de nombreux facteurs, notamment votre style de vie et d’autres causes psychologiques. Votre volonté de changer votre mode de vie peut être un bon pas pour profiter d’une vie sexuelle satisfaisante.

Il est plus sage d’avoir épuisé l’approche naturelle pour soigner votre érection molle. Commencez par des traitements qui incluent l’exercice, les remèdes à base de plantes(consultez un professionnel de la santé avant), les changements de mode de vie et autres avant  d’essayer des traitements avec plus d’effets secondaires.

Comment ne plus bander mou? – Traitements pour avoir une forte érection

Chaque homme peut être confronté au problème d’érection molle, encore appelé érection faible. Il touche toutes les tranches d’âge ; personne âgée comme jeune. Ce problème qui est un briseur de ménage, empêche l’homme de pratiquer les rapports sexuels pendant longtemps et parfois, l’affecté n’a pas la possibilité de bander, d’où l’incapacité d’avoir une sexualité normale. Ce qui fait que l’homme perd sa confiance en soi. Aussi, il ne faut pas confondre ces troubles aux troubles passagers causés par la fatigue ou le stress. Qu’est-ce qui peut être à l’origine de ce problème ? Comment faire pour ne plus bander mou ? Dans la suite de notre article, nous développerons ces idées.

Je bande mou : Les causes

Comment faire pour ne plus bander mou ?  Avant nous, devons observer les causes. Notons tout d’abord que les troubles érectiles peuvent être d’origine psychologique ou physiologique.  Ceci étant, pour avoir une érection normale, il faut que l’on soit physiquement et psychologiquement en bonne santé. Lorsqu’il est d’origine physique, il provient d’un encombrement dans les vaisseaux sanguins empêchant le sang d’affluer jusqu’au pénis. Une complication au niveau du système vasculaire l’athérosclérose ou l’accumulation de plaques dans les artères peuvent empêcher le sang d’affluer vers le pénis et vous faire bander mou.

Les maladies qui vous font bander mou

Ce trouble peut être causé par certaines maladies comme le diabète, l’hypertension, la maladie de la prostate (le cancer de la prostate est le cancer le plus diagnostiqué chez les hommes et l’intervention la plus pratiquée. La prostatectomie totale a de façon générale pour conséquence une disparition (temporaire)  l’érection.  Les chirurgiens pratiquent une ablation large pour ne pas risquer de laisser des tissus cancéreux et comme les nerfs érecteurs sont proches de la prostate, ils peuvent être abimés. Lorsque cela est possible, ces nerfs sont lassés en place, ce qui permet de retrouver des érections dans un délai de moins d’un an ou plus), la sclérose, l’insuffisance rénale, les anomalies hormonales (taux d’hormone masculine trop faible), et la peyronie. Ces pathologies peuvent être en cause de l’érection faible, car elles amènent les vaisseaux sanguins à se contracter puisqu’ils ne peuvent pas s’ouvrir pour permettre au sang d’arriver jusqu’aux extrémité du pénis.

Ces pathologies peuvent aussi conduire des hommes à l’hôpital pour une maladie cardio-vasculaire. Nombreux sont les diabétiques qui souffrent du problème d’érection. En effet, le taux de glycémie instable peut influencer le système hormonal et la circulation du sang. La prise d’antidépresseurs ou d’antiépileptiques peuvent également être à l’origine de l’érection molle. Nous pouvons aussi mentionner le déséquilibre dans la production des testostérones qui peut être une cause du déséquilibre hormonal. L’hypertension quant à elle diminue le potentiel de dilatation des vaisseaux sanguins.

Les Jeunes : Les raisons psychologiques qui vous font bander mou

Chez les jeunes personnes, ce trouble peut être dû au stress ou à un état de dépression. Peut-être exposer à ce fléau toute personne qui consomme abusivement l’alcool et le tabac et utilise des stupéfiants. Si vous êtes jeune et aviez des érections normales au levée et lors de la masturbation, mais lorsque vous vous retrouvez avec votre partenaire vous bander mou, le problème ne provient pas de votre physique, mais de votre mental.  Ce trouble peut être dû à l’anxiété à l’idée de ne pas être à la hauteur face à votre partenaire.

Les plus vieux : Les raisons qui vous font bander mou

Chez les personnes âgées, l’érection faible est due à l’affaiblissement de l’organisme et l’incapacité de pouvoir contrôler certains organes. C’est même un phénomène normal à partir de la cinquantaine dû au vieillissement du pénis.  Ce fléau entraine la perte de l’estime de soi même et pousse à se renfermer sur soi-même. Vous n’avez pas moyen de profiter de votre vie sexuelle. Vous ne pouvez plus satisfaire vos désirs sexuels aisément. Globalement parlant, l’érection dépend du dégrée d’excitation, du désir que vous éprouvez et la circulation du sang vers le sexe.

Traitements nécessaires pour régler votre question : comment ne plus bander mou?

Que faire pour mettre fin au fléau de bander mou ? Lorsque ce problème est psychologique, il existe plusieurs solutions simples. Comme nous l’avons dit plus haut, ce problème est très handicapant pour nombreux hommes. Cette incapacité d’avoir une érection normale pour pénétrer sa partenaire peut être humiliante.

Traitements psychologiques pour ne plus bander mou

En effet, si vous êtes angoissé à l’idée de ne pas tenir assez longtemps pour donner à votre partenaire l’orgasme ; votre corps vous enverra une décharge d’adrénaline. Et pourtant cette hormone est la kryptonite de l’érection ; C’est-à-dire qu’elle est le point faible de l’érection. Et lorsque le corps la sécrète, vous risquez de ne plus réussir à bander de manière automatique. Cette décharge est due au fait que vous soyez angoissé par vos performances. C’est la raison pour laquelle on parle de panne mentale et non physique.

Dans ce cas, il suffit de se relaxer, arrêter de trop réfléchir, faire du Yoga, apprendre à respirer afin de libérer l’esprit. Il ne faut pas garder le problème pour soi-même. Il faut en discuter avec sa partenaire. Il faut prendre tout votre temps sur les préliminaires. Prenez le soin de caresser votre partenaire pour faire monter progressivement l’excitation. Ce temps permet d’être en confiance avec soi-même.

Traitements physiologiques pour ne plus bander mou

Mais lorsque ce trouble est physique, il existe nombreux traitements naturels et médicinaux pouvant provoquer l’érection chez un homme. Concernant les solutions médicinales qui doivent être prescrites par votre médecin, nous avons d’abord des pilules comme le Cialis, le Viagra, Spedra, Levitra et le praltix. Ces pilules ont une action rapide, car elles peuvent agir dès la prise chez certaines personnes. Elles contiennent des substances qui vont permettre de dilater vos vaisseaux sanguins et relâcher les muscles des corps caverneux, facilitant ainsi l’érection. En d’autres termes, ces pilules encore appelées « inhibiteurs PDES », agissent en relaxant et en décontractant les vaisseaux sanguins, ce qui permet un bon afflux sanguin dans le pénis et permet ainsi à l’homme d’avoir une érection normale. Il est aussi judicieux de préciser que ces pilules doivent être prises sous ordonnance médicale pour éviter les contre-indications et les effets secondaires. Lorsque votre trouble est temporaire, c’est-à-dire dû au stress ou manque de confiance prolongée, vous pouvez prendre ces pilules sur le court terme, mais lorsque le trouble provient d’une pathologie telle que le diabète ou l’hypertension les pilules sont prises sur une longue période. Aussi, ces pilules ne sont pas prises seulement en cas d’érection faible.

Elles peuvent aussi mettre du temps pour agir chez d’autres personnes ou même s’avérer inefficaces face au refus de l’organisme. Dans le cas où ces pilules s’avèrent inefficaces, ou le problème est plus fort, il existe des mesures alternatives.

Traitements alternatifs pour ne plus bander mou

Vous pouvez opter pour les pompes à érection ou encore pompe à vide permettant de gonfler le pénis pendant l’acte. Ici, l’homme introduit son organe génital dans un tuyau qui crée un vide d’air autour de la verge. Ce vide d’air créera un afflux de sang. Les gens qui ont des relations sexuelles peu fréquentes retrouvent plus de satisfaction dans cette méthode. Cette pompe donnera à votre sexe force et vigueur pour accomplir un rapport sexuel normal et satisfaisant. Bander mou sera une histoire du passé.

Autres traitements alternatifs pour ne plus bander mou

À défaut de la pompe, vous pouvez opter pour les injections intra caverneuses. Il s’agit de l’injection directe d’une dose de médicament dans le pénis pour avoir un effet rapide sur le trouble. Cette solution effraie plusieurs dus à la manière qu’on l’administre . Ne vous inquiétez pas, car la piqûre ne fait pas mal et le docteur est présent avec le patient aussi longtemps que possible pour lui montrer ce qu’il doit faire.  Un stylo auto injecteur facilite cette injection. On enlève le bouchon protecteur de l’aiguille et on le pose sur la peau pour que l’injection puisse se faire de manière automatique. Cette méthode déclenche une érection immédiate.

La prothèse pénienne contre la faible érection

La prothèse pénienne peut vous aider à ne plus bander mou. Il faut implanter deux cylindres dans le pénis. Il faut aussi placer un réservoir au niveau de l’intérieur de l’abdomen  et dans la bourse un bouton poussoir . Afin de ne plus bander mou et activer son érection, l’homme va enclencher le bouton poussoir qui va provoquer le transfert de liquide du réservoir vers les cylindres.

Lorsque le problème provient d’un encombrement dans les vaisseaux sanguins empêchant le sang d’affluer jusqu’au pénis, l’on peut avoir donc recours à une chirurgie. Mais le patient doit être le maître de sa décision, spécialement dans le choix de l’implant, il doit être aussi bien informé des risques de l’opération. Les troubles cardiovasculaires et le diabète déterminent le plus souvent une pose d’une prothèse pénienne pour les gens dont les autres traitements sont inefficaces. Aucune l’imite d’âge existe lors de la pose d’une prothèse, mais la confirmation d’un tel traitement doit se faire avec l’accord d’un médecin. La personne qui subira ce traitement à 3 choix:

  • Les prothèses avec une semi-rigidité ;
  • Les prothèses les plus populaires ayant une pompe qui permet d’engorger les tuyaux intra caverneux avec du sérum physiologique.
  • Les prothèses gonflables 2 pièces ;

 

Les antécédents médicaux affecteront la prothèse choisie et la demande du patient aussi (pour des raisons d’esthétique ou de la fréquence d’utilisation). Pour les personnes qui souffrent de l’obésité, un implant semi-rigide pourra être conseillé. La durée de l’opération est d’environ une heure. Les troubles ou les complications possibles sont ceux possibles à toute chirurgie. Le taux de réussite et de satisfaction est grand.

Combinez 2 traitements ensemble?

Enfin, le problème d’érection peut avoir à la fois des origines physiques et physiologiques. C’est pour cela que nous recommandons de combiner la consommation de médicaments prescrits par votre médecin et les rencontres avec un spécialiste de la sexualité avec la présence de votre conjoint, afin d’augmenter vos chances de traiter votre dysfonction érectile.

Solution naturelle pour fortifiez votre érection et ne plus bander mou

En plus des solutions médicales, il existe aussi des solutions naturelles. Les produits naturels sont souvent des produits phytothérapeutiques, c’est-à-dire à base de plantes. Mais les aphrodisiaques sont plutôt choisis en fonction de leur forme. Nous avons par exemple le Horny Goat. Horny Goat est une plante dont les feuilles sont utilisées en médecine. Cette plante est le plus souvent utilisée pour les problèmes de performance sexuel tels que le dysfonctionnement érectile et le désir sexuel faible. Elle est aussi utilisée pour les fatigues mentales et physiques. Cette plante contient une substance chimique permettant d’accroitre le flux sanguin et d’améliorer la fonction sexuelle.

En plus du Horny Goat nous avons aussi les plantes comme le Tribulus, le ginseng et le guarana qui sont à la mode. Le Tribulus est une plante qui relaxe et qui stimule. Pour qu’un homme fonctionne, il faut d’abord qu’il soit rassuré et stimulé, si l’homme est stimulé et relaxé, tout se passe bien . Ces trois plantes ont un effet réel.

Comment prévenir le problème de l’impuissance?

Afin d’éviter cette maladie, certaines mesures doivent être prises en charge.

Il faut :

– se familiariser à une alimentation saine et équilibrée en limitant la consommation des produits gras, salés et sucrés ;

– faire du sport fréquemment : faire du sport permet aussi de baisser la tension artérielle ;

– éviter de consommer abusivement l’alcool : réduire sa consommation d’alcool est d’autant plus importante. Certes l’alcool augmente le désir d’avoir des rapports sexuels, mais diminue aussi la capacité à assurer pendant l’acte sexuel ;

– stopper de fumer le tabac : nous avons là le meilleur médicament, car fumer affecte la capacité des vaisseaux à se décontracter, ce qui cause le problème d’érection ;

En somme le problème d’érection faible est un problème qui peut être traité. Elle affecte aussi bien les personnes âgées que les jeunes. Elle peut être causée aussi bien par un simple stress que par une maladie ou par d’autres petites complications. Afin de remédier à ce problème, nombreuses solutions ont été émises, tout en notant que tous les troubles d’érections ne sont pas des maladies. Certains peuvent être dus à la fatigue ou à un célibat prolongé. Essayez des traitements et solutions naturels avant de vous tournez vers des médicaments. Peut-être juste un petit changement dans votre mode vie vous donnera une érection forte. Comment ne plus bander mou? Vous savez quoi faire!

 

 

 

Érection molle: problèmes et solutions – Comment avoir une forte érection?

 

Parfois ça arrive. Vous êtes au lit avec votre petite amie qui porte ses nouveaux sous-vêtement en dentelle super sexy de Victoria’s Secret et qui lui donne des fesses bien serrées de  la manière la plus flatteuse. Vous vous sentez comme un sportif prêt à accomplir un exploit dont il a toujours rêvé, vous êtes prêt à décupler vos efforts et vous vous préparez-vous à la rendre fier de son homme. Mais à votre grand désarroi, votre pénis, a l’encontre de de votre cœur qui bat la chamade, lui, ne palpite pas à la vue de vos seins merveilleusement relevés; il ne s’allonge pas de sa longueur habituelle à laquelle vous aspirez avec la poussée de libido que vous ressentez intérieurement. L’érection de votre bite est molle et vous ne connaissez pas les solutions.

Vous vous sentez aussi mal préparé qu’un joueur de foot mis au banc lors d’un de ces matchs de coupe du monde. Qu’est-ce qui se passe ici ? Quel est le problème ?

Quel est la solution?

Dans des situations comme celle-ci, lorsque votre érection est molle et que votre pénis refuse de répondre à vos attentes de prouesses sexuelles, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous sentir profondément et totalement gêné. Mais ce n’est pas votre faute! Parfois, votre sexe ne fonctionne tout simplement pas comme il est censé le faire. Vous n’êtes pas une personne à part, cela arrive à tous les hommes de temps a autres, et il y a de nombreuses raisons a cela, mais aussi des solutions et des astuces.

La plupart des hommes vivront des problèmes pour maintenir une érection à un moment donné, mais une raison médicale n’est pas toujours la cause. Certains hommes développent la maladie de l’impuissance.

L’érection molle qui se produit lorsque le sexe de l’homme ne se regorge pas avec suffisamment de sang  pour produire ou maintenir une érection suffisante pour être capable d’avoir des relations sexuelles. La dysfonction érectile, qui se manifeste de répétitivement empêche l’homme à jouir d’une vie sexuelle épanouie. Découvrons les problèmes et les solutions d’une érection molle.

 

Les problèmes d’Érection chez les HOMMES PLUS JEUNES

Bien que les problèmes érectiles soient généralement associés aux plus de 40 ans, c’est également un problème fréquent chez les jeunes hommes. C’est embarrassant et frustrant pour un homme de parler de sa dysfonction érectile. Plusieurs jeunes hommes sont dans le déni lorsqu’ils font face à ce problème. Une érection molle les place dans une position de vulnérabilité.

Une étude médicale a révélé qu’un patient sur quatre chez qui on venait de diagnostiquer un problème d’érection molle était âgé de moins de 40 ans. Bien que l’impuissance ou la dysfonction érectile n’est pas une chose courante chez les jeunes, elle touche environ  25% des  jeunes hommes de moins de 40 ans. Toutefois, seulement 5% des hommes de moins de 40 ans souffrent d’une dysfonction érectile complète.

 

Voici quelques vraies raisons pour lesquelles les choses pourraient aller mollement pour vous

Les causes de la dysfonction érectile varient grandement et peuvent être causé par des troubles  neurologiques, psychologiques ou à votre style et mode de vie. De plus, certains médicaments peuvent  causer  des effets secondaires résultants à des troubles érectiles.

Le problème érectile peut être causé par l’obésité, une mauvaise alimentation, un manque d’exercice ou le tabagisme. Le meilleur conseil aux hommes qui démontre des symptômes de dysfonction érectile serait en premier lieu de consulter  médecin  de famille pour trouver la cause et être guidé.

Parmi les causes de la dysfonction érectile chez les hommes, on peut remarquer des éléments plus récurrents tels que le stress  de performance. Ce blocage survient lorsque l’homme est trop anxieux pour obtenir  maintenir une bonne érection ferme et continue. La solution simple à ce problème serait de baisser votre niveau d’angoisse.

 

L’aspect psychologique de la relation sexuelle.

Il s’agit des cas les plus courants pour les problèmes d’érection molle. Le stress et l’angoisse peuvent avoir des effets très fort sur votre libido et vos performances.

Le trac de passer à l’action. Même si votre petite amie est super excitante, il peut être difficile de garder une belle érection. Cela peut mem vous rendre nerveux.

Il s’agit d’une situation dans laquelle vos insécurités et vos angoisses évincent votre excitation et provoquent une réaction physique contraire a vos souhaits, en créant une anxiété liée aux performances sexuelles.

Ainsi, de nombreux hommes ont peur de ne pas bien être performants au lit et de ne pas satisfaire sexuellement leur partenaire ; cela inclut aussi les doutes que l’on peut avoir sur le fait que notre pénis ne soit pas à la hauteur, ou la crainte d’éjaculer prématurément.

La mauvaise image que l’on peut avoir de son corps, y compris la préoccupation concernant le poids, ou les difficultés qui peuvent exister dans votre relation peuvent ainsi créer de l’anxiété liée aux performances sexuelles, les hormones de stress de votre corps contractent vos vaisseaux sanguins, ce qui signifie que moins de sang coule dans votre pénis, ce qui rend l’érection plus difficile à obtenir et vous laisse avec une érection molle.

 

Une érection molle due à des problèmes physiologiques.

Parfois, le problème vient tout simplement de problèmes physiques. Des anomalies du pénis, telles que les problèmes de prépuce ou courbure, des troubles microvasculaires du diabète, ou même l’hypogonadisme, une condition où le corps ne produit pas assez d’hormones sexuelles.

 

Attention à certains médicaments, y compris certains antidépresseurs.

La dépression, la schizophrénie et d’autres troubles psychologiques peuvent aussi être la source de problèmes érectiles.

La dépression peut avoir de gros effets sur la libido, et les antidépresseurs, en particulier, peuvent entraîner une diminution importante de la capacité d’un homme à trouver l’excitation et à la conserver assez longtemps.

 

Analysez votre mode de vie et vos habitudes avant de chercher une solution miracle.

Cependant, certains jeunes hommes peuvent souffrir d’une érection molle à la suite de facteurs sur lesquels ils ont plus de contrôle. Par exemple, les jeunes hommes peuvent se retrouver avec une érection molle en raison de leur obésité ou une mauvaise alimentation, la consommation excessive de tabac, d’alcool, ou de drogues, le manque d’exercice, le stress relationnel, etc.

Si la dysfonction érectile est causée par l’un de ces facteurs liés au mode de vie, alors une solution simple s’offre à vous. Les hommes peuvent éventuellement réduire ou éliminer les symptômes en modifiant leur mode de vie et leur régime alimentaire.

 

Cependant, même si un homme pense connaître la raison de son problème d’érection, je vous conseille de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement adapté. Un médecin peut également exclure toute condition potentiellement dangereuse qui pourrait causer une dysfonction érectile.

 

LES PROBLÈMES D’ÉRECTION APRÈS 40 ANS

Vers l’âge de 40 ans, environ 40% des hommes déclarent avoir un dysfonctionnement sexuel. Tout comme le fait de devenir chauve, l’érection molle devient plus commune à mesure que les hommes vieillissent. Environ 5% des hommes de 40 ans sont atteints de dysfonction érectile et ce nombre augmente avec l’âge, pour arriver entre 20% et 25% pour les hommes âgés de 65 ans.

 

La plupart des raisons citées pour les hommes plus jeunes s’appliquent aussi bien aux hommes plus âgés. Que ce soit le mode et les habitudes de vie, le stress, les causes psychologiques ou physiologiques, etc. On retrouve tout simplement beaucoup de raisons communes. Cependant, le nombre de personnes qui souffrent de problème d’érection dure, longue et efficace est en hausse après 40 ans. Les troubles d’érections ont  souvent des effets négatifs dans la vie amoureuse et peut causer de l’angoisse,  une faible estime de soi et la dépression.

Parmi les raisons supplémentaires, liées à un âge plus avancé, qui justifient des problèmes d’érection, voici les raisons les plus probables :

 

Les maladies endocriniennes comme le diabète.

Les hormones régulent plusieurs fonctions du corps. Le diabète est une des maladies endocriniennes pouvant vous laisser avec une érection molle. Parmi les effets reliés à cette malade, il peut y avoir une modification de la sensibilité du gland, une détérioration de la circulation sanguine et changement de votre balance hormonale. Ces changements peuvent ainsi contribuer aux troubles de l’érection et à l’impuissance.

 

Les troubles du système nerveux.

Certains troubles neurologiques peuvent avoir un effet sur votre capacité d’érection, ou le fait de pouvoir rester bander. La dysfonction érectile causée par des maladies qui affectent le système neurologique inclut la maladie d’Alzheimer et de Parkinson, les tumeurs, l’accident vasculaire cérébral, etc. Dans certains cas lorsqu’on opère la prostate certaines lésions au niveau du système nerveux peuvent être une des sources des problèmes érectiles.

Un petit fait amusant au passage, les cyclistes qui parcourent régulièrement de longs parcours peuvent avoir des effets d’impuissance temporaire du a la compression exercée sur leur postérieur, ainsi que sur le sexe et les zones nerveuses qui y sont connectés.

 

Les effets de certains médicaments sur votre organisme

Certains médicaments peuvent nuire à la circulation sanguine, résultants à des problèmes érectiles. Parmi ces médicaments les plus connus pour causer l’impuissance, on trouve les alpha et les bêta-bloquants, les médicaments de chimiothérapie anticancéreuse, les antidépresseurs tels que le Xanax ou le Valium, et même la codéine, mais aussi avec des médicaments tels que le Prozac.

Cependant, une personne ne devrait pas cesser de prendre ses pilules sans l’autorisation de son docteur, même ses pilules sont connues pour favoriser la dysfonction érectile.

 

Les affections liées au cœur.

Les maladies cardiaques  en général, ont souvent un effet sur la circulation du sang et peuvent ainsi modifier le drainage du pénis et créer des troubles érectiles. Un débit de sang irrégulier peut nuire à l’érection d’une personne. La maladie provoquant le colmatage des vaisseaux sanguins peut aussi  provoquer l’impuissance.  Cette maladie se nomme l’athérosclérose. Une haute pression artérielle, un niveau de cholestérol élevé et l’hypertension sont aussi reconnus comme des risques accrus des problèmes d’érections.

 

LES SOLUTIONS AUX PROBLÈMES D’ÉRECTIONS

 

  1. La plupart des problèmes d’érection peuvent être traités par de simples solutions

Passez en revue vos médicaments.Malheureusement, les troubles liés à l’impuissance peuvent être dû à la consommation de:

-médicaments pour traiter la haute pression.

-médicaments  pour la dépression,

-médicaments  pour l’anxiété,

-médicaments  pour les brûlures d’estomac,

-médicaments  pour les allergies,

-médicaments contre la douleur.

Si le médicament est la cause de votre problème d’érection, votre médecin de famille pourra peut-être changer la dose pour vous.

 

  1. Effectuez des  changements dans votre mode de vie

Les habitudes de vie qui laissent à désirées et malsaines peuvent causer une faible érection. Changez votre mode de vie en arrêtant de fumer et commencez à faire de l’exercise. Une alimentation plus saine peut-être une bonne solution aussi.

 

  1. Considérez un médicament pour stimuler les érections comme solution

Certains médicaments pris 1 heure à l’avance consommés avec une prescription d’un docteur  peuvent être une solution éfficace pour améliorer votre débit sanguin vers votre pénis:

Viagra

Levitra

Cialis

Rappelez-vous de parler avec votre docteur  des points positifs et négatifs de ces médicaments. Ces médicaments sont à éviter absolument si vous souffrez de maladies cardiaques.  Ces pilules peuvent être extrêmement dangereuses pour votre santé.

 

  1. Obtenez de l’aide pour la détresse émotionnelle.

Souvent les troubles de l’érections sont physiques. Mais le stress et l’angoisse causés par des problèmes dans votre relation peuvent causer l’impuissance. La communication peut vous aider dans cette situation. Un massage pour faire baisser votre stress peut-être une bonne solution. Gardez en tête que tous les hommes connaissent des pannes sexuelles dont nous avons tous des moments ou nos érections sont molles et insuffisantes pour une relation sexuelle. Alors, ne soyez pas gêné d’en discuter avec des personnes de confiance. La communication est une solution efficace pour faire baisser la tension reliée à l’angoisse.

 

Vous pouvez donc comprendre que les problèmes d’érection ne sont pas uniques à vous et que beaucoup d’autres hommes connaissent ces problèmes.

Il faut aussi savoir admettre, et je parle ici pour les femmes, que parfois, nous ne sommes juste pas excités à ce moment, ou que nous n’avons juste pas envie de faire l’amour. Il y a cette étrange conception dans notre culture que les hommes sont excités tout le temps et veulent avoir des relations sexuelles littéralement à chaque seconde de la journée.

Mais comme les femmes peuvent ne pas être d’humeur coquine, vous ne l’êtes parfois pas non plus. Nous sommes tous des personnes avec une libido qui va et vient, parfois de façon inattendue, parfois même en présence d’une bombe sexuelle.

Discutez avec votre partenaire, c’est la meilleure solution pour détendre l’atmosphère et pour créer une ambiance propice à recréer l’envie. Elle ne devrait surtout pas le prendre personnellement, mais peut-être simplement commencer à se toucher à la place et à vous laisser profiter du spectacle … cela devrait régler le problème pour vous et pour elle.

3 tactiques efficaces pour maintenir l’érection avec un préservatif et vous empêcher de bander mou. Comment garder son érection avec un préservatif ? Lisez : Le condom me fait débander : Garder son érection avec un préservatif

Le condom me fait débander : Garder son érection avec un préservatif

Le préservatif me fait débander. Comment garder son érection avec un préservatif? Vous bandez mou avec un condom… On est vendredi soir, vous venez de passer une très bonne soirée dans un des bars à la mode et vous avez rencontrer cette fille superbe que tous vos amis voulaient réussir à aborder et à ramener à la maison ce soir. Mais c’est vous qui avez réussi à la séduire. Vous n’avez surement plus qu’une idée en tête, la ramener chez vous pour passer la nuit ensemble.

Quelques verres et une discussion sympa vous ont amenés à la fin de soirée et cette charmante demoiselle a décidé de venir boire un dernier verre chez vous.

Une fois dans votre appartement, quelques baisers, des caresses, les 2 verres de vin toujours remplis sont sur la table. Les vêtements tombent au sol, vos corps se dénudent et vous prenez la direction de la chambre.

L’excitation monte, vous êtes excités et la seule chose qui vous reste en tête est de finir cette soirée en beauté. Elle est allongée sur le lit, vous êtes au-dessus, vous attrapez un préservatif, vous commencez à l’enfiler, mais vous perdez votre érection. Merde! Un préservatif me fait débander. Vous vous demandez comment garder son érection avec un préservatif  après un épisode sexuel misérable.

Quel homme n’a jamais été dans cette situation? Aussi gênant et inconfortable que cela soit, je tiens à vous rassurer que cela nous arrive à tous. Vous enfilez un condom et vous vous rendez compte que le préservatif vous fait débander.

Que ce soit lors d’une première nuit avec une femme que nous avons juste rencontrée, ou que ce soit avec notre partenaire habituelle, le préservatif, ou plutôt le fait d’enfiler un préservatif, peut tout simplement vous faire débander, et ruiner l’ambiance excitante que vous avez réussi à mettre en place. Sans parler de la gêne qui s’installe et du stress que vous ressentez à ce moment-là.

Encore une fois, pas de panique, pas de gène, cela arrive à tous les hommes d’avoir une perte d’érection avec un préservatif. Il y a des techniques et des choses à savoir pour éviter que cela vous arrive.

Environ 52% des hommes signalent qu’ils non pas pu garder leur érection avec un condom  avant ou pendant la mise en place d’un préservatif ou après avoir pénétré une femme en portant un préservatif. En effet, presque tous les hommes subissent une perte d’érection à certains moments intimes au cours de leurs expériences sexuelles.  Voici donc quelques réponses et astuces qui peuvent vous aider garder son érection avec un condom.

 

Est-ce une question de maintien de l’érection de la stimulation ?

Trouvons ensemble pour quelles raisons le préservatif vous fait débander.

Arrêter les préliminaires, ou la stimulation orale pour mettre un préservatif avant de passer à un rapport sexuel avec pénétration peut entraîner une perte d’érection due à un manque soudain de sensation ou d’excitation.

Une solution simple pour maintenir votre érection avec un préservatif: demandez à votre petite amie de continuer à vous stimuler, ou bien continuer à vous stimuler vous-même, pendant que vous enfilez le préservatif. Une stimulation continue pendant l’application du préservatif peut vous aider à garder votre érection, tout en mettant votre préservatif et en vous préparant pour un rapport sexuel.

 

Un condom me fait perdre mon érection : Utilisez-vous des préservatifs bien adaptés ?

Un mauvais préservatif peut empêcher un homme à maintenir son érection.

Choisir des préservatifs trop gros ou trop petits peut contribuer à la perte d’érection. L’idée est simple en fait et je pourrai comparer cela avec un pantalon. Vous sentez-vous sexy dans un pantalon trop serré ou trop ample? Non, pas vraiment ! Eh bien, votre pénis réagit de la même manière avec des préservatifs mal ajustés.

Des préservatifs de toutes tailles et de différentes textures sont disponibles pour vous aider à garder votre érection avec un condom.

N’hésitez pas à aller acheter divers condoms et de les essayer pour trouver le préservatif qui vous convient et qui vous plait. Les préservatifs peuvent être acheté partout et a pour un prix tout à fait raisonnable, alors préparez votre nouvelle garde-robe. Les préservatifs trop serrés peuvent entraîner une perte de sang, ce qui contribue au dysfonctionnement érectile. Et si vous choisissez un préservatif trop gros, il risque de glisser pendant les rapports sexuels, ce qui non seulement irait à l’encontre du but de le porter, mais pourrait également facilement vous faire perdre votre érection.

 

Je bande mou avec un préservatif : Le préservatif réduit-il la sensation du pénis ?

On a toujours pas trouvez la réponse à votre question: Pourquoi un préservatif me fait débander? Continuons!

De nos jours, les préservatifs sont plus fins et moins visibles que jamais. Cependant, votre pénis peut réagir plus fortement à une stimulation orale non protégée qu’une stimulation vaginale protégée, car la stimulation peut être réduite par la couche de latex entre votre pénis et le vagin de votre petite amie.

Afin de garder son érection avec un condom, essayez d’utiliser des préservatifs pendant les relations sexuelles orales pour vous habituer à la sensation de porter un préservatif pendant les rapports sexuels. Vous pouvez également utiliser un lubrifiant à l’intérieur et à l’extérieur du préservatif pour maximiser la sensation.

De nos jours, on trouve aussi des préservatifs qui viennent avec ou sans lubrification. Quand un préservatif n’est pas suffisamment lubrifié, cela peut entrainer des problèmes d’érection. Mais gardez en mémoire que si vous utilisez un préservatif en latex et que vous devez ajouter du lubrifiant, il est important de n’utiliser qu’un lubrifiant à base d’eau. Un lubrifiant à base d’huile décomposera le préservatif. Cela peut rendre le préservatif collant et, pire encore, peu fiable.

 

Le préservatif est-il la seule raison qui vous fait bander mou ?

La perte d’érection est en corrélation avec de nombreuses conditions psychologiques, en particulier l’anxiété et la dépression. En fait, certains médicaments utilisés pour traiter l’anxiété et la dépression peuvent réduire le désir sexuel d’une personne. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un conseiller ou un médecin pour approfondir toutes les préoccupations psychologiques menant à une perte d’érection. Un spécialiste pourra vous aider à maintenir votre érection avec un préservatif.

N’oubliez pas que votre petite amie se soucie de vous, que vous ayez ou non une érection, et souhaite être avec vous à cause de qui vous êtes et non de la force de votre érection. Le sexe prend de nombreuses formes et les rapports sexuels ne doivent pas nécessairement être l’événement principal. Tant que vous et votre petite amie êtes satisfaits, considérez que votre problème est résolu.

 

Comment garder son érection avec un préservatif ou un condom sans vous faire débander?

Une question qui revient souvent quand on aborde le sujet des préservatifs : « Y a-t-il un moyen de faire en sorte que le temps entre l’ouverture d’un préservatif et sa mise en place soit moins gênant? »

Cela nous semble tous être l’un des pires moments. En effet, après une phase de préliminaires,  petite aparté ici pour vous rappeler que les préliminaires sont vraiment importants pour les deux personnes, vous avez déjà tâtonné le dos de votre compagne pour dégrafer une attache de soutien-gorge, et elle a déjà probablement essayé de prendre en main votre pénis, cette première phase pour les femmes est souvent assez maladroite ; donc il est bon de savoir qu’elle peut se sentir elle-même assez gênée a ces moments-là ; vous êtes toutes les deux prêts à passer aux choses sérieuses.

Vous attrapez le préservatif et l’ouvrez. En général, la pièce devient étrangement silencieuse à ce moment-là. Votre visage est concentré et elle reste allongée sur le lit , souvent en se demandant où regarder.

Prenez votre temps, ne vous précipitez pas, ce serait le meilleur moyen de ruiner la situation en mettant le préservatif à l’envers. Prenez soin de bien mettre votre préservatif, complimenter cette jolie femme allongée sur votre lit pour sa beauté, l’attrait sexuel qu’elle provoque chez vous, ou autre, et c’est parti.

 

Parmi les techniques et conseils qui fonctionnent pour garder son érection avec un condom, voici ce que vous pouvez faire: pratiquer.

Ne pas être bon avec un préservatif, cela veut dire que vous ne l’utilisez pas vraiment comme il faut ou que vous n’avez pas encore beaucoup d’expériences de relations sexuelles avec condom. Tout cela ne fait pas un effet incroyable sur votre réputation naissante d’étalon sexuel, et responsable : merci au préservatif pour cela.

L’utilisation du préservatif et la maitrise de la mise en place ont quelque chose de sexy pour les femmes. Le fait de savoir comment le faire rapidement et bien développe le côté mâle, cet homme qui est au contrôle de ce qui va se passer, cet homme qui sait ce qu’il fait, et qui peut bien s’acquitter de sa tâche, et sans perdre de temps.

Comme pour le fait de savoir enlever un soutien-gorge à une main, apprenez à mettre votre préservatif d’une main, en laissant votre seconde main libre pour… d’autres choses. Vous allez marquer des points bonus si vous pouvez enfiler votre condom pendant que la femme est en train de montre dans son excitation et que votre autre main est la source de celle-ci.

 

Quelques erreurs sur l’utilisation du préservatif que vous ne voulez pas faire 

Utilisez-vous des préservatifs trop gros, trop étroits ou périmés? Ne laissez pas ces erreurs de contraception courantes causer une erreur dans votre chambre à coucher.

Cela semble simple, mais si vous avez déjà commis une erreur en utilisant un préservatif, vous n’êtes pas seul. Des études démontrent que beaucoup d’hommes se trompent souvent dans le choix et l’utilisation correcte des préservatifs.

 

Même si vous n’arrivez pas à maintenir votre érection avec un préservatif, ne faites pas le con.

Les préservatifs sont une forme très efficace et peu coûteuse de contrôle des naissances et de prévention des MST. Mais si vous utilisez un préservatif de façon incorrecte, vous risquez de rencontrer un certain nombre de problèmes: une grossesse non désirée, une maladie sexuellement transmissible, voire un dysfonctionnement érectile, et de simples problèmes d’utilisation tels que des préservatifs cassés, des préservatifs mis à l’envers, ou simplement enlevés trop tôt.

Pour toutes ces raisons même si le préservatif vous fait débander, vous devez en enfiler un.

Une première erreur, qui surgit avant même d’ouvrir le paquet, est de ne pas parler de préservatif  avec votre partenaire. Des études montrent que les hommes qui négligeaient de parler de préservatifs avant les rapports sexuels éprouvaient souvent de l’anxiété et de la gêne, ce qui avait eu un effet négatif sur leurs performances.

Choisir le bon timing pour mettre votre préservatif. Une règle importante en matière d’utilisation est de s’assurer qu’un préservatif est enfoncé sur un pénis en pleine érection. Si vous essayez de mettre votre préservatif avant que vous ne soyez complètement dur, il ne fonctionnera pas facilement et vous risquez un mauvais départ.

Attention aussi sur le fait de laisser un préservatif enfoncé jusqu’à ce que votre pénis perde son érection, car il permet au sperme de s’écouler par le bas.

 

Les préservatifs sont-ils votre seule forme de contraception?

Si vous n’arrivez pas à garder une érection avec un condom peut-être vous pouvez utiliser un autre moyen de contraception. Vous craignez peut-être une grossesse non planifiée en cas d’échec du préservatif, ce qui peut définitivement tuer l’ambiance générale d’une nouvelle relation, et même d’une relation tout court. Pensez à parler à votre petite amie de l’utilisation d’une autre forme de contraception, telle que la pilule ou le stérilet, si le port du préservatif est pour vous dans un but principalement contraceptif. Mais avant tout, passez voir un médecin pour savoir qu’elles sont les meilleures options qui vous conviennent et pour faire un dépistage complet avant de ne plus utiliser les préservatifs.

 

Gardez son érection avec un condom : Pourquoi utiliser un préservatif féminin interne?

Comment maintenir son érection avec un préservatif? J’ai la solution pour vous.

Le préservatif interne ne nécessite pas de montage pour pouvoir être utilisé, contrairement au préservatif externe, qui requiert d’être mis juste avant la pénétration. Certaines personnes trouvent qu’après les préliminaires, s’arrêter pour trouver, ouvrir, et mettre un préservatif sur le pénis peut perturber les érections. Les préservatifs internes permettent de contourner le problème, puisqu’ils peuvent être insérés avant.

Un autre avantage des préservatifs internes en polyuréthane ou en nitrile est qu’ils peuvent être utilisés avec tous les types de lubrifiants.

L’utilisation d’un préservatif interne présente d’autres avantages, notamment le potentiel d’augmentation du plaisir sexuel. Les préservatifs internes donnent aux femmes un contrôle total sur la protection utilisée lors de leurs rapports sexuels.

Certaines femmes ne peuvent pas toujours faire confiance à leurs partenaires pour utiliser un préservatif externe, ce qui les amené à se préoccuper des conséquences des rapports sexuels non protégés au lieu de profiter pleinement de leur expérience sexuelle. Comme le pénis n’est pas serré par un préservatif externe étroit, les hommes peuvent également trouver des sensations meilleures.

Pour terminer l’article :

Il y a donc de nombreuses solutions pour profiter au mieux de rapports sexuels protégés.

Quel que soit le préservatif que vous utilisez, le fait de le garder dans des endroits accessibles et de l’inclure dans vos préliminaires peut en faire un élément de l’excitation plutôt qu’un obstacle.

Peu importe qui met le préservatif, cela peut être très excitant quand une femme s’en occupe. Rappelez-vous qu’il n’y a rien d’étrange ou de non attrayant à prendre des mesures pour vous protéger, même dans l’excitation du moment. En fait, cela peut rendre l’expérience encore meilleure, car les partenaires se sentent en sécurité.  Alors, ne vous faites pas de soucis et profitez au maximum.

Vous avez les outils nécessaires.

Faites en sorte que votre questionnement sur pour quelle raison le condom vous fait débander soit une histoire du passé.

Voici un guide complet de sexualité tantrique pour renforcer vos relations sexuelles et créer une intimité spéciale avec votre partenaire : Sexe tantrique – le guide du débutant

 

L’impuissance : cause et traitement naturel | Soignez la dysfonction eréctile

 

 

Quels sont les causes et traitement à l’impuissance? L’impuissance ou la dysfonction érectile est l’impossibilité d’avoir ou de garder une érection pénienne satisfaisante pour avoir des relations sexuelles. Certes, s’il peut arriver quelquefois, de manière fortuite à beaucoup d’hommes de ne pas obtenir une érection, d’avoir une panne sexuelle ou de ne pas la maintenir, quelques-uns rencontrent de façon régulière ces difficultés.

En réalité, il n’existe pas de statistiques exactes sur les hommes concernés par ce trouble de l’érection surnommé l’impuissance, car c’est rarement signalé.

Toutefois, au Canada, on estime qu’à peu près la moitié de la gent masculine au-dessus de quarante ans a souvent quelques problèmes d’érection.

Certes, le nombre d’hommes qui souffrent de dysfonction érectile se multiplie avec l’âge, mais, néanmoins, l’impuissance ne peut être classé comme un résultat normal du vieillissement. D’ailleurs, la totalité des cas peut être soignée avec une grande réussite. Dans cette articles nous traiterons ensemble les causes et traitements de l’impuissance

Les Causes

Avant de voir les traitements à l’impuissance observons ensemble les causes de la dysfonction érectile. Une pléthore de facteurs et causes peut être à l’origine de l’impuissance. Les causes peuvent être d’ordre psychologique, mais aussi physiologique, mais pas seulement. Vous trouverez ci-dessus les causes les plus importantes :

  • des troubles circulatoires

Une érection se produit quand le sang envahit le pénis et qu’une valvule qui se trouve à la racine de l’organe l’immobilise. Si un homme arrive à avoir des érections, mais pas aussi raides, ni aussi durables que par le passé, la cause est très vraisemblablement due à des problèmes circulatoires.

Le diabète, une tension artérielle élevée, un taux élevé de cholestérol sanguin, la présence de caillots de sang et l’athérosclérose peuvent  des causes de l’impuissance. Ces troubles circulatoires constituent la cause essentielle de la dysfonction érectile. L’impuissance est généralement le premier signe visible associé à une maladie cardiovasculaire mais ne vous inquiétez pas car il y a des traitements pour l’impuissance.

  • des troubles de testostérone

Un déficit de l’hormone sexuelle mâle peut provenir d’une carence testiculaire, d’un trouble de l’hypophyse ou de l’utilisation de certaines médications.

En fait, un taux de testostérone en petite quantité est normalement dû au vieillissement. En effet, la testostérone se réduit tout à fait naturellement à mesure que les hommes vieillissent. Mais quand la réduction de cette hormone s’accompagne d’autres symptômes comme un taux d’énergie peu élevé, ou une certaine morosité ou alors une libido déficiente avec perte du désir sexuel, cela peut s’avérer le signe d’un traumatisme plus sérieux, l’hypogonadisme.

  • l’alcoolisme

L’alcoolisme chronique peut causer un trouble de l’érection, même si pendant l’acte sexuel, il n’existe pas d’alcool dans le sang

  • le tabagisme

Le tabac peut entrainer une compression des vaisseaux sanguins. Cela peut faire diminuer le débit du sang vers le pénis et causer des problèmes d’érection tel que l’impuissance.

  • les antidépresseurs, comme la paroxetine, la sertraline…,
  • les médicaments anti-cancer ;
  • les tranquillisants et les calmants comme le diazépam.
  • la drogue ;
  • les estrogènes ;
  • le préservatif ou condom,

En fait, on ne peut pas nier le fait que le préservatif peut susciter l’impuissance. Mais ce qu’on aimerait savoir si le préservatif est vraiment la cause du trouble de l’érection.

D’abord, d’après l’étude qui a été faite, il s’avère que ceux qui rencontrent des dysfonctions érectiles en enfilant un condom sont plus prédisposés que les autres à connaître les mêmes difficultés sans préservatif.

Ce n’est pas évidemment automatique, mais la probabilité est plus grande. D’autre part, la qualité de leur plaisir sexuel en général est relativement faible. En effet, chez certaines personnes, le condom peut affecter la qualité de l’érection et/ou aggraver une dysfonction érectile, mais néanmoins, le préservatif ne peut être une cause déterminante. D’autant plus que la plupart de ceux qui ont pris part à cette étude ignorent l’utilisation correcte du préservatif. Et cela pourrait entraver l’érection et être la causse de l’impuissance.

  • L’impuissance est parfois due à des causes purement psychologiques

C’est toujours le cas d’hommes jeunes, âgés de moins de 45 ans, qui ont des érections raides au réveil et qui ont aussi de bonnes érections en se masturbant.

Avec une partenaire, ces hommes, généralement timides ou coincés, n’arrivent jamais à atteindre leurs fins.

Ainsi, cette incapacité de ne pas arriver à obtenir une érection pendant un rapport amoureux avec sa partenaire peut souvent témoigner d’un problème psychologique au niveau de la vie du couple.

Parfois, l’érection n’arrive pas lors des préliminaires, d’autrefois elle devient molle au moment où ils veulent passer à la pénétration.

Leur désir est au summum et ils éprouvent une telle excitation qu’ils pensent pouvoir consommer leur rapport, mais au moment où ils voudraient assurer, ils perdent leur érection.

Ce trouble érectile peut perturber et les personnes qui en souffrent peuvent se trouver emprisonnées à l’intérieur d’un cercle vicieux, car ils vont lutter contre leur libido et éviter de faire de nouvelles conquêtes pour ne pas s’exposer à l’échec.

  • l’anxiété de performance

D’une manière générale, une relation sexuelle doit censée procurer du plaisir et des sensations de bien-être. Mais le stress et la panique peuvent détériorer cette sensation et créent en remplacement un mal-être difficile à gérer, à dépasser.

Mais l’une des principales causes psychologiques de la dysfonction érectile et de l’impuissance est ce qu’on peut appeler l’anxiété de performance qui peut faire déchoir la libido, le désir sexuel.

Cette perte de l’érection est très courante, notamment pendant le premier rapport sexuel avec une nouvelle compagne. C’est la crainte de ne pas être à la hauteur, d’être victime d’une défaillance sexuelle.

Cela peut toucher souvent les hommes qui, la cinquantaine passée, se mettent en ménage après avoir vécu en solitaire et redoutent de ne pas assurer et de ne pas satisfaire l’autre sexuellement.

  • des troubles psychologiques situationnels

Parfois, quelques hommes ne sont confrontés à ce trouble de l’érection que dans certaines conditions ou avec quelques personnes. Dans une relation tendue, les hommes se trouvent quelques fois dans l’incapacité d’avoir une érection avec leur partenaire, alors qu’ils peuvent arriver à avoir une bonne érection le reste du temps.

  • l’aversion sexuelle

Bien que ce soit rare de voir quelqu’un éprouver de la répugnance pour les relations sexuelles, c’est une réalité qui se manifeste dans certains cas. Cette aversion apparait fréquemment chez les personnes qui ont subi des abus sexuels dans leur enfance et chez celles qui ont été éduquées suivant des préceptes religieux rigoureux. Cette répulsion se voit souvent chez les homosexuels ou bisexuels qui s’efforcent d’avoir une vie hétérosexuelle qui va à l’opposé de leurs inclinations naturelles.

Même si le trouble de l’érection, cette impuissance sexuelle cause incontestablement de l’anxiété, il importe de continuer à entretenir avec sa partenaire ou sa compagne des rapports aussi constants que possible jusqu’à trouver la solution adéquate. La médecine moderne et les techniques thérapeutiques naturelles peuvent vous offrir des solutions qui résoudront les troubles de l’érection et l’impuissance chez la majorité des hommes.

(consultez un professionnel de la santé avant d’essayer quelque chose)

Traitement: les remèdes de grand-mère pour une sexualité épanouie

Aujourd’hui, même s’il n’y a pas de statistiques précises on estime qu’en France il y a entre 2 à 3 millions d’hommes qui sont concernés par cette dysfonction érectile l’impuissance.

Y a-t-il des médicaments miracles ? Ou des remèdes naturels qui peuvent résoudre ce problème d’impuissance ?

Il est vrai que certains patients reconnaissent l’efficacité d’une médication pharmacologique, mais ces médicaments peuvent laisser des séquelles, avoir des effets secondaires dont on ignore encore la portée à moyen et long terme sur la santé des patients.

Des traitements médicamenteux à haut risque

Souvent, les hommes concernés par cette faiblesse de l’érection ont recours à des traitements oraux comme le Viagra, Cialis ou Levitra, qui font renforcer le flux sanguin qui déclenche l’érection. Cependant, ces médicaments ne sont pas sans conséquence parfois fâcheux sur la santé des utilisateurs.

La rhinite, les douleurs à la tête, les bouffées de chaleur, entre autres sont les plus fréquentes lorsqu’on passe par ces traitements. Mais le signe le plus courant et qui inquiète beaucoup reste sans conteste la perte de l’acuité visuelle qui s’annonce presque instantanément et automatiquement. Les premières hypothèses seraient que ce traitement peut provoquer comme une attaque cardiaque de l’œil, dont les petites veines ne pourraient supporter l’effet vasodilatateur des traitements.

Il est tout à fait normal que ces traitements par des pilules qui traitent la dysfonction érectile soient à bannir chez les personnes qui ont des difficultés cardio-vasculaires, car ils sont hypertensifs et intensifient la tension artérielle. Le Viagra peut également provoquer des difficultés au niveau des poumons.

Il existe d’autres traitements moins excitants. Comme la piqûre d’un vasodilatateur dans le pénis. C’est le cas de médicaments comme l’Edex, Caverject dont leur rôle consiste à dilater les vaisseaux sanguins, et d’aider à obtenir sur le coup une érection rigide, sans passer par des préliminaires. Efficace sûrement, mais la majorité des hommes émettent des réserves et ne sont pas vraiment chaud pour se piquer le sexe. Et c’est très compréhensible.

Les prothèses constituent une autre alternative pour résoudre les dysfonctions érectiles les plus sérieuses. Toutefois, pour mettre en place « ces pompes », il faudrait recourir à une chirurgie lourde qui fera briser de façon irrémédiable le tissu érectile. En plus, ces prothèses peuvent provoquer des infections. Ce n’est pas donc la solution idéale si vous avez des pannes sexuelles irrégulières ou pas encore clairement déclarées.

Les traitements hormonaux ne sont conseillés que lorsque la carence hormonale est certaine. Mais, même s’il s’avère que ces traitements ont l’avantage de développer la masse musculaire et de booster la sexualité, ils peuvent provoquer le grossissement du volume de la prostate ce qui pourrait exposer l’utilisateur à l’induction d’un cancer de la prostate. Et le bouquet, c’est que vous devez faire attention à vos seins qui courent le risque de doubler de volume si le traitement se prolonge. Pas vraiment séduisant tout ça !

Les traitements naturels, la solution parfaite

C’est dans la nature que nos ancêtres découvraient le plus souvent des remèdes à leurs difficultés. La sexualité n’a pas dérogé à cette règle ! Il ne nous reste qu’à tirer profit de leurs pratiques, de leur expérience pour trouver la formule naturelle adéquate pour impulser le désir sexuel et améliorer l’érection.

Si on puise, entre autres dans la pharmacopée chinoise, on pourra découvrir des traitements  naturels qui viennent au secours de cette défaillance sexuelle.

Les remèdes se composent dans leur totalité de plantes choisies d’après les principes de la Médecine Unani, il s’agit de médecine séculaire gréco-arabe.

  • La cuscute

Il s’agit d’une herbe chinoise qu’on emploie traditionnellement pour fortifier le Yang et favoriser le Yin, et elle entre dans la constitution de ce stimulant sexuel : le Kaleros.

Les graines de cuscute ont toujours été exploitées depuis l’aube des temps dans la médecine chinoise traditionnelle pour exciter les niveaux d’énergie, essentiellement au niveau rénal et du foie. L’énergie au niveau des reins va régénérer le désir sexuel et la spermatogénèse de l’homme.

La cuscute est considérée comme un aphrodisiaque très apprécié qui permet d’améliorer les défenses naturelles du corps.

  • Le Cnidium monnieri

C’est une variété de carotte. C’est une plante médicinale traditionnelle asiatique exploitée depuis des temps lointains. On l’emploie pour aider à soigner la l’impuissance et la stérilité.

Le Cnidium monnieri débloque de façon naturelle l’oxyde nitrique qui aide le muscle caverneux à se détendre et favorise la production de guanosine, une matière essentielle pour obtenir et maintenir une puissante érection. Le Cnidium monnieri renferme un composant présent dans les coumarines, qui a la vertu de stimuler la libido et de revigorer l’activité sexuelle.

Les substances actives de la cuscute et du Cnidium monnieri mélangées avec celles du poivre noir, de l’anis vert et du gingembre créeront une combinaison qui purifiera le corps. Elles permettent également de rétablir l’équilibre entre les taux d’hormones, et exciteront conséquemment la libido tout en fortifiant les fonctions sexuelles.

 

  • Un petit cocktail

Vous pensez que c’est peut-être contradictoire, mais oui un petit cocktail d’alcool peut vous aider à stimuler votre libido et résoudre cette panne sexuelle, à condition de ne pas en abuser. Un petit traitement plaisant à vos papilles.

Comme l’alcool peut aider à lever l’inhibition, d’accroitre un petit peu le taux de testostérone, il vous aidera à vous desserrer plus facilement, voire à déclencher un pic d’excitation.

Alors, si vous voyez que votre érection manque de vigueur prenez un seul petit verre. Sinon, si vous abusez c’est l’effet inverse. Un peu ivre, vous pouvez vous trouver incapable de jouir, ou avoir des pannes sexuelles, des difficultés sensorielles, et même parfois, le noir total, vous ne vous rappellerez de rien.

 

  • Un philtre aux fruits secs et à coques

Écrasez des dattes sèches, des pistaches, des noix, des amandes et des graines de lin jusqu’à l’obtention d’une poudre fine, à mixtionner, par la suite avec de l’eau. Vous pouvez la consommer chaque jour. C’est un aphrodisiaque infaillible.

 

  • Une cure de gingembre

Apprécié pour ses propriétés vasodilatatrices, le gingembre aide à avoir une meilleure circulation sanguine dans le pénis. Entreposez 50 g de gingembre dans une carafe d’eau et laissez tremper pendant a minima cinq heures. Prenez 2 verres par jour pendant deux semaines durant un mois. Vous allez adorer le résultat.

 

  • Du houblon, ou vigne du nord

Très estimé pour son pouvoir d’apaiser les angoisses, de relaxer et de rasséréner, le houblon permet de réveiller le désir sexuel et d’assurer sa pérennité. En effet, une fois, on vient à bout du stress, la libido peut de nouveau revivre !

Il est vrai qu’on peut la rencontrer dans la bière, mais nos grands-mères conseillent de préférence de la boire sous forme de tisane.

 

  • tribulus terrestris, ou tribule terrestre

C’est une plante médicinale qui possède la propriété d’agir essentiellement sur la sphère hormonale et sexuelle. Il est difficile de savoir comment elle opère, mais on suppose qu’elle accélère la fabrication de FSH chez la femme et de LH chez l’homme.

Le fruit en poudre est utilisé par la médecine traditionnelle indienne et la médecine chinoise depuis la nuit des temps pour soigner essentiellement l’infertilité et les dysfonctions érectiles.

Le tribule terrestre, appelé également Croix-de-Malte, qu’on trouve sous forme de gélules, s’il est consommé durant 60 jours sans arrêt, favorise la mobilité des spermatozoïdes chez les hommes qui n’en fabriquent pas assez.

Chez certains hommes, les fruits de cette plante permettent d’augmenter l’hormone lutéinisante, le taux de la testostérone et fait réduire les œstrogènes. C’est un aphrodisiaque assez puissant qui possède le pouvoir de booster le désir sexuel et d’améliorer la qualité de l’érection. C’est aussi la plante des sportifs par excellence qui a la capacité de développer leur endurance et leur musculature.

 

  • Maca LEPIDIUM MEYENII

Un traitement naturel qui gagne en popularité est la consommation de Maca. La Maca Bio aussi appelée le Ginseng Péruvien est une plante médicinale originaire du Pérou.

Depuis des millénaires, la Maca est appréciée pour ces grands pouvoirs sur le désir sexuel qu’elle stimule. Elle est donc un aphrodisiaque puissant pour les hommes, d’ailleurs pour les femmes aussi. Elle revigore la virilité, empêche les pannes sexuelles et donne de la vigueur à l’érection.

La Maca se trouve en extrait concentré dans de nombreuses boutiques de produits naturels. Vous pouvez en consommer de 1 à 2 cuillères à café ou à soupe par jour.

 

  • Horny Goat Weed ou plante de chèvre silencieuse en capsule

Très utilisé depuis longtemps par la médecine chinoise, ce traitement naturel pourrait vous aider à faire disparaitre votre cause de l’impuissance. Le Horny Goat Weed est une herbe fréquemment utilisée pour pallier aux soucis de performances sexuelles, comme la dysfonction érectile et la faible libido. Sous forme de capsule, Horny Goat Weed renferme des substances chimiques qui pourraient contribuer à accroître le flux sanguin dans la verge, ce qui aiderait à revitaliser la fonction sexuelle.

Pour la posologie, vous pouvez avaler 2 capsules par jour avec repas. Si vous cherchez un effet instantané, prenez trois à quatre capsules, environ quatre-vingt-dix minutes avant toute relation sexuelle.

 

  • Yohimbe, Yohimbine

Le Yohimbe est un arbre à feuillage persistant qu’on trouve en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale.

L’écorce de l’arbre comporte un principe actif de la famille des alcaloïdes : la yohimbine. Cette écorce s’utilise traditionnellement depuis longtemps comme stimulant  et traitement contre les causes de l’impuissance.

Le chlorhydrate de yohimbine est donc un vasodilatateur qui a la propriété de corriger l’impuissance, d’améliorer par conséquent l’érection et de procurer un certain bien-être être à son utilisateur.

 

  • Avena Sativa, ou Avoine

L’avoine est une plante annuelle, qui se trouve en Asie, et qui est cultivée partout en Europe.

Elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques, dont entre autres le traitement des problèmes de dysfonction érectile.

 

  • L-Arginine

La L-Arginine peut être, grâce au monoxyde d’azote (NO) qu’elle injecte dans le corps, un traitement, un vasodilatateur et un régulateur essentiel de l’irrigation sanguine. Elle permet ainsi grâce à cette ventilation d’améliorer la fonction érectile, et de traiter la stérilité masculine. L-Arginine peut se trouver dans les fruits de mer, viande… ou les fruits à coque…

 

Traitements Naturels : d’autres alternatives !

  • Pour une alimentation saine

Oublions les traitements contre l’impuissance. Peut-on prévenir l’érection molle ? C’est possible, disent les diététiciens, mais en modifiant votre hygiène de vie.

Ainsi, par exemple, ne mangez pas trop gras, trop sucré ou trop salé.

Consommez donc fade si vous voulez être performant dans vos ébats ! En effet, l’hypertension artérielle va boucher les artères, ce qui fera réduire énormément l’irrigation sanguine, et par voie de conséquence, l’érection devient plus difficile à obtenir.

Pratiquez régulièrement du sport et évitez de consommer de l’alcool qui peut abîmer vos nerfs et provoquer des pannes sexuelles récurrentes.

Si vous avez un peu de poids, il est temps de faire un régime.

 

  • La Méditation pour améliorer la libido

Il y a peut-être une autre voie pour donner du tonus à votre érection et de faire réveiller votre sexualité. La méditation. Cette pratique vous aidera à découvrir votre force de vie.

En quelques jours de méditation, le taux d’adrénaline et de cortisol va se réduire peu à peu. Votre cerveau commencera alors à fabriquer de plus en plus de dopamine et de sérotonine, qui sont de véritables substances chimiques du bien-être.

Ce « philtre de la béatitude » dans le cerveau permet de stimuler l’appétit sexuel et d’accroitre l’orgasme.

 

  • Le stress au travail, pourquoi ne pas changer de travail ?

Le stress peut altérer l’activité sexuelle et aggraver l’impuissance.

Ne pas se sentir à l’aise dans son travail, être tout le temps sous la pression, être victime d’un burn-out, tout cela peut entrainer une démotivation pour toute activité sexuelle. L’homme n’arrivera pas à se concentrer sur son excitation et il ne pourra pas obtenir une bonne érection et sera souvent victime de pannes sexuelles permanentes. Alors, si c’est possible, changer de poste, ou d’activités peut s’avérer une solution assez payante.

 

  • Partir en amoureux !

Et si vous partez en vacances pour retrouver une activité sexuelle plus saine ?

Une petite évasion même le temps d’un week-end, à la montagne, à la campagne, selon votre budget, peut-être très bénéfique !

L’enjeu ? C’est changer d’ambiance, c’est échapper à la routine tuante du quotidien. Vous arriverez peut-être à décompresser et à partir de bon pied. Le caractère festif du voyage peut donner de nouvelles ailes à votre activité sexuelle, et vous arriverez à oublier vos difficultés d’érection.

 

  • Pour une petite introspection

Surtout arrêtez de culpabiliser l’autre et d’être négatif. C’est pourquoi une introspection s’avère nécessaire avec votre partenaire pour savoir ce que vous aimez et ce que votre compagne aime. Vous n’avez peut-être pas les mêmes goûts, et c’est déjà un pas vers une sexualité épanouie.

 

Comment avoir une bonne et forte érection ?

 

 

Comment avoir une bonne et forte érection ? Les relations sexuelles peuvent constituer un sujet délicat dans un couple. Parfois de nombreux dysfonctionnements affectant l’un ou l’autre partenaire, peuvent venir mette en péril la vie de couple. Car un couple est en quête de bonheur. Chaque conjoint doit pouvoir y trouver son compte et vivre avec l’autre dans les meilleures conditions. L’homme a souvent tendance à vouloir satisfaire la femme et fait tout pour y parvenir. Mais hélas lorsque surviennent ces dysfonctionnements, c’est le coup d’arrêt pour lui. Comment avoir une bonne et forte érection ? Nous le découvrirons dans cet article.

Il existe de nombreux troubles liés à l’activité sexuelle de l’homme. Parmi ceux-ci il y’a le dysfonctionnement érectile. Lorsqu’il survient, l’homme a tendance à avoir des érections faibles et cela constitue une vraie situation d’angoisse pour lui. Une bonne et forte érection est perçu comme élément important à la virilité de l’homme.

Voilà son activité sexuelle menacée car n’arrivant plus à avoir des érections fortes et régulières. Les conséquences peuvent être drastiques pour l’homme et le couple. Il en va même de la réputation de l’homme dans certains milieux ou traditions. Et pourtant les troubles liés à l’érection sont fréquents chez l’homme affectant les jeunes comme les adultes. Le problème de maintenir une bonne et forte érection peuvent avoir plusieurs causes liées à la vie de l’homme. Mais lorsque cela survient il existe de nombreux traitement qui peuvent vous aider à le guérir et se prémunir des conséquences désastreuses. Également il y’a des traitements qui permettent de renforcer vos capacités érectiles pour pouvoir mener une vie sexuelle pérenne et tranquille, au bonheur de votre conjoint. On s’aperçoit qu’il y’a tout un ensemble de faits qui gravitent autour de l’érection, car étant un sujet hautement sensible pour l’homme.

Pour davantage comprendre ce sujet il s’avère donc nécessaire de s’y intéresser en abordant dans un premier temps l’érection faible et de ses causes et conséquences, ensuite des traitements et solutions pour avoir des érections bonnes et fortes.

Erections faibles : définitions

Durant une érection, le pénis peut devenir inflexible dû au fait qu’il contient une forte quantité de sang. Effectivement, sous l’effet de l’excitation, il y’a un relâchement des muscles qui sont à la base de l’organe sexuel et cela fait que le sang remplit les corps dits caverneux. Ces derniers constituent deux cylindres qui longent le pénis, ils sont constitués d’une coque extensible mais très tenace leur assurant un redressement aisé et de causer la rigidité du pénis, d’où l’érection.

Il existe de nombreuses causes qui sont associées à ce mécanisme dite souvent troubles de l’érection. Il s’agit donc d’un affaiblissement constant de la capacité et de la qualité des érections. Autrement dit, il s’agit d’une incapacité à avoir ou à entretenir une érection forte et régulière qui garantit une vie sexuelle normale et satisfaisante.

Cependant, même dans le cas que vous n’ayez pas une bonne érection dure, le désir est toujours présent, il est toujours possible d’obtenir un orgasme et même d’éjaculer.

On ne parle de troubles de l’érection que dans deux cas : quand les difficultés d’érection continuent au-delà de 3 mois et quand ils se reproduisent à chaque relation sexuelle. En effet, il est important de distinguer ces troubles à une probable coupure temporaire : il s’agit d’un mécanisme très banal, il ne faut pas le considérer comme une affectation.

Les difficultés d’érection peuvent arriver à n’importe quel homme à tout âge mais généralement, ils touchent les hommes âgés de plus de 50 ans. Les hommes plus vieux ont plus de difficulté à maintenir une bonne et forte érection dû à leur baisse de testostérone.

Ils sont de plus en plus nombreux les hommes qui ont des difficultés à avoir des érections fortes, jeunes, adultes ou les personnes du 3e âge qui sont majoritaires. Toutefois, ces troubles sont plus remarquables dans certains catégories de personnes, les fumeurs, les alcoolos, les obèses. Prendre en charge ces difficultés peut être incommodant chez certains individus surtout devant un médecin du fait de la sensibilité du sujet.

Les causes des érections faibles

Avoir des difficultés à avoir des érections bonnes et fortes peut avoir plusieurs causes. Dans un premier temps, il y’a les facteurs dites physiques comme les dysfonctionnements qui touchent les vaisseaux sanguins et provoqués par le diabète, l’hypertension ou le tabac, un taux élevé de cholestérol.

Il y’a aussi les plaques d’athérome qui se déposent au niveau des parois des artères traversant le pénis et qui peuvent causer une mauvaise circulation du sang, donc une mauvaise érection.

Autres facteurs physiques, il y’a l’obésité, le surpoids, les problèmes survenant sur le système nerveux, l’insuffisance rénale, les troubles hormonales, les troubles secondaires causés par des problèmes traumatiques.

Toutes ces difficultés liées à des facteurs physiques affectent souvent les hommes âgés de plus de 50 ans et apparaissent de manière progressive sur de nombreuses années.

Un autre facteur fréquent qui peut vous empêcher d’avoir de fortes érections, c’est la chirurgie relative au cancer de la prostate. En effet, étant fréquemment décelée chez l’homme, une intervention telle que la prostatectomie générale provoque l’arrêt des érections même si temporaire.

Autre type de chirurgies fréquentes qui peut vous empêcher d’avoir de bonnes  érections, c’est celle de la vessie, vasculaire abdominale ou du rectum. Les substances nocives comme les drogues, l’alcool, le tabac peuvent également pousser l’homme à avoir des érections faibles. D’ailleurs les troubles sont plus diagnostiqués  au niveau des fumeurs. Le tabac a des conséquences désastreuses sur l’activité sexuelle de l’homme de manière générale.

Il ne faut pas passer sous silences les difficultés liées à l’aspect psychologique de l’homme et qui touchent souvent les hommes âgés de moins de 40 ans. Ces problèmes psychologiques sont souvent l’anxiété, le stress, la peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur, les pressions familiales, la dépression, les difficultés relationnelles, une identité sexuelle difficile, des problèmes de couple, l’atténuation du désir, entre autres. Les effets secondaires de certains médicaments peuvent aussi vous empêcher d’avoir de fortes  et bonne érections.

Les traitements médicamenteux contre les troubles érectiles

Pour avoir une forte éretion, il existe une diversité de traitements naturels, par des injections, des comprimés, des exercices, une intervention chirurgicale, entre autres.

Dans un premier temps, si vous avez des problèmes à avoir des érections fortes et régulières, il faut penser à changer de mode de vie. Il faut arrêter de fumer, et adopter un bon régime alimentaire pour ne pas prendre de poids. Il est également conseillé de faire des exercices de manière régulière pour contrer les dysfonctionnements érectiles. Maintenez le contrôle de certaines circonstances sous-jacentes telles que la pression artérielle ou le diabète pour avoir une bonne érection.

Vous pouvez également utiliser des médicaments dédiés au traitement des troubles érectiles tels que les inhibiteurs de phosphodiestérase, la yohimbine, les prostaglandines et la testostérone. Les inhibiteurs de phosphodiestérase sont des médicaments qui permettent de faciliter l’apport de sang au niveau du pénis pour garantir des érections satisfaisantes. La prise de tels médicaments se fait juste avant la relation sexuelle et ne sont pratiques que si l’homme est excité sexuellement. Toutefois la prise de ces médicaments doit été faite sous le contrôle d’un médecin.

Il faut surtout veiller à ne pas faire un excès dans la prise pour éviter des dommages collatéraux. Pour que la prise soit plus efficace, le médicament peut être associé à d’autres ingrédients come la phentolamine et éjecté sous avis médical, dans le pénis avant les rapports sexuels. Pour ce qui est de la testostérone, ils sont souvent réservés a une catégorie d’hommes notamment ceux souffrant d’hypogonadisme (des testicules petites). Ils ont ainsi un taux normal de testostérone réduit dans leur sang. La prise en excèdent de testostérone peut aider la personne à avoir une bonne activité sexuelle, donc des  bonne et fortes érections normales. Encore une fois la prise de ces médicaments doit été faite sous le contrôle d’un médecin.

 

Les méthodes de traitement non médicamenteux 

En plus de ces traitements médicamenteux pour contrer les troubles de l’érection, il existe à côté tout un ensemble de dispositifs dédiés à la même fonction.

Appareils pour avoir une érection dure

Parmi ceux-ci, il y’a des appareils tels que les dispositifs à vide qui renferment un tube qui installe sur le pénis et garantit à la base un contact imperméable. En aspirant l’air de l’appareil, le sang est absorbé dans l’organe sexuel de l’homme.

Les anneaux pour maintenir une érection rigide

Un anneau placé également à la base permet de préserver l’érection.

Implantation pour une meilleure érection

Autre type de méthode non médicamenteuse, ce sont les implants péniens, un type de traitement qui réclame l’implantation continue de tiges souples ou de dispositifs identiques au niveau du pénis. Il existe des modèles simples mais non efficaces car elles provoquent une érection continuelle.

Remèdes de grands-mères pour une érection dure

Autre méthodes non médicamenteux appelées aussi remèdes de grands-mères, il y’a le citron, le gingembre, les dattes sèches ou les noix.

Le gingembre est très connu pour ses vertus hautement vasodilatatrices qui facilitent l’abondance de sang au niveau du pénis notamment. Il s’agit d’un aliment aphrodisiaque de haute volée qu’on peut associer à tout un ensemble de recettes pour favoriser l’érection.

Les dattes sèches et les noix constituent également des méthodes de grands-mères très usitées pour soigner les troubles érectiles. Il existe également, selon les zones d’habitations ou les cultures, tout un ensemble d’autres solutions naturelles pour favoriser l’érection chez l’homme.

On peut citer le Horny Goat Weed autrement appelé chèvre cornée, un remède chinoise pour renforcer le désir sexuel et soigner les dysfonctions érectiles.

Bougez pour bander dur

Le sport est idéal pour avoir des érections bonnes et fortes

Le rythme de problèmes d’érection augmente plus l’homme prend de l’âge. Il en est de même des divers facteurs de risque tels que la prise de poids, l’hypertension artérielle, … mais surtout la non-pratique d’activité physique.

L’inactivité physique constitue en effet un des facteurs qui favorise les faiblesses érectiles. D’ailleurs les études faites en ce sens sont unanimes. Elles ont montré que l’activité physique est hautement bénéfique pour avoir des érections normales.

Plusieurs études ont été consacrées à la pratique du sport chez les hommes affectés de troubles érectiles et possédant des facteurs de risque les plus notoires ou des symptômes de pathologies cardio-vasculaires.

Ces études ont évalué l’ensemble des spécificités d’activités physiques telles que la durée, la fréquence, l’intensité, entre autres.

En conclusion, ils conseillent 40 minutes d’exercices physiques contrôlées, avec une séance aérobie, c’est-à-dire mesurée ou moyenne.

Pour cela, la fréquence convenable des exercices est de 4 fois durant la semaine. Par conséquent, une activité physique durant 160 minutes par semaine pendant 6 mois réduirait le dysfonctionnement érectile.

Ces conclusions montrent au combien la pratique du sport est importante de manière générale. D’ailleurs c’est recommandée partout et pour tous et le sport est sans effet secondaire. Alors si vous l’associez a d’autres type de pratiques telles que le sevrage tabagique, la baisse d’abus d’alcool ou de drogues, une alimentation saine, diversifiée et équilibrée, elle devient plus efficace. Vous ressentirez sans aucun doute les répercussions positives sur votre activité sexuelle.

Alors lancez-vous sans attendre et faites une activité sportive régulière. Il en existe une diversité qui pourront vous convenir, entre natation, course, athlétisme, football, entre autres, le choix est simple si vous maitriser vos capacités réelles. Vous n’aurez ainsi plus besoin de vous verser dans des dépenses financières onéreuses à travers des médicaments ou des appareils pour traiter l’érection. En outre vous aurez plus d’érections plus fortes et plus régulières.

Les exercices pour améliorer votre aptitude érectile

Les médicaments ou les mécanismes mises en place pour lutter contre les dysfonctions érectiles peuvent être limités ou insuffisants. Voici dans la continuité du précèdent chapitre, un ensemble d’exercice spécifique à pratiquer pour améliorer votre érection et la rendre plus importante.

La première recommandation est d’arrêter votre vie sédentaire en adoptant un style de vie sain et posé. La sédentarité fait partie des facteurs les plus fréquents pour les troubles sexuels notamment érectiles. Pour cause d’inactivité physique, vous contribuez à la stagnation du sang au niveau des organes pelviens. Cela peut participer à accentuer les mécanismes inflammatoires.

Pour que le temps passé au boulot ou devant l’écran de télévision n’ait pas de répercussions sur vos capacités érectiles, un ensemble d’exercices sont recommandés. Il faut penser à faire des promenades au quotidien au niveau des espaces publics, des parcs.

Il faut privilégier la marche aux transports lorsque vous vous déplacez pour le boulot ou pour faire vos courses. Il faut avoir l’habitude de prendre les escaliers et de réduire l’utilisation des ascenseurs.

Il faut aussi, si possible pratiquer quelques exercices entre 5 minutes  à 1 heure dans votre lieu de travail.

Il faut également penser à effectuer des jours de pause active et ne pas rester immobile chez vous.

En plus de la prévention des troubles érectiles, vous vous prémunissez aussi de la prostatite, des inflammations au niveau de l’appareil urogénital.

Exercice physique pour érection rigide et forte.

Autres types d’exercices importants, c’est ceux vous permettant d’améliorer la circulation sanguine notamment au niveau du pénis pour garantir une érection optimale, grâce à la flexibilité vasculaire.

L’exercice No1 est simple, il faut se mettre debout, de faire un écart de vos pieds à l’ampleur des épaules. Avancez sur place en tentant de hisser votre jambe plus haute. L’exercice No2, c’est de vous allonger au niveau du dos et de presser vos talons du pied en arrière sur le sol, levez le bassin puis abaissez-le de façon maitrisée. Répétez au moins 20 fois cette séquence.

Il existe d’autres types d’exercices comme celui de Kegel que vous pouvez faire également pour être performant au niveau érectile.

Les aliments les plus efficaces pour une bonne érection forte et dure

Lorsqu’on parle d’une bonne hygiène de vie, on pense également à une bonne alimentation saine et équilibrée. Il existe un ensemble d’aliments efficaces qui aide à augmenter votre capacité érectile.

Parmi eux, il y’a les huîtres qui jouissent de grandes vertus aphrodisiaques. Pour cause, elles sont très fournies en zinc ainsi qu’en nutriment favorables à la formation de testostérone. Alors, si vous voulez faire de bonnes érections, ayez l’habitude d’en manger ou même tout autre fruit de mer que vous appréciez. Autre aliment efficace pour augmenter la puissance de votre érection, c’est la viande. Il s’agit aussi d’un aliment renfermant du zinc, mais aussi un nutriment essentiel pour les capacités sexuelles. La viande contient, en outre, des acides aminés (la L-carnitine et la L-arginine) qui sont propices pour une bonne circulation sanguine, donc une bonne érection. Comptez donc sur la viande pour être top au lit.

Vous pouvez aussi consommer du saumon pour être plus performant au lit avec des érections puissantes. Le saumon renferme des Omega-3, idéals pour votre, mais surtout à l’augmentation du flux sanguin dans votre corps. Grâce à cette fluidité sanguine, vous aurez de meilleures érections. Dans la même catégorie, le thon et le flétan ont les mêmes largesses. La pastèque est également un aliment sur qui vous pouvez compter pour bander mieux et avoir plus d’érection. Ce fruit est parfait pour la dilatation des vaisseaux sanguins pour que la circulation sanguine soit fluide pour atteindre le pénis comme il se doit. Votre érection deviendra ainsi plus vigoureuse.

Pour avoir des érections plus fortes, vous pouvez aussi prendre l’habitude de manger du piment. Malgré le goût assez prononcé, votre sang circulera mieux grâce à la dilatation des vaisseaux sanguins. Si vous avalez le piment, vous ressentirez sans doute une forte sensation de chaleur sur votre visage, il en est de même au niveau de votre organe génital. Autres aliments intéressants et efficaces, c’est l’ail et l’oignon. L’ail à beau vous donner une mauvaise haleine, l’oignon a beau vous faire pleurer, mais ces deux aliments garantissent une érection plus forte.

Le café est également bon pour avoir une bonne et forte érection, car contenant de la caféine qui confère beaucoup d’énergie. Il faut toutefois veiller à ne pas en abuser pour prévenir les effets indésirables. Pour compléter la liste des aliments parfaits pour augmenter l’érection, on peut citer la banane, la cardamome, le céleri, les choux, la grenade, le chocolat noir, le clou de girofle, le vin rouge, entre autres.

Les secrets pour obtenir et maintenir une bonne érection

Il existe des secrets pas encore connus du grand public, pour avoir et garder une érection forte et régulière. Voici quelques précisions importantes données lors d’un entretien donné par le docteur Pierre Desvaux, andrologue et sexologue français.

Augmentez la fréquence pour avoir une forte érection

Il faut savoir que faire des rapports sexuels aussi souvent que possible avec partenaire renforce l’érection. En effet, un homme qui accentue sa fréquence de relations sexuelles développe son intérêt et son désir à l’acte sexuel. Cela lui permettra de bien contenir ses érections.

Montrez de l’appréciation

Autre secret non révélé sur les érections masculines, c’est l’expression de votre désir sexuel pour faire faire celui-ci aussi longtemps que possible. En effet, pour restreindre la tension associée à l’érection, il faut pour chacun des conjoints montrer qu’on apprécie beaucoup son organe en érection, et ce, à travers des caresses, des regards, des belles paroles, entre autres.

Il est essentiel d’exprimer que le plaisir ressenti n’est pas seulement relatif à la pénétration ou autre, mais au simple fait de se rapprocher l’un de l’autre. Ne soyez pas avare en massage, en câlins, en les privilégiant à l’acte sexuel. Il ne faut pas oublier qu’un baiser juste peut suffire pour activer l’érection. Il est dit également pour garder une érection, vous pouvez jouer avec tout ce qui peut stimuler votre conjoint. Il existe de nombreux aspects sur lesquels votre partenaire peut avoir une faiblesse : vos sous-vêtements, les tendresses, les jeux, bref tout ce qui peut l’exciter. Compter sur ces petites faiblesses pour renforcer votre sensibilité sensuelle et sexuelle.

Période réfractaire

Il faut également noter parmi les secrets à connaitre pour renforcer votre érection qu’il y’a bien des moments durant lesquels l’homme peut ne pas avoir d’érection. C’est ce qu’on appelle la période réfractaire. Il s’agit de la période survenant après l’éjaculation et durant lequel il n’est pas possible d’avoir un autre orgasme. Cela constitue un mécanisme tout naturel qui augmente plus l’homme prend de l’âge. En moyenne cette période réfractaire dure entre 2 et 3 heures.

Comment arrêter d’être précoce ?

pancarte avec questions réponses décrit dessus

Arrêter d’être précoce, est-ce possible ?

Sommaire:

-Quand faut-il parler d’éjaculation précoce ?

-Les technique / traitements pour arrêter d’être précoce :

 technique stop and go, 

 exercices de Kegel ,

 traitement médicamenteux 

Sujet tabou par excellence, l’éjaculation précoce est un trouble qui gagne du terrain en silence. Cela touche bon nombre de personnes qui n’osent pas en parler, craignant le sacré coup que cela pourrait donner à leur égo. Certes l’éjaculation à la base est la démonstration de l’atteinte d’un niveau d’excitation et de plaisir élevé chez l’homme. Mais lorsque celle-ci survient trop tôt, cela peut poser problème. L’homme éprouve alors un grand mal à se contenir, mais il s’en veut également de ne pouvoir satisfaire sa partenaire. Cette insatisfaction sexuelle, même si on lui accorde très peu d’importance a tendance à créer des problèmes au sein des couples et à frustrer les deux partenaires. Comment arrêter d’être précoce ? C’est ce que nous verrons ensemble dans cet article.

Ce qui rend encore le sujet beaucoup plus délicat, c’est qu’il s’agit en effet d’un concept assez tabou, il n’est pas aisé d’en parler. Pourtant, être précoce est loin d’être une fatalité. Il s’agit tout simplement d’un dysfonctionnement ou un trouble du comportement éjaculatoire. Et cela se soigne, alors ne vous pas de comment arrêter d’être précoce ?

Il n’en demeure pas moins que cela handicape fortement les relations entre les deux partenaires, surtout lorsqu’ils n’en font pas un sujet de discussion sérieuse.  Parmi les personnes qui sont sujettes à ce problème, la proportion de ceux qui en ont la capacité d’en parler est assez minime. Ce qui a pour effet de décupler le stress qui est aussi un facteur qui favorise ce phénomène de façon prématurée. Cette culpabilité et cette peur de se sentir blessé ou diminué dans sa virilité entrainent des frustrations, des blocages et un manque d’harmonie.

Dans les cas les plus sérieux, cela peut même faire éclater le couple. Nul besoin d’en arriver à cet extrême. On vous propose ici les techniques et astuces les plus efficaces pour solutionner le problème et vous permettre d’arrêter d’être précoce.  Nous allons comprendre l’éjaculation précoce pour s’en débarrasser dans les brefs délais.

Quand faut-il parler d’éjaculation précoce ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vouloir solutionner le problème, il est préférable d’éviter toute ambigüité. Cela suppose donc d’éclaircir le terme pour avoir une idée précise de ce dont il s’agit. A quel moment faut-il parler d’éjaculation précoce ? Sur quelle base peut-on se reposer pour affirmer que l’éjaculation a surgi de façon prématurée ? Peut-on se baser sur la durée en termes de temps pour en arriver à cette éventualité ?

En réalité, la donnée temporelle à elle seule est assez insignifiante pour décrire ou même diagnostiquer le phénomène. L’éjaculation précoce n’est pas une affaire de temps. Il s’agit plutôt d’un problème d’incontinence, de contrôle, dont la conséquence se reflète sur le nombre de temps mis par l’homme avant la jouissance. Ce n’est donc pas la durée de temps relativement court qui est à la cause de l’éjaculation précoce, ce n’est que sa conséquence. Partant de cet éclaircissement,  la jouissance prématurée peut être considérée comme étant l’incapacité pour l’homme, de contrôler son plaisir afin de le faire durer le plus de temps possible avant de se relâcher.

Lorsque l’individu n’est plus capable de contrôler son éjaculation, de le retenir, on conclut alors que cela est prématuré. Pour conséquence, il n’arrive plus à satisfaire sa partenaire comme cela se doit. Ce problème fait partie des plus populaires chez l’homme. La plupart des gens supposent toutefois qu’en deçà de deux minutes, l’homme est dans une position de précocité. Ce dysfonctionnement peut avoir des causes et des origines variées. Chez certains individus masculins, le problème existait depuis leur adolescence, pour d’autres, cela survient après une longue période d’inactivité sexuelle. D’autres causes sont aussi liées à des facteurs tels que le stress, le manque d’activité physique, la prise de certains médicaments, la dépression ainsi qu’à d’autres troubles n’ayant aucun rapport avec la sexualité.

La technique du stop and go pour éviter d’être précoce

Mais comment arrêter d’être précoce? Malgré que le sujet de l’éjaculation précoce soit encore tabou, il existe de nombreuses techniques qui proposent des exercices variés pour permettre aux personnes qui en sont sujets de se débarrasser de ce problème  et d’arrêter d’être précoce par leurs propres moyens. Parmi ceux-ci figure la technique du stop and go.  En quoi cela consiste à proprement dit ?

Cette technique se base sur une des causes du problème de l’éjaculation prématurée pour proposer une solution qui lui est adaptée. En effet, l’éjaculation est aussi liée à un réflexe, qui est un comportement de l’homme. La technique du stop and go consiste donc à travailler ce réflexe pour le maitriser au mieux.

Une des causes de la jouissance précoce se trouvant dans le fait que l’homme n’arrive pas à identifier le seuil d’excitation maximum qui déclenche son éjaculation. La méconnaissance de ce seuil entraine donc une éjaculation qui le surprend au moment où il s’y attend le moins. La technique du stop and go propose donc à l’homme d’arriver à savoir à quel moment son niveau d’excitation est à son maximum.  Cette technique avec de la pratique est efficace  pour arrêter d’être précoce.

Dès que l’individu est conscient du fait qu’il est hyper excité et que l’éjaculation ne devrait plus tarder, il doit pouvoir ralentir son activité et le reprendre au moment où le niveau d’excitation sera baissé. Surement plus facile à dire qu’à faire. Cependant, le fait de pouvoir se relâcher est un effort qui sera compensé par un double plaisir.

La technique du stop and go fait partie des techniques les plus utilisées pour combattre l’éjaculation précoce. Elle peut être efficace à condition qu’elle soit bien comprise, que l’homme puisse s’arrêter à temps et que sa partenaire puisse l’y aider.

L’éjaculation est certes un réflexe, ce qui inclut qu’il est difficile de pouvoir le contrôler. C’est la raison principale pour laquelle, il est indispensable que l’individu puisse bien identifier le moment où il est le plus excité et pouvoir arrêter ses mouvements. Il est alors conseillé de s’entrainer à la méthode du stop and go pendant la masturbation afin de vous permettre d’arrêter d’être précoce lors de votre prochaine relation sexuelle.

Se retenir cinq à six fois à l’imminence de l’éjaculation lorsque l’on s’entraine seul peut permettre d’être mieux préparé pour le faire  d’un rapport sexuel à deux. Dans ces conditions, l’homme doit pouvoir  compter sur le soutien de sa partenaire, au risque de gâcher le plaisir de celle-ci. Afin de faciliter le processus pour arrêter d’être précoce la communication avec votre partenaire est primordiale.

Les exercices de Kegel pour dire adieu à l’éjaculation précoce

Les exercices de Kegel constituent des entrainements par excellence pour  vous permettre d’arrêter d’être précoce. En plus, la technique du stop and go est beaucoup plus efficace lorsque le sujet pratique les exercices de Kegel.

Ces exercices ont été élaborés par un docteur qui porte le même nom. Ils étaient au départ adressés au sujet de sexe féminin pour leur permettre de se détendre, de renforcer les muscles et de leur permettre d’améliorer leur excitation sexuelle. Plus tard, ils ont été intégrés aux programmes de retardement de l’éjaculation pour aider les hommes à se débarrasser de leurs dysfonctionnements.

 

Ces entrainements ont pour ultime objectif de renforcer le muscle pubo-coccygien, responsable de l’éjaculation. Une fois ces muscles renforcés, le contrôle de l’éjaculation sera beaucoup plus abordable pour l’homme et vous pourrez enfin arrêter d’être précoce.

Les exercices de Kegel se basent donc sur le fait que le problème de l’éjaculation précoce provient d’un relâchement des muscles qui ne sont pas souvent entrainés. Comment procéder aux exercices de Kegel ?

Les exercices de Kegel se font étape par étape. Il faut au préalable repérer le muscle à entrainer. Il s’agira donc à cette phase du processus de s’atteler à la recherche du muscle pub coccygien. La meilleure manière pour repérer ce muscle est de le faire aux toilettes au moment d’uriner. En effet, le muscle pub coccygien est celui qui permet de favoriser l’arrêt de l’urine.

Une fois ce muscle repéré, il sera alors possible de s’adonner aux exercices de Kegel proprement dit. Étant donné qu’il s’agit d’un effort physique auquel  le corps n’est pas encore habitué, il est préférable de réduire l’intensité au début et de l’amplifier au fur et à mesure. Pour ce faire, il s’agira de resserrer les muscles PC en procédant à des contradictions qui doivent durer au minimum 10 secondes.  C’est la durée recommandée pour les débutants. Ces exercices de resserrement peuvent s’effectuer pendant au moins cinq minutes avec des pauses de cinq secondes.

Traitement médicamenteux pour arrêter d’être précoce

Au-delà de toutes les techniques naturelles et des exercices qui existent pour arrêter d’être précoce et solutionner ce problème, des traitements médicamenteux sont désormais disponibles pour une action rapide sur le mal.

Des médicaments ont donc été fabriqués pour réduire la sensation d’excitation chez l’homme. Parmi ceux-ci figure la daxopetine qui fait d’ailleurs partie des plus populaires. Ces médicaments sont en réalité des antidépresseurs qui agissent sur la sérotonine pour faire durer le délai de l’éjaculation.

Étant donné que ces antidépresseurs  réduisent la sensibilité de l’homme, il est moins réactif à la sensation d’excitation pendant un bon moment. Ce qui lui permet de prolonger le plaisir de sa partenaire et de retarder le sien également. Ces médicaments ont une action plus rapide, car ils agissent sur le système nerveux qui aboutit au phénomène de l’éjaculation. Le contrôle de l’éjaculation devient alors plus facile. Ce qui permet à l’homme de réduire ses frustrations.

Toutefois,  même si ces médicaments peuvent être efficaces pour arrêter d’être précoce ces pilules nécessitent certaines précautions. Par exemple, il n’est pas recommandé de consommer des boissons alcoolisées durant leur prise. Il faut aussi tenir compte des effets secondaires indésirables.  ( Consultez un docteur avant )

Quels sont les causes et traitements de l’éjaculation précoce? L’éjaculation précoce est courante aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas! Vous n’êtes pas seul : Éjaculation précoce : causes et traitements

Éjaculation précoce : causes et traitements

Homme pense aux causes et traitement de l'éjaculation précoce

Causes et traitements de éjaculation précoce

Éjaculation précoce : de quoi s’agit-il exactement ?

Quels sont les causes et traitements de l’éjaculation précoce? L’éjaculation précoce constitue avec la dysfonction érectile, le trouble de la sexualité masculine le plus courant. Plusieurs facteurs d’ordre psychologique, comportemental, neurobiologique ou génétique peuvent expliquer ce dérèglement.

Et même si les définitions de l’éjaculation précoce changent d’un pays à un autre, et en fonction des sociétés médicales, elles s’entendent absolument sur 3 causes ou points. L’éjaculation précoce est causée et se caractérise par :

  • une éjaculation incontrôlée qui arrive trop vite, avant que l’homme ou sa partenaire ne le désirent, et ce, de manière systématique ou très fréquemment ;
  • une incapacité à « retenir » ou à maîtriser l’éjaculation ;
  • des retombées psychologiques négatives.

Cependant, une éjaculation précoce qui survient au moment des premiers rapports sexuels ou lors d’une nouvelle relation s’avère tout à fait naturelle. Elle ne devient problématique que si elle se maintient et qu’elle va devenir véritablement embarrassante.

En fait, on discerne deux formes d’éjaculation précoce :

  • l’éjaculation précoce primaire qui survient à chaque rapport, avec des compagnes différentes, pendant toute l’existence.

 

  • l’éjaculation précoce secondaire qui se produit alors que ce n’était pas le cas dans les rapports sexuels antérieurs. Elle est habituellement due à une maladie comme la prostatite, ou le diabète, à un trouble de l’érection ou à des complications neurologique ou psychologique.

Qui est concerné par l’éjaculation précoce ?

D’après différentes recherches, il semble que l’éjaculation précoce toucherait 20 à 30% des hommes.

Plusieurs études ont démontré que parmi les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce permanente, on compte :

  • 90 % éjaculent avant une minute, et entre 30 à 40% avant 15 secondes,
  • 10 % éjaculent dans un laps de temps allant d’une à 3 minutes après la pénétration.
  • Finalement, d’après l’ISSM, 5% des hommes éjaculent machinalement, inintentionnellement avant de passer à l’acte sexuel.

Malgré tout, obtenir des statistiques exactes demeure néanmoins difficile, surtout que la définition diagnostique est longtemps restée floue. Par surcroît, c’est seulement une minorité qui va voir un médecin quand elle se sent concernée par ces troubles.

En plus, et toujours d’après l’ISSM, on ne dispose pas vraiment de bases de données scientifiques qui aideraient d’élargir ces approches aux rapports homosexuels ou aux relations sans pénétration vaginale.

Les personnes à risque

En réalité, les recherches effectuées ne sont pas arrivées à bien cerner les causes et les facteurs qui peuvent être responsables de l’éjaculation précoce.

Inversement à la dysfonction érectile, l’éjaculation précoce ne s’aggrave pas avec l’âge. Bien au contraire, elle diminue plutôt, progressivement avec le temps et l’expérience. Elle est plus courante chez les hommes encore jeunes, ou quand on commence une relation avec une nouvelle compagne. Ne vous inquiétez pas il  existe des traitements pour vaincre votre éjaculation précoce.

 

Les causes de l’éjaculation précoce

Grâce aux différentes recherches effectuées, on est arrivé aujourd’hui à apprendre que l’éjaculation précoce longtemps traitée en tant que trouble purement psychologique, est également associée à des troubles neurobiologiques et/ou à des causes génétiques.

Toutefois, on ne peut pas arriver à déterminer avec rigueur et exactitude les causes de l’éjaculation précoce. Elles restent indéterminées.

On peut avancer certaines causes biologiques qui pourraient développer ce trouble, particulièrement :

  • Un gland hyper sensible,
  • une éjaculation réflexe, qui chez certains hommes, est due plutôt à un manque de confiance en soi. Chez d’autres, il est question d’une sensibilité aiguë, à fleur de peau et cette éjaculation réflexe est une forme d’explosion qui laisse dégager ce trop-plein d’énergie sexuelle.
  • une défaillance au niveau de transmission des messages nerveux dans le cerveau ou une hypersensibilité de certains récepteurs sensoriels (particulièrement au niveau des récepteurs sérotoninergiques),
  • une prostatite permanente,
  • insuffisance de production d’hormones par la glande thyroïde (hyperthyroïdie),
  • une maladie d’origine neurologique, telle la sclérose en plaques.

Aucune étude au niveau macroscopique n’est arrivée pour le moment à dégager clairement la fonction de l’une ou l’autre de ces causes et facteurs neurobiologiques.

D’autres causes peuvent expliquer l’éjaculation prématurée :

  • l’anxiété, particulièrement de performance : la peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur, de ne pas être performant. L’éducation, l’environnement culturel y est pour quelque chose aussi. C’est aussi ce mythe d’un super homme doué, parfait qui arrive à satisfaire sa partenaire à chaque coup.
  • le fait de nouer une nouvelle relation,
  • une activité sexuelle peu intense, voire très rare,
  • la désintoxication ou l’excès dans la prise de certains médicaments ou drogues, comme les opiacés, les amphétamines, les médicaments dopaminergiques, etc.
  • l’alcoolisme.

Il parait clair que certaines causes psychologiques et environnementales sont aussi à prendre en compte dans ce trouble de l’éjaculation précoce.

L’éjaculation prématurée est-elle héréditaire ?

Bien que plusieurs travaux soient en cours pour essayer de démontrer la dimension héréditaire, actuellement aucune étude sérieuse n’a été diffusée sur ce sujet ni pour authentifier ni pour nier cette éventualité.

Tout d’abord, il faut signaler que l’éjaculation précoce n’est en rien une maladie, et ne peut être vu comme une pathologie. C’est un trouble qui ne devient problématique que lorsqu’il provoque une gêne, des situations de détresse, désagréables, incommodantes, pour la personne qui en souffre ou pour sa partenaire.

Par conséquent, les retombées psychologiques de l’éjaculation précoce peuvent s’avérer très négatives, pour l’homme comme pour le couple. Les hommes qui en souffrent peuvent devenir dépressifs, anxieux, voire renfermés sur eux-mêmes et fuirent toute relation amoureuse ou sexuelle.

L’homme concerné peut perdre sa confiance en soi, devenir frustré. Il essaiera d’éviter progressivement les baisers, voire tout contact physique, et toutes les situations qui sont capables de provoquer des déceptions. Il se sentira même dévalorisé.

Quant à la femme, elle s’imaginera que son partenaire est incapable de maitriser ses pulsions, voire qu’il est tout le temps excité…

C’est pourquoi il est important d’en parler, d’autant que des solutions existent, qu’elles soient médicales ou non.

Une fois le type d’éjaculation et la cause du trouble bien cernés, des soins, des traitements peuvent être proposés. Il peut être question de traitements médicamenteux ou de sexothérapie. Souvent, on peut associer ces deux formes de thérapie.


Éjaculation précoce : Traitement et Solutions

Bien souvent, quand l’éjaculation précoce est temporaire ou sans importance, la thérapie s’appuie avant tout sur des conseils psychosexuels. Il y a par exemple, de nombreuses actions ou traitements qui pourraient aider à repousser le moment de l’éjaculation, principalement :

  • amener la partenaire à exciter le phallus jusqu’à ce que l’éjaculation soit toute proche, puis s’arrêter pour faire chuter l’excitation avant de continuer peut-être un traitement efficace avec de la pratique.
  • Exercer avec votre main une pression sur la base inférieure du gland pendant le rapport au moment où vous ressentez que vous êtes sur le point d’éjaculer. Il est recommandé pour réussir cette pression pénienne de compresser le gland entre pouce et index, durant 2 ou 3 secondes. Cela freinera le réflexe d’éjaculation. Voilà un autre traitement à ne pas négliger.

Vous devez refaire ces exercices, si on peut dire, bon nombre de fois, afin d’arriver à vous retenir durant une vingtaine de minutes sans éjaculer. Progressivement, vous arriverez à mieux maitriser l’éjaculation et les causes de votre éjaculation précoces seront des choses du passé.

Traitements médicaux de l’éjaculation précoce

Pour arriver à contrôler cette éjaculation précoce, la société internationale de médecine sexuelle prêche pour une thérapie qui associe, si nécessaire :

  • un traitement médicamenteux
  • une thérapie psychosexuelle.

Médicaments

En 2013, le marché européen a vu l’arrivée d’un nouveau traitement venant de la dapoxétine, vendue sous le nom de Priligy. C’est le premier médicament conçu pour soigner l’éjaculation précoce chez les hommes âgés de 18 à 64 ans.

Ce qui est intéressant, c’est qu’une vingtaine d’heures après l’absorption du comprimé, le médicament sera rapidement évacué par l’organisme et aucune trace n’en subsistera dans le sang.

L’effet de la dapoxétine est assez rapide, entre une ou deux heures après son absorption. Elle peut, d’après les observations cliniques, augmenter par trois la marge du temps entre la pénétration et l’éjaculation, après 12 semaines de médication. ( consulter un médecin ou pharmacien avant ce traitement )

La dapoxétine peut être à l’origine de quelques petits ennuis comme les nausées, mal de tête, diarrhée et vertiges.

D’autres ISRS, comme la paroxetine, la clomipramine, plus particulièrement ont prouvé leur pouvoir thérapeutique contre l’éjaculation précoce. Certes, ils peuvent entrainer quelques effets indésirables, mais également, on ne sait pas encore si leur action est à longue date, ou si on doit les utiliser à vie.

D’autres molécules qu’on utilise pour soigner la dysfonction érectile peuvent être efficaces dans le traitement de l’éjaculation précoce. C’est le cas de l’inhibiteur de la phosphodiestérase, par exemple.

Traitement local de l’éjaculation précoce

C’est une pratique que beaucoup utilise, bien qu’elle ne soit pas officiellement prescrite. Il s’agit de calmer l’ardeur du phallus, de l’insensibiliser en appliquant sur le gland une anesthésie locale, ce qui fera par conséquent retarder l’éjaculation.

Les anesthésiants qu’on utilise sont extraits de lidocaïne, en gel ou vaporisateur. Pour que la partenaire ne soit pas elle-aussi insensibilisée, le produit peut être enduit vingt minutes, puis pour l’éliminer, lavez le pénis avec de l’eau avant l’acte sexuel. Le port du condom peut aussi empêcher votre partenaire d’être anesthésié.

En 2010, un traitement par vaporisateur contenant de la lidocaïne et de prilocaïne a prouvé une grande efficacité pour repousser l’éjaculation précoce. En plus, il peut être pommadé cinq minutes avant l’acte.

Prise en charge psychosexuelle

Il est aussi recommandé de suivre une sexothérapie ou psychothérapie, essentiellement quand les retombées psychologiques de l’éjaculation précoce sont sérieuses. Par exemple, si vous devenez très anxieux de votre performance ou que vous remarquez que votre couple risque de basculer.

L’Association française d’urologie recommande un traitement comportemental. Il s’agit d’adopter une activité sexuelle délibérément interrompue, « avant que ne survienne l’anxiété de résultat ».

Après quelques semaines, il deviendrait plus aisé de ressentir l’arrivée de du point de non-retour, ce qui permettrait de maîtriser davantage l’éjaculation précoce. Cependant, l’efficacité de cette action sobre reste imprévoyable.

Éjaculation précoce : les remèdes de grand-mère !

Ce ne sont pas seulement les traitements pharmacologiques et psycho-sexuelle qui sont efficaces pour corriger l’éjaculation précoce. On peut aussi recourir à des remèdes de grand-mère naturels. Ces remèdes bios peuvent aussi nous amener à contrôler efficacement l’éjaculation.

Il existe donc des remèdes et traitements naturels qui peuvent repousser l’impulsion éjaculatoire. Pour cela il faudrait revenir aux prémices de la médecine. L’homéopathie et la phytothérapie, entre autres, ont été très efficaces pour synchroniser l’éjaculation. Quels sont remèdes préconisés par la médecine alternative ?

Les spécialistes conseillent à ceux qui souffrent de l’éjaculation précoce de recourir à la thérapie des fleurs, plus précisément les fleurs Bach considérées comme de véritables élixirs floraux.

Pour contrôler ce point de non-retour et pour consolider la maîtrise de soi, les homéopathes proposent un traitement au Sélénium 9CH, jugé comme le traitement homéopathique bio qui a montré sa grande efficacité contre l’éjaculation précoce.

Si vous êtes devenu extrêmement anxieux de votre performance et si cela devient trop embarrassant au point de déstabiliser votre vie de couple, les spécialistes conseillent le Gelsenium 9CH.

Il reste à préciser néanmoins que les traitements naturels ne peuvent être efficaces que dans le cas d’éjaculation précoce légère.

Si on sait que l’éjaculation précoce est fréquemment due à l’anxiété et au stress, la phytothérapie (médecine formée sur l’extrait des plantes, d’ailleurs « phytos » : plante et therapeuo signifient soigner) nous propose notamment la valériane la passiflore et la tilleul.

Ces plantes possèdent des vertus anxiolytiques et elles sont très relaxantes. Le complexe de ces plantes pourrait contribuer à vous permettre de vivre la relation avec plus de quiétude, de bonheur. Du coup, l’anxiété de la performance, le facteur étiologique essentiel dans l’éjaculation précoce, se réduira comme une peau de chagrin.

Un autre remède de grand-mère aussi efficace est un traitement maison naturel qu’on peut concocter à partir d’amandes, de lait de vache, de poudre de gingembre, de cardamome et de safran lequel a des propriétés aphrodisiaques. Une fois la mixture bien mélangée, buvez-en chaque matin.

Vous pouvez aussi utiliser comme remède maison du lait et des asperges. Faites bouillir la mixture et buvez-en deux fois par jour.

On peut aussi obtenir une crème naturelle (SS-cream) en mélangeant des extraits de clou de girofle, de ginseng, de cannelle, et de racine d’angélique officinale. L’efficacité de cette pommade bio a été prouvée suite à deux études menées en 1999 et 2000. C’est une crème à enduire sur le bout du gland une heure avant l’acte sexuel. Cet onguent aidera à rallonger le délai de l’éjaculation, ce qui apportera du bonheur aux deux partenaires. Il est vrai que ce baume peut causer, quelques fois, une petite sensation de brûlure.

Enfin, sur un autre plan, on peut vous recommander d’avoir des activités sportives. Le sport aide essentiellement à mieux maîtriser son corps. Et donc apprendre à contrôler mieux l’éjaculation.

Arrêter d’être précoce, est-ce possible ? Les technique et traitements pour arrêter d’être précoce : technique stop and go, exercices de kegel, médicaments : Comment arrêter d’être précoce ?